Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda juin 2008

 

Festivals

affiche festival par monts et par mots Festival littéraire « Par Monts et par Mots » 10ème édition
du 12 au 15 juin 2008
Villa et Parc départemental Marguerite-Yourcenar.

Il a pour thème « La correspondance dans tous ses états » et pour titre : En toutes lettres

Du billet d’amour à la lettre de rupture, du roman épistolaire aux lettres anonymes, des correspondances d’écrivains aux bouteilles jetées à la mer et autre missives plus ou moins timbrées... l’écriture de l’intime sera à l’honneur à travers de nombreux spectacles, rencontres et animations : lectures, théâtre, cafés littéraires, tables rondes, conférences, exposition, séances de dédicaces... en présence de nombreux écrivains, comédiens et artistes français et européens, venus à la rencontre du grand public dans une ambiance festive et conviviale.

Au programme

3 créations
En spectacle d’ouverture, Bernadette Lafont propose une promenade vagabonde dans la correspondance de Gustave Flaubert.
Lettres à un jeune poète, de R. M. Rilke, par la Compagnie de l’Anima. Le comédien Hugues Boucher fait revivre de manière magistrale le célèbre poète allemand. 84, Charing Cross Road. La Compagnie La Vilaine met en scène le livre-culte de l’Américaine Helene Hanff constitué de la correspondance poignante et pleine d’humour qu’elle a échangée durant 20 ans avec les employés d’une librairie londonienne spécialisée dans les titres épuisés.

Autres temps forts
Lou Doillon, accompagnée à la guitare par John Mitchell, lit les Lettres de Calamity Jane à sa fille. Portrait d’une femme remarquable, témoignage étonnant d’une vie de légende.
Jacques Gamblin interprète La Nuit sera calme de Romain Gary, livre d’entretiens où Gary se raconte. Extrêmement drôle et infiniment touchant.
Clémence Massart met en scène, en collaboration avec Philippe Caubère, un irrésistible courrier du cœur plein de rires et de larmes : Que je t’aime ! Compagnons d’enfer, un récital du troublant Michel Hermon qui chante Baudelaire, Rimbaud, Verlaine... sur des musiques de Léo Ferré.
Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor, texte époustouflant retraçant des rapports épistolaires impitoyables, remarquablement mis en scène par la Compagnie Théâtre en Fusion.
Lettres de délation par la Compagnie La Comédia. Un spectacle-choc, une remarquable interprétation de François Bourcier qui donne un visage aux dénonciateurs et à la honte.

Des rencontres, des cafés littéraires...
Une cinquantaine d’auteurs participent à des cafés littéraires, des séances de dédicaces, des lectures : Carlotta Alessandri, Stéphane Audeguy, Carlos Batista, Silvia Baron Supervielle, Marcel Bénabou, Vincent Borel, Clémence Boulouque, Dulce Maria Cardoso, Hervé Claude, Richard Couaillet, Vanessa Gault, Jacques Jouet, Gilles Heuré, Hervé Le Tellier, Diane Meur, Ian Monk, Florence Noiville, Robert Rapilly, Maria Poblete, Olivier Salon, Olivier de Solminihac, Muriel Szac, Franck Thilliez, Jean-Marc Turine, Bart Van Loo...

Des tables rondes, des débats...
Pourquoi faut-il lire la correspondance des écrivains ?
Avec Silvia Baron-Supervielle, Claire Paulhan, Yvan Leclerc. Rencontre animée par Nathalie Jungerman)
Les auteurs européens et le dialogue interculturel. Pleins feux... sur la collection « Ceux qui ont dit Non » (éditions Actes Sud Junior).
Les confidences de la courriériste du coeur du magazine Nous Deu...

Des ateliers, des expositions, un concours d’écriture... Jeux d’écriture et de correspondances avec les écrivains de l’Oulipo, ateliers et exposition de Mail Art avec le collectif Lézard timbré, expo « Marguerite Yourcenar à travers la philatélie », troc de livres pour les enfants et les ados, grand Concours d’écriture ouvert à tous les collégiens du Nord...

Une journée à Bruges

À l’invitation de la Province de Flandre occidentale, le Festival saute la frontière et s’invite à Bruges pour une promenade littéraire dans les pas de Zénon, à l’occasion du 40e anniversaire de la publication du chef-d’oeuvre de Marguerite Yourcenar, L’Œuvre au noir (1968-2008).

Renseignements au 03 28 43 83 00.

Dans le cadre de ce 10e Festival littéraire Par Monts et Par Mots, un appel à projet d’art postal est lancé en collaboration avec Lézard Timbré, autour de « La correspondance dans tous ses états : En toutes lettres

Majuscules, minuscules, manuscrites ou dactylographiées, d’amour, de créance, d’invitation ou de remerciement, intimes, publiques ou anonymes, toutes vos lettres sont bonnes à poster.
Laissez libre cours à votre imagination, osez l’originalité, l’humour et la poésie afin de créer une œuvre postale insolite sur le thème proposé. Les oeuvres reçues seront exposées lors du festival.

Le mail art (ou art postal) est un mode d’expression libre, affranchi et oblitéré, qui utilise la récupération, le détournement et toutes techniques graphiques et plastiques.
Tout est permis dans la limite du règlement de La Poste.

Format et technique : libre.
Date limite d’envoi : 10 juin 2008

Villa départementale Marguerite Yourcenar
2266 route du Parc
59270 Saint-Jans-Cappel (France)
Plus de renseignements sur le « mail art » : http://www.lezardtimbre.com http://www.cg59.fr/FrontOffice/User...


Affiche festival du mot 2008 Festival du Mot La Charité-sur-Loire
du 4 au 8 Juin 2008

« Le Festival du Mot est né de cette envie, magnifiquement exprimée par Camille Laurens, dans Le Grain des mots : « Bien sûr, on peut dire les mots comme on dit les gens et feuilleter distraitement le dictionnaire comme s’il s’agissait de l’annuaire. Mais ce n’est pas ce que nous voulons. Notre désir, au contraire, est de nous arrêter sur tel ou tel, celui-là et pas un autre, pour éprouver à quel point il est unique.
(...)
Artistes de tous horizons, écrivains de toutes plumes, et chercheurs de toutes disciplines sont chaque année plus nombreux au Festival du Mots (...) où se mêlent plaisir de rire et le bonheur de réfléchir. » Marc Le Carpentier, Président de l’association Mot et Mots.
Le programme 2008 sur le site :
http://www.festivaldumot.fr


affiche Marathon des mots 2008

"Le Marathon des Mots" - Toulouse
du 11 au 15 juin 2008

Alger capitale invitée, 40 auteurs et artistes venus du bassin méditerranéen et de plus loin encore pour 50 lectures et spectacles : le marathon des mots sera le grand rendez-vous des cultures du Sud avec, entre autres, Rachid Boudjedra, Laurent Gaudé, Yasmina Khadra, Tahar Ben Jelloun, Rachid Taha, Nina Bouraoui (photo), Zahia Rahmani, Maïssa Bey, Aziz Chouaki, Paule Constant, Alain Mabanckou, Gilbert Gatore, Nathacha Appanah, Felipe Hernandez, Vitaliano Trevisan, Francis Marmande, Minh Tran Huy, Venus Khoury-Ghata, Francis Pornon, l’hommage du Magazine littéraire à Claude Lévi-Strauss, l’Italie d’Hervé Guibert. Sans oublier les lectures occitanes et la tauromachie à l’0stal Occitania...

Pour afficher la grille du programme 2008, cliquez ici

Avec le soutien de la Fondation La Poste


Festival Correspondance Grignan 2008 Festival de la correspondance - Grignan
du mercredi 2 au dimanche
6 juillet 2008

La 13e édition du Festival de la correspondance de Grignan aura lieu du mercredi 2 au dimanche 6 juillet. Pour cette nouvelle édition, la programmation s’ébauche autour du thème « Les peintres ». Le Festival de la correspondance s’attachera à la personnalité des maîtres de la peinture et à la richesse des différents courants artistiques entre le 17e et 20e siècle.

Avant-programme sur le site du festival

Spectacles et rencontres avec le soutien de la Fondation La Poste :

mercredi 2 juillet
Cycle Lecture-spectacle - la nuit des lettres Collégiale
22H00
CHAISSAC ET SON DOUBLE, le coût de l’Angelus Adaptation libre de Gérald Stehr et Didier Goupil d’après Gaston Chaissac, Correspondances (Editions du Musée de l’Abbaye St Croix les Sables d’Olonne) Mise en lecture Didier Long
Avec Michel Vuillermoz, sociétaire de la Comédie Française
L’Angélus est une sonnerie de cloche qui ponctue la journée, au lever, au mitan et à l’orée du soir. Cette correspondance relate les difficultés d’un créateur prolixe dans une situation pécuniaire précaire, à partir d’une question typiquement chaissaquienne : « quel est le coût de l’Angélus ? ».
Écrire et peindre coûte que coûte en dépit de l’incompréhension rencontrée pose cette question fondamentale de la valeur des choses pour l’homme dépouillé, émancipé des préjugés, anti-conformiste. Question qui traverse toute l’œuvre de Chaissac.

jeudi 3 juillet
encontres littéraires - animées par Alexie Lorca
Cour du Tricastin

10H00 LA PEINTURE AMERICAINE : INSPIRATION POUR UNE ECRITURE
Rencontre avec Philippe Besson autour de ses romans

14H30 ARTEMISIA GENTILESCHI : ETRE FEMME PEINTRE AU 17e SIECLE
Catherine Weinzaepflen « Orpiment », Editions des Femmes, 2006

15H30 PROUST ET LA PEINTURE
Diane de Margerie, membre du jury Prix Sévigné et présidente du jury Prix
Fémina, présente Proust et la peinture

vendredi 4 juillet
Rencontres littéraires - animées par Alexie Lorca
Cour du Tricastin

10H00 JOSEPH ROTH - PRIX SEVIGNE
Stéphane Pesnel « Joseph Roth, lettres choisies (1911-1939) » Seuil, 2007

11H00 GUSTAVE COURBET : PORTRAIT D’APRES SA CORRESPONDANCE
Laurence des Cars, commissaire de l’exposition « Courbet » au Grand
Palais 2007-2008, « Gustave Courbet », RMN, 2007

14H30 NICOLAS DE STAEL : PEINDRE ET ECRIRE En partenariat avec la librairie « Ma main amie » Alain Madeleine-Perdrillat (de l’institut national d’histoire de l’art), « Staël », Hazan, 2003

15H30 QU’EST-CE QU’UN MAITRE EN ART ?
Rencontre avec Anne Delbée autour de Michel-Ange, l’Anguissola,
Camille Claudel

samedi 5 juillet
Rencontres littéraires - animées par Philippe Bertrand
Cour du Tricastin

10H00 LES ECRIVAINS DESSINENT
Sophie Bogaert et Nathalie Léger « Les écrivains dessinent », Buchet
Chastel / Imec, 2007

14H30 L’ART, FRONTIERE ENTRE FICTION ET REALITE ?
Jacques Biolley « Dans la rue de Balthus », Biro éditeur, 2008
Paella « Autopsie du Greco », Paella éditeur, 2008

15H30 PEINTURE ET VEINE ROMANESQUE
Pierre Assouline « Le portrait », Gallimard, 2007

dimanche 6 juillet
Rencontres littéraires - animées par Philippe Bertrand
Cour du Tricastin

10H00 L’ART DU LIVRE
Rencontre avec l’éditrice Annick Vinay, créatrice de livre-objet, Edition
l’Atelier des Grames

11H00 AUTOPORTRAITS
En partenariat avec l’association littéraire suisse « Et Si on s’écrivait »
Metin Arditi « L’imprévisible » Actes Sud, 2006 et « Dernière lettre à Théo », Actes Sud, 2005
François Debluë « Conversation avec Rembrandt », Seghers, 2006

15H30 UN PEINTRE, UN ECRIVAIN, UNE SEDUCTION INTEMPESTIVE :
Rencontre épistolaire Guy de Maupassant - Marie Bashkirtseff
Herna Hürli Collins - alias Marie Laforêt et Nadine Laïk
« Correspondances intempestives », TriArtis, 2008

Avec le soutien de la Fondation La Poste


Affiche festival Les Orientales 2008 Festival « Les Orientales » à Saint Florent le Vieil (49)
du 27 juin au 6 juillet.

Cette 10ème édition aura pour thème les « Correspondances d’Orient ».
Quatre sessions lectures (et musiques du monde) se dérouleront à l’heure du thé :

Lettres lues par Floriane Gaber et accompagnées par les musiciens du Festival En partenariat avec la Fondation La Poste

Samedi 28 juin 17h
Caves de l’abbaye

Lettres nomades I
Cartes postales « On voyage toujours à bord de soi-même. »
Derrière ces cartes postales de l’Orient et du Maghreb que l’on trouve chez nos bouquinistes, se cachent des vies et des témoignages, qui, même banals, ont le charme du souvenir.

Dimanche 29 juin 17 h
Caves de l’abbaye

Lettres nomades II
Gustave Flaubert en Egypte,
lettres à sa mère
Gustave Flaubert et Maxime Du Camp quittent Paris le 29 octobre 1849. En diligence et en train, ils gagnent Marseille et embarquent le 4 novembre à bord du « Nil », visitent l’Egypte, le Proche-Orient, la Grèce, l’Italie. Nous connaissons tous ce Voyage en Egypte et ces photos des grands sites archéologiques signées Du Camp qui donneront naissance à l’un des tous premiers livres illustrés. Simples et crues, libres et tendres, les lettres de Flaubert à sa mère soulignent une vision peu exaltée du voyage, dans laquelle les vues, mœurs et splendeurs égyptiennes sont à peine plus présentes que ses souvenirs de la société rouennaise.

Samedi 5 juillet
Caves de l’abbaye

Hommage à Julien Gracq
par Jean Rouault
15h
Sur réservation

17h
Lettres nomades III
René Daumal et la musique hindoue
« Toute musique se meut dans la durée, mesure la durée ; comme la durée, elle est succession irréversible. La musique est donc, quelle qu’elle soit, le temps concrétisé, elle est du temps audible. » L’article de René Daumal, Sur la musique hindoue, datant de 1931, fut suivi d’une réponse de Boris de Schloezer qui consacra sa chronique musicale à une défense de la musique occidentale. L’intéressé y répondra en août 1932. Sur la musique hindoue constitue une remarquable plaidoirie, poétique, subtile et passionnée en faveur de la musique hindoue, par un poète comptant parmi les premiers grands amateurs de musique indienne en France.

Dimanche 6 juillet 17h

Lettres nomades IV
Gandhi, lettres à l’ashram
« Jouis des choses de la terre en y renonçant »

Le 12 mars 1930, le Mahatma entreprend son action la plus célèbre : la marche du sel. Son objectif est de dénoncer le monopole anglais de la vente du sel. Pendant vingt-quatre jours et sur 350 kilomètres, le cortège ne cessera de grandir. Arrivé à son but, Gandhi ramasse une poignée de sel et annonce qu’il commence la désobéissance civile. Il est alors arrêté. Le Vice-Roi Lord Irving le fait libérer en janvier 1931. Ces lettres, adressées à ses disciples et rédigées pendant cette période d’enfermement carcéral, restent l’une des meilleures façons d’appréhender la pensée philosophique et politique du Mahatma, cet homme habité par l’esprit du renoncement et de la paix. Parsemées de maximes d’une exemplaire sagesse, elles sont une invitation à la réflexion.

Le programme sur le site des Orientales Avec le soutien de la Fondation la Poste


L’Opéra pour tous

Photo kaleidoscope, opéra de Lyon Kaléidoscope
Spectacles les 7 et 8 juin 2008 - Pentes de la Croix-Rousse et Vénissieux

Le projet Kaléidoscope est une des actions pilotées par le pôle de Développement culturel de l’Opéra de Lyon. Depuis septembre 2006 et jusqu’en juin 2008, l’Opéra accompagne des habitants des pentes de la Croix-Rousse et de Vénissieux (environ 250 personnes) dans un travail de création de petites formes de théâtre musical. L’ambition du projet Kaléidoscope est d’encourager et de soutenir la pratique artistique amateur, et de favoriser la mixité sociale par des rencontres entre différents territoires de l’agglomération lyonnaise. Chaque groupe constitué travaille en ateliers avec des artistes recrutés par l’Opéra (écrivains, musiciens, metteurs en scène, chorégraphes...)

http://www.opera-lyon.com/

Avec le soutien de la Fondation La Poste


Théâtre

« Adieu les enfants »
du 18 au 28 juin 2008

Affiche Adieu les enfants La Compagnie du Ness (Le conservatoire Henri Dutilleux de Clamart) présente « Adieu les enfants » de Serge Klarsfeld.
Conception Isabelle Hurtin
Avec la complicité de Lionel Erpelding.
avec Isabelle Hurtin, Laurent Spielvogel et la classe d’art dramatique du Conservatoire Henri Dutilleux.
Musique de Alexandre Raskatov.
Youval Micenmacher : Improvisations et percussions
Lara Bilger : chant
Mathieu Prevot : piano

Des enfants raflés, déportés, jamais revenus ... Ils étaient français, Ils étaient juifs. Des lettres d’enfants lancées à la volée, malgré la liberté bafouée. Elles expriment la volonté de rassurer, la fraîcheur de ces âmes « volantes ». Relater l’histoire, cette histoire n’est pas facile. Celle-ci est UNIQUE. Que l’on entende le murmure du passé dans le présent et l’avenir. Aujourd’hui beaucoup d’enfants bien vivants vivent des tragédies différentes, mais réelles. Que leurs sourires vivent.

Théâtre des Variétés
7 boulevard Montmartre 75002 Paris
Réservation : 01 42 33 09 92
http://www.theatre-des-varietes.fr/


Affiche Charles Gonzales, Camille Claudel « Charles Gonzalès
devient Camille Claudel »,
À partir du 23 avril 2008
Au Théâtre des Mathurins

Charles Gonzalès a joué notamment sous la direction de Jean-Louis Barrault, Roger Planchon, Jorge Lavelli, Gérard Gélas, Iannis Iordanidis, Hans Peter Cloos, Jacques Kraemer, Michel Fagadau, Jean-Louis Martinelli... Il a mis en scène Caligula d’Albert Camus, La Mouette de Tchékhov, La Maison de Bernarda de Federico Garcia Lorca, Purifiés de Sarah Kane... Il est salué par toute la presse avec sa trilogie consacrée à Camille Claudel, Thérèse d’Avila et Sarah Kane.

http://www.charles-gonzales.com/

L’itinéraire de Camille Claudel depuis le début de sa rencontre avec Rodin jusqu’à la fin de sa vie, enfermée dans une maison d’aliénés pendant plus de trente ans. Charles Gonzalès qui a écrit la pièce à partir de la correspondance de Camille Claudel, rend hommage à cette femme hors norme. Il a choisi d’incarner lui-même son calvaire et sa lente agonie émaillée de suppliques implorantes, de cris de colères, de fureurs blasphématoires, de prières ignorées et d’appels à l’aide méprisés. Une magnifique interprétation.

Théâtre des Mathurins
Paris 8e, tous les soirs à 19 heures sauf le dimanche et le lundi
Tél. : 01 42 65 90 00 ou 01


Expositions

Catalogue expo Camille Claudel Rétrospective Camille Claudel
Musée Rodin
Du mardi 15 avril 2008 au dimanche 20 juillet 2008

Le musée Rodin consacre une rétrospective exceptionnelle à Camille Claudel. Cette exposition rassemble l’essentiel de l’oeuvre de l’artiste avec plus de 80 sculptures en marbre, terre cuite, plâtre, onyx et bronze, ainsi qu’une dizaine de gravures et dessins provenant de collections publiques et privées.
Certains documents, comme la correspondance de Rodin et Camille Claudel et des photographies d’époque, complètent cet ensemble.
Cette rétrospective éclaire d’un jour nouveau le parcours artistique ponctué de chefs d’œuvres d’une artiste aujourd’hui plus connue pour sa vie privée que pour ses propres créations.
Après avoir été longtemps jugé en référence à Rodin, l’art de Camille Claudel apparaît profondément original, intense et rayonnant.

Lire l’article d’Olivier Plat (mai 2008) sur le site de la Fondation La Poste

Métro Varenne
Dernière entrée : 17h15
Du mardi au dimanche de 09:30 à 17:45
Tarifs d’entrée :
Plein tarif : 7 €
Tarif réduit : 5 €

Sur le site "dessinoriginal.com" et "artactu.com" : le catalogue de l’exposition et plus amples informations.

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite