Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda avril 2010

 

Publications et manifestations culturelles soutenues
par la Fondation La Poste

...

Expositions

Affiche expo Aragon et l’art moderne Aragon et l’art moderne
L’Adresse Musée de La Poste
Du 14 avril au 19 septembre 2010

L’Adresse Musée de La Poste crée l’événement à Paris avec l’exposition « Aragon et l’art moderne », présentée du 14 avril au 19 septembre 2010 dans la galerie du Messager. Un accrochage prestigieux : Signac, Pirosmani, Matisse, Marquet, Picasso, Braque, Léger, Gris, Duchamp, Chagall, Klee, Man Ray... A voir absolument.

Commissaire de l’exposition : Josette Rasle

Des trois « fondateurs » du surréalisme, qui ont tous beaucoup écrit sur les artistes et leur travail, seul Aragon n’avait pas encore fait l’objet d’une exposition montrant des œuvres qui lui ont inspiré textes ou articles (Philippe Soupault a été consacré en 1989 par la ville de Montreuil-sous-Bois et André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou). C’est donc une première : l’Adresse Musée de La Poste rend aujourd’hui compte de ce dialogue entre l’écrivain et les artistes du XXe siècle. C’est aussi l’occasion de rappeler, par-delà les polémiques ou les dithyrambes, l’attachement sans faille à la création, aux formes nouvelles, d’un des esprits les plus brillants et les plus complexes de son temps.

Plus de 150 œuvres - tableaux, dessins, collages, photos, sculptures, tapisserie... - exécutées par les plus grands artistes du siècle dernier sont ainsi réunies au sein de la galerie du Messager du musée. Plusieurs réalisations de peintres et dessinateurs contemporains - Titus-Carmel, Moninot ou encore Le Yaouanc - sont aussi exposées. Ponctué de citations d’Aragon, c’est à un voyage à travers des courants essentiels de la peinture - fauvisme, cubisme, dadaïsme, surréalisme, réalismes socialiste français et soviétique... - auquel est invité le visiteur. Celui-ci pourra même pénétrer un peu l’intimité d’Aragon et de sa femme Elsa Triolet : une évocation de l’appartement qu’ils occupaient rue de Varenne, à Paris, est en effet également proposée. Aux murs de l’espace reconstitué, des photos d’Elsa, d’amis du couple, des petits mots, des cartes postales, des œuvres de peintres qu’Aragon a aimés, auxquels il est resté fidèle.

Exposition autour de l’œuvre de Louis Aragon.
-  16 juin à l’Auditorium de l’Adresse Musée de La Poste : lecture de lettres d’Elsa Triolet et sa sœur Lili Brik.
-  7 août à Hauterives au Palais du Facteur Cheval : lecture de correspondances de Louis Aragon et Elsa Triolet adressées à Picabia, Cocteau, Paulhan...
-  Concert de Bernard Lavilliers : « Je chante pour passer le temps » : des poèmes d’Aragon émailleront les chansons de son propre répertoire.

L’Adresse - Musée de La Poste
34 Bd de Vaugirard
75731 PARIS CEDEX 15
http://www.ladressemuseedelaposte.com/


Musée Balzac de Saché « Mon cher George, Balzac et Sand »
du 24 mars au 20 juin 2010
Musée Balzac - Château de Saché (37)

Construite à partir de la correspondance échangée entre les deux écrivains, depuis leur rencontre en 1831 jusqu’à la mort de Balzac en 1850, l’exposition met en lumière les sujets de discussion qui ont retenu leur attention : la musique, le théâtre, les droits d’auteurs, les droits des femmes ou encore la politique. Une scénographie intimiste permet aux visiteurs de découvrir des éditions originales, des manuscrits, des estampes, des sculptures et des objets de la vie quotidienne.

Édifiée au Moyen Âge, remaniée à la Renaissance, cette demeure, qui appartenait à Jean de Margonne, ami de la famille Balzac, et père du frère de Balzac, Henri, fut le premier musée littéraire de France, créé par la famille Métadier, propriétaire, et inauguré en 1951. Paul Métadier, qui en fut le conservateur pendant quarante ans, jusqu’en 2002, en fit don au Département d’Indre-et-Loire en 1958.

À partir de 1830, jusqu’en 1837, Balzac prit l’habitude de se réfugier dans le manoir où il conçut et rédigea beaucoup de ses grandes œuvres, dont Séraphîta, La Recherche de l’absolu, César Birotteau, Illusions perdues, Le Lys dans la vallée... On peut visiter sa chambre qu’il décrivait ainsi, en août 1837, à Mme Hanska :

« [...] ma chambre, que les curieux viennent déjà voir par curiosité, donne sur des bois deux ou trois fois centenaires, et j’embrasse la vue de l’Indre et le petit château que j’ai appelé Clochegourde. Le silence est merveilleux [...]. Je quitte toujours à regret ce vallon solitaire ».

Tarif : droit d’accès au musée
Visites guidées de l’exposition tous les samedis à 14h30 (dans la limite des places disponibles, réservation conseillée)
Parcours enfants dans l’exposition (de 8 à 12 ans)
Scolaires : visites guidées de l’exposition, ateliers d’éveil à l’écriture sur le thème de la correspondance

Musée Balzac
37190 Saché
02 47 26 86 50
museebalzac@cg37.fr

Trois concerts littéraires se dérouleront sur toute la durée de l’exposition sur le thème « Littérature et musique chez Balzac ».

Samedi 24 avril 2010, à 20h30
Concert littéraire - Une soirée avec George Sand Découvrez l’univers musical de George Sand, de Zingarelli à Rossini, au rythme des lectures de son autobiographie Histoire de ma vie et du roman Béatrix d’Honoré de Balzac.
Direction théâtrale : compagnie Interligne / Direction musicale : Luciano Rota
Tarif : 9 euros (tarif réduit 7 euros).
Réservation conseillée : Musée Balzac / 02 47 26 86 50 / museebalzac@cg37.fr

Dimanche 16 mai 2010, à 16h30
Concert littéraire - Cantatrices et rossignolades au XIXe siècle
De la nouvelle Massimilla Doni de Balzac au roman Consuelo de George Sand, venez vous plonger dans la Venise du XIXe siècle et écouter les roulades et les rossignolades de ses cantatrices époustouflantes.
Direction théâtrale : compagnie Interligne
Direction musicale : Luciano Rota
Tarif : 9 euros (tarif réduit 7 euros).
Réservation conseillée : Musée Balzac / 02 47 26 86 50 / museebalzac@cg37.fr

Samedi 5 juin 2010
- à 16h00
Conférences - Balzac, George Sand et la politique avec Paul Métadier (« Balzac, homme politique »), Michelle Perrot (« George Sand et la politique ») et Bernard Hamon (« George Sand et le prince Napoléon, histoire d’une amitié »)
Entrée gratuite
Réservation conseillée : Musée Balzac / 02 47 26 86 50 / museebalzac@cg37.fr
- à 19h00
Concert littéraire - Pianistes fascinants : Liszt et Chopin
Laissez vous porter par la virtuosité de Liszt et imprégnez vous des Préludes de Chopin pour redécouvrir les pianistes imaginés par Balzac et George Sand dans leurs romans.
Direction théâtrale : compagnie Interligne / Direction musicale : Luciano Rota
Tarif : 9 euros (tarif réduit 7 euros).
Réservation conseillée : Musée Balzac / 02 47 26 86 50 / museebalzac@cg37.fr



Théâtre

Affiche Gary-Jouvet « Louis Jouvet / Romain Gary 1945-1951 »
du 5 au 29 mai 2010

d’après la correspondance Jouvet-Gary et Tulipe ou la Protestation de Romain Gary

Spectacle conçu et mis en scène par Gabriel Garran, directeur de la Compagnie du Parloir Contemporain et fondateur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers. Gabriel Garran a été et reste un grand découvreur de textes. Il invite ici à pénétrer l’intimité d’une correspondance, longtemps insoupçonnée, entre deux grandes figures de l’après-guerre : Louis Jouvet, le patron installé dans sa renommée, et Romain Gary, un jeune diplomate atteint littéralement d’une fringale d’écriture, qui allait ébranler le monde littéraire en recevant deux Prix Goncourt. Leur dialogue tourne, pendant six ans, autour d’une pièce de Romain Gary, avec au centre Tulipe, personnage haut en couleur, idéaliste désespéré, interprété aujourd’hui par Jean-Paul Farré.
La partition que chacun tient, Jouvet le Pygmalion, Gary le fils prodige (ir)révérencieux, donne lieu à une confrontation jubilatoire entre deux créateurs assoiffés d’absolu. Avec les fragments de Tulipe ou la Protestation que Gabriel Garran a choisi d’insérer, prend corps le rêve d’un spectacle tant désiré, la promesse d’une œuvre parfaite. Ce projet totalement inédit sort aujourd’hui de l’oubli.

Conception et mise en scène Gabriel Garran
avec Jean-Paul Farré, Jean-Pierre Léonardini, Sava Lolov, Pierre Vial (Sociétaire de la Comédie-Française)...

« Ce spectacle résulte d’une double découverte, celle d’une correspondance surprenante, inattendue. Et sorti de l’oubli, un projet théâtral totalement inédit. Transposition d’un lien, parfois ambigu sur l’équivoque permanente de la relation entre auteur et metteur en scène. Relation éblouie et douloureuse, et ce que l’histoire ne sait pas, le rôle qu’aura joué Jouvet dans la tentative du jeune Gary d’accéder au statut d’auteur dramatique reconnu. Soixante ans après ce ping-pong épistolaire entre Louis Jouvet et Romain Gary, cet acte de (re)naissance offre un angle de vue atypique et détonnant sur la matrice de notre époque qu’ont été les années 1945-1951. »
Gabriel Garran

Le spectacle a été créé au Théâtre Vidy-Lausanne (Suisse) en février 2007.
La version scénique de Gabriel Garran de Tulipe ou la Protestation est publiée aux éditions Gallimard, 2007

Production Le Parloir Contemporain, Théâtre Vidy-Lausanne (Suisse), Théâtre de la Commune - Centre dramatique national d’Aubervilliers producteur délégué de la reprise

Les représentations
Mardi et jeudi 19h30, mercredi, vendredi et samedi à 20h30 et dimanche à 16h00.
Relâches samedi 15 et dimanche 16, dimanche 23 mai
La représentation du jeudi 13 mai débutera exceptionnellement à 16h00.
Durée du spectacle 1h40

Autour du spectacle :

-  jeudi 6 mai à 21h30 : rencontre avec Myriam Anissimov, auteur de Romain Gary, le caméléon

-  mardi 11 mai à 21h30 (sous réserve) : débat Fondation, Re-fondation du Théâtre de la Commune avec Didier Bezace, Gabriel Garran et Jack Ralite

-  jeudi 20 mai à 21h30 : rencontre avec Gabriel Garran, Nancy Huston, auteur de Tombeau de Romain Gary, Jean-François Hangouët, auteur de Romain Gary, À la traversée des frontières, et l’équipe artistique du spectacle

-  samedi 29 mai à 17h : L‘Ange Divulgué, poèmes de Gabriel Garran. Entre vie, théâtre et poésie, où sont les frontières ?

En savoir plus :
http://www.theatredelacommune.com/i...

Théâtre de la Commune
Centre Dramatique National d’Aubervilliers
2 rue Édouard Poisson
93300 Aubervilliers
http://www.theatredelacommune.com/



Concours épistolaire international

Cluny, concours épistolaire Cluny 2010. Fédération des Sites Clunisiens
De Septembre 2009 à décembre 2010.
Date de clôture du concours : 21 juin

Cluny 2010 en partenariat avec la Fondation La Poste, organise un concours épistolaire (gratuit et sans obligation d’achat) ouvert à tous à l’occasion du 1100e anniversaire de la fondation de l’abbaye. Ce concours a pour objet la rédaction d’une lettre ouverte sur le thème “Mon Cluny, c’est”. Les plus belles lettres seront exposées, mises en scène à Cluny à l’occasion des journées « »Toute l’Europe à Cluny » » les 10, 11 et 12 septembre 2010. Elles feront l’objet d’une publication. »

Pour être valide, cette lettre devra répondre aux caractéristiques suivantes :
-  Être introduite par l’incipit suivant : “À tous les Clunisois, À tous les Clunisiens, À tous les citoyens du monde qui vivez sur les mêmes chemins clunisiens...”
-  Être écrite dans une langue officielle de l’Union européenne
-  Être manuscrite
-  Ne pas dépasser 2 feuilles au format A4 (soit 4 pages)
-  Comporter les noms, prénoms et coordonnées postales complètes de l’expéditeur.
-  Être envoyée avant le 21 juin 2010, le cachet de La Poste faisant foi. Le règlement complet du concours est déposé chez Me Voillequin-Arnal, huissier de justice à Mâcon.

-  21 juin 2010 : Date limite des retours, cachet de La Poste faisant foi.
-  29 juin - 4 juillet 2010 : Proclamation des résultats par le jury lors de la Fête des Bâtisseurs
-  10 - 12 septembre 2010 : Exposition de l’ensemble des lettres reçues pour “Toute l’Europe à Cluny” Règlement complet sur
http://www.cluny2010.eu/



Festivals

Affiche cinéastes affranchis 2010 Collection de « lettres filmées » 2010.
L’Adresse Musée de La Poste.
Sept 2009 à mai 2010

26 et 27 mai
L’Adresse Musée de La Poste, avec le soutien du Ministère de l’Éducation nationale organise, pour la troisième année, le festival des Cinéastes Affranchis, le 26 mai au cinéma L’Entrepôt et le 27 mai à l’Adresse Musée de La Poste. Ce festival permet de découvrir sur le thème de la lettre au cinéma un film d’auteur, cette année celui de Valérie Donzelli, et des films d’élèves produits dans le cadre d’un projet pédagogique établi sur l’année scolaire, en collège ou au lycée.

-  le 26 mai à 20h00 au cinéma l’Entrepôt Paris 15ème.
Dans le cadre du festival Cinéastes Affranchis, Valérie Donzelli proposera un court métrage inédit : Madeleine et le facteur, un film en correspondances fondé sur l’idée de la rupture par la lettre avec la complicité d’un facteur...

-  le 27 mai à 13h30 : cette année, huit établissements issus de la région parisienne mais aussi de province participent au festival et viennent présenter leurs films le jeudi 27 mai à l’Adresse Musée de La Poste à partir de 13 h 30.
Cette journée, en présence de Valérie Donzelli, sera l’occasion de confronter les différents regards des élèves entre eux, mais aussi avec d’autres professionnels du cinéma qui viendront présenter leur métier.

CONTACTS Filme-moi ta plume
filmemoitaplume@gmail.com
cineastesaffranchis@laposte.net

Tanguy BIZIEN, directeur artistique du festival.

L’Adresse - Musée de La Poste
34 Bd de Vaugirard
75731 PARIS CEDEX 15
http://www.ladressemuseedelaposte.com/


Les Rencontres de la Nuit / Paris Batignolles
6ème édition Du 17 au 21 mai

Soirée d’ouverture du Festival dédiée à la correspondance Spectacle lecture « La postérité du soleil ».
Des lettres qu’échangèrent René Char et Albert Camus seront lues par Bruno Raffaelli et Jean-Paul Schintu. Lecture illustrée par une projection de photographies du Vaucluse et du Luberon de Henriette Grindat.


Festival du Mot La Charité sur- Loire
6ème édition Du 26 au 30 mai

Exposition « Mains d’écrivains » pendant le Festival puis tout l’été le week-end et les jours fériés.
-  jeudi 27 mai dans le jardin des Bénédictins : lecture par Brigitte Fossey de correspondances de George Sand, ponctuées d’oeuvres pour piano de Frédéric Chopin.


Le Marathon des Mots Toulouse, 6ème édition
Du 2 au 6 juin

Cette 6ème édition fait de Toulouse la capitale du mot et des livres pendant 5 jours.
Thème 2010 « Afrique(s) debout ! ». Seront fêtés le 20ème anniversaire de la fin de l’apartheid en Afrique du Sud, le 50ème anniversaire de l’indépendance coloniale de certains pays africains, les 30 ans des Editions « »Présence africaine » », les 10 ans de la collection « »Continents noirs » » chez Gallimard... Des écrivains venus de toute l’Afrique seront présents pour des rencontres et des échanges avec des écrivains caribéens de la Martinique, de la Guadeloupe et de Haïti.
Pendant le Marathon des Mots, la Fondation d’entreprise La Poste et La Poste de Haute Garonne seront présentes à la chapelle des Carmélites et son jardin pour des lectures, des rencontres autour de correspondances littéraires.
Prolongation à Paris le 7 juin au Théâtre de l’Odéon, auteur pressenti : André Brink »



Atelier d’écriture

Atelier d’écriture épistolaire
De mai à décembre 2010

Objectif : permettre à des personnes adultes en difficultés dans la lecture et l’écriture de découvrir le plaisir d’écrire. Leur faire découvrir la fonction du courrier, là encore dans une notion de plaisir et d’échange.
Public : Cet atelier s’adresse à des adultes illettrés qui ont été scolarisés mais qui n’ont pas une maîtrise suffisante de l’écrit pour faire face à des situations simples de la vie quotidienne. Ces adultes sont en formation au sein de l’association « La Boîte aux Lettres ».

La méthodologie de l’atelier d’écriture est à la fois ludique, conviviale et créative et est adaptée à tout public, quelque soit son niveau de maîtrise de l’écrit.
-  Découvrir la littérature épistolaire. Ceci peut se faire à travers des ouvrages de littérature jeunesse utilisables par des adultes ou à travers des ouvrages adaptés à des mauvais lecteurs.
-  Ecrire des lettres. Les contenus peuvent être extrêmement variés et sont décidés au sein de l’atelier d’écriture : sur un thème choisi, en lien avec un auteur, à propos de pays, sur des cartes postales, en lien avec l’année européenne de la lute contre la pauvreté, adressées à des personnages fictifs.... Le choix de la lettre permet de fixer un cadre relativement peu contraignant et qui permet de développer la créativité.
-  Ecrire pour être lu. Les lettres pourront être envoyées ou publiées ou exposées... Il s’agit de valoriser le travail réalisé. Cet atelier sera proposé aux personnes en formation qui le souhaitent sur des tranches horaires de deux heures et de façon hebdomadaire.

Facteurs de réussite
-  La méthodologie des ateliers d’écriture a déjà été utilisée par les formateurs de l’association. Elle a été proposée en 2009 dans une épicerie sociale à Alençon.Les textes publiés sont disponibles sur le blog de la Boîte aux Lettres : http://bal61.blogspot.com
-  Un atelier d’écriture peut s’articuler les ateliers de français proposés au sein de la structure et qui porte plus sur le vocabulaire, l’orthographe, la conjugaison et la syntaxe.
Une maîtrise suffisante de l’écrit pour faire face à des situations simples de la vie quotidienne. Ces adultes sont en formation au sein de l’association « La Boîte aux Lettres ».



Publications

Avril

Arthur Rimbaud, Correspondance posthume Arthur Rimbaud, Correspondance posthume (1891-1901)
Présentation et notes de Jean-Jacques Lefrère.
Fayard, 1213 pages. Couverture illustrée par une photographie jusque-là inédite d’Arthur Rimbaud adulte.

Pour la première fois en France, et à partir de l’exemple le plus symbolique de notre patrimoine littéraire, Jean-Jacques Lefrère montre comment et par qui un véritable « mythe » est né, puis a été entretenu. Il a collationné l’ensemble des lettres, documents et articles de journaux qui ont mentionné Rimbaud depuis le jour de sa mort, le 10 novembre 1891, jusqu’en 1900. Nous assistons donc à la structuration des éléments de ce mythe. Entrent d’abord en scène les premiers biographes du poète tels que Darzens, Verlaine, Delahaye, Bourguignon, Houin, ainsi que la sœur du poète, Isabelle, et Vitalie, la terrible « mère Rimb ». Lorsque Paterne Berrichon décide d’entreprendre à son tour la biographie de Rimbaud, il va nouer une singulière relation épistolaire avec Isabelle, qui, au fil des mois, débouchera sur une demande en mariage alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés.

Nous verrons aussi la mise en place progressive du travail de censure et de réécriture auquel se livrent Isabelle et Paterne Berrichon. Néanmoins, c’est bien grâce à ce couple qu’il sera possible de préserver nombre de témoignages et de documents. Le milieu littéraire ne reste pas insensible à l’annonce de la disparition de Rimbaud : l’étrange ami sur lequel Verlaine a tiré au revolver, l’excellent élève que Hugo aurait gratifié d’un « Shakespeare enfant », l’ »Africain » qui a renoncé à la poésie... Mallarmé, Gourmont, Claudel, Kahn, Valéry, Louÿs et beaucoup d’autres vont intervenir et jouer un rôle dans cette histoire, les uns militant en faveur de Rimbaud, d’autres l’égratignant, d’autres encore se l’appropriant.

Entretien avec Jean-Jacques Lefrère, novembre 2007 :
http://www.fondationlaposte.org/art...

FloriLettres n°89 consacré à Arthur Rimbaud, novembre 2007 :
http://www.fondationlaposte.org/art...

Mai

Correspondance Ludmila Savitzky/André Spire 1910-1957
Correspondance croisée inédite entre l’actrice russe Ludmila Savitzky et l’écrivain et poète André Spire (1868-1966) qui comprendra environ 450 lettres et une iconographie très riche.
Ces échanges témoignent d’une amitié intense et sans équivoque entre deux artistes qui ont traversé les deux guerres, ils révèlent le parcours de juriste dans divers ministères d’André Spire, son travail de militant juif et sioniste, ses questionnements poétiques. En toile de fond se dessine l’histoire de milieux littéraires (Ludmila Savitsky devient la première traductrice de James Joyce en France et l’une des grandes traductrices de l’anglais). Cette correspondance couvre une période historique très longue (près de cinquante ans).

Juin

L’Oeuvre au noir
Correspondance Marguerite Yourcenar/André Delvaux

La Vie Est Belle Films Associés édite un DVD du film « L’Oeuvre au noir » d’André Delvaux d’après le roman de Marguerite Yourcenar, accompagné d’un livret de vingt-six lettres inédites concernant l’adaptation du livre au cinéma, échangées par Marguerite Yourcenar et André Delvaux entre 1982 et 1987.

Correspondance de Jules Stockausen
Éditions Symétrie
« Itinéraire d’un chanteur à travers vingt années de correspondance 1844-1864 »
Correspondance réunie et annotée par Geneviève Honneger
A dix-huit ans, Jules Stockhausen se consacre à la musique, en particulier au lied et à l’oratorio. Il est le premier chanteur à faire entendre les grands cycles de Schubert et Schumann. Au fil de la correspondance, portraits de Pauline Viardot, Clara Schumann, Franz Liszt, Saint-Saëns, lettres adressées à Johannes Brahms...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite