Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Edito janvier 2010

Silvia Baron Supervielle Correspondance et Journal

 

Silvia Baron Supervielle, Correspondance et Journal Marguerite Yourcenar
Silvia Baron Supervielle
Une reconstitution passionnelle
Correspondance 1980-1987

Édition établie, annotée et commentée par Achmy Halley.
Avant-propos de Silvia Baron Supervielle.
Gallimard, 2009. 112 pages, 16 €

Silvia Baron Supervielle
Journal d’une saison sans mémoire
Gallimard, Arcades, 2009. 266 pages, 18 €

« Chère Madame,
J’ai beaucoup aimé vos traductions de « Recoins du coeur ». Je lis l’espagnol, et aime l’entendre parler, et surtout chanter (l’une des plus belles langues du chant) (...). » écrit Marguerite Yourcenar à Silvia Baron Supervielle le 15 juin 1980, de Petite Plaisance, son lieu de résidence situé à l’extrême nord-est des États-Unis. Ainsi commence la Correspondance entre l’écrivain « au sommet de sa gloire  », dont l’élection au sein de l’Académie française a eu lieu en mars de la même année, et une jeune traductrice et poète née en Argentine, installée en France depuis 1961. Leur échange épistolaire se poursuit jusqu’à la mort de la romancière ; il relate leurs impressions de lecture, leurs voyages, leur admiration commune pour Borges, s’articule autour d’une réflexion sur l’écriture, d’une passion pour la langue, la traduction, témoigne d’une « amitié littéraire et humaine ». Ce volume qui rassemble vingt-trois courriers de Marguerite Yourcenar et une dizaine de Silvia Baron Supervielle est édité grâce à l’initiative d’Achmy Halley, spécialiste de l’oeuvre yourcenarienne et directeur de la Villa Marguerite Yourcenar. Centre de résidence d’écrivains européens situé à Saint-Jans-Cappel, la Villa célèbrera cette année le trentième anniversaire de l’élection à l’Académie française de l’auteur de Mémoires d’Hadrien.

En même temps que ce recueil de lettres paru aux éditions Gallimard, Silvia Baron Supervielle qui écrit « pour le bonheur d’être enlevée par un sillage », publie un nouveau livre, Journal d’une saison sans mémoire. Un Journal sans date qui tente d’éliminer les traces du passé, rythmé par la description du ciel matinal et des citations du Paradis de Dante.

Nathalie Jungerman


Télécharger FloriLettres en PDF
http://www.fondationlaposte.org/art...

Portrait de Silvia Baron Supervielle par Corinne Amar, FloriLettres, édition janvier 2010
http://www.fondationlaposte.org/art...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite