Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda décembre 2010

 

Expositions

Carnets de voyage 2... Le monde au bout du crayon
L’Adresse - Musée de la Poste
Du 18 novembre 2010 au 23 avril 2011

Affiche Carnets de voyages Les carnets de voyage font à nouveau escale à l’Adresse Musée de La Poste. Jusqu’au printemps, ils emmèneront les visiteurs aux quatre coins de la planète.
Un vrai tour du monde... En 600 dessins et 200 extraits de carnets. Les sujets : des gens surtout, mais aussi des paysages, des villes, des scènes quotidiennes. De la vie a chaque page. En couleur et noir et blanc. Réalisés au crayon, à l’aquarelle... La grande expo automne/hiver de l’Adresse Musée de La Poste invite ainsi à prolonger nos migrations de l’été en partageant celles de près d’une cinquantaine d’artistes. Dessinateurs ou illustrateurs professionnels, ils ont ramené de leurs périples sur tous les continents des travaux pleins d’attention, de sensibilité.
« Cette exposition sur les carnets de voyage est très différente de celle que nous avons présentée il y a deux ans, précise Patrick Marchand, le commissaire d’exposition, elle est exclusivement consacrée aux carnettistes contemporains et propose un bien plus grand nombre d’oeuvres « . L’accrochage revisite toute la planète. On se retrouve en Roumanie en compagnie d’un ouvrier forgeron, en Egypte avec une danseuse, à Calcutta aux côtés d’un marchand de thé, en Sibérie, au Mali, au Québec... On s’arrête même un instant dans des lieux imaginaires. Frank Watel a ainsi dessiné une Auvergne réduite à un chapelet d’îles en raison de la montée des eaux.

L’Adresse Musée de La Poste est ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h (fermeture dimanche et jours fériés).
Renseignements : Tel : 01 42 79 24 24

Musée de La Poste
34 Bd de Vaugirard
75731 PARIS CEDEX 15
http://www.ladressemuseedelaposte.com/



Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Expositions

Expo Medicis, Portait d’Eléonore de Tolede Agnolo BRONZINO
Portait d’Eléonore de Tolede, 15431 of 6
Photo : XIR176269 / Narodni Galerie, Prague, Czech
Republic/ Giraudon/ The Bridgeman Art Library Nationality

Exposition « Le Trésor des Médicis »
Musée Maillol - Fondation Dina Vierny
Du 29 septembre 2010 au 31 janvier 2011

Mécènes audacieux, les Médicis se sont entourés d’artistes et de savants pendant près de quatre siècles. Ils ont favorisé l’émergence des avant-gardes, et fait de l’art un formidable instrument de pouvoir. À travers une centaine d’œuvres et objets issus des collections de la puissante famille florentine, l’exposition met en lumière l’histoire de ce mécénat et l’influence qu’il a exercée sur ses contemporains.
Sont présentées pour la première fois des lettres de Catherine de Médicis à Nostradamus.

Ouvert tous les jours, de 10h30 à 19h et juqu’à 21h30 le vendredi. Gratuit pour les moins de 11 ans. Tarif Divers = invalides, maison des des artistes, professeurs d’arts.

Musée Maillol - Fondation Dina Vierny
61, rue de Grenelle
75007 PARIS
Tél. : 01 42 22 59 58
Fax : 01 42 84 14 44
E-mail : contact@museemaillol.com


Spectacles

Robert Schumann, une vie passionnée... à quatre mains
Du 30 novembre 2010 au 11 mars 2011

Le Quatuor Ludwig poursuit la tournée d’un spectacle texte et musique autour de la vie et l’œuvre de Robert Schumann. _ Spectacle conçu à partir de la correspndance entre Schumann et les grands créateurs de son époque. Lettres dites par Marie-Christine Barrault (ou Fanny Cottenceau)

avec
Marie-Christine Barrault, récitante
et le QUATUOR LUDWIG
Jean-Philippe AUDOLI, violon
Elenid OWEN, violon Padrig FAURE, alto
Anne COPERY, violoncelle

Sur certaines dates, Marie-Christine Barrault peut être remplacée par
Fanny Cottençon

Du génie à l’égarement, la vie et l’œuvre de Robert Schumann dont nous célébrerons en 2010 le 200 anniversaire de la naissance, nous touchent infiniment par leur côté humain, leur fragilité, cette impression de se trouver en permanence au bord du précipice...
Évoquer Schumann, c’est aussi redire l’extraordinaire richesse musicale d’une époque,qui voit conjoitement éclore Chopin, Liszt, Mendelssohn, Pagnini, Verdi, Wagner...
Sans oublier Clara Wieck, enfant prodige, fille du Maître de musique du Schumann avant de devenir son épouse : à la fois grand compositeur et égérie de toute la vie de Robert Schumann.
Et bien évidemment il est question de Brahms au visage d’archange, qui fait irruption dans la vie du couple à l’âge de 22 ans....

Marie-Christine Barrault sait dire avec grâce et élégance toutes les nuances des tourments de l’âme. Les choix de lettres et de fragments de vie qui ont été faits pour ce nouveau spectacle ont de quoi bouleverser. Le Quatuor Ludwig a quant à lui sélectionné les plus belles pages musicales de Schumann, Brahms et Mendelssohn.. Chez tous ces musiciens, chacun à sa manière, il est question de musique, d’amour, et de folie.

• 11 décembre 2010 - Marly-le-roi (78) - Centre Culturel Jean Vilar.
• 17 décembre 2010 - La Chaux de fonds - Suisse - Théâtre de l’Heure Bleue.
• 19 décembre 2010 - Lunéville (54) - Chapelle du Château.
• 8 mars 2011 - 20 h 30 - Charleville-Mézières (08) - Théâtre Municipal.
• 11 mars 2011 - Saint-Omer (62) Centre Culturel La Comédie.

-  Lettre de Robert Schumann à sa mère - 30 juillet 1830

§ Introduction (andante expressivo) du 1er mvt du 1er quatuor de Schumann

-  Lettre de Wieck (père de Clara Wieck - Schumann) à Madame Schumann
-  Lettre de Robert à Wieck (21 août 1830) suivie de quelques mots du journal de Robert écrits en 1833 (3 bis)

§ 3ème mouvement (adagio) du 1er quatuor de Schumann

-  Lettre de Robert à Clara - 11 janvier 1832
-  Lettre de Clara à Robert - 17 décembre 1832
-  Lettre de Wieck à Clara (1833) - Clara a 15 ans

§ 1ère partie de l’Intermezzo du quatuor op. 13 de F.Mendelssohn

-  lettre de Robert à Clara (13 février 1836 )
-  Lettre de Robert à Clara (13 août 1837) et réponse de Clara à Robert du 16 août
-  Lettre de Robert à Wieck : demande en mariage du 5 septembre 1837
-  Lettre de Robert à Clara (18 septembre 1837) sur sa conversation avec Wieck

§ 1er mouvement du 1er quatuor de Schumann

-  Lettre de Robert à Clara (30 novembre 1837)et réponse de Clara du 6 décembre
-  Lettre de Robert à Clara (4 janvier 1838)

§ Refrain du 2ème mouvement (scherzo) du 1er quatuor de Schumann

-  Lettre de Robert à Clara ( 11 janvier 1838)
-  Lettre de Clara à Robert ( 30 juillet 1838)
-  Lettre de Clara à Wieck ( 1er mai 1839)

§ Scherzo du 1er quatuor de Schumann

-  Requête de septembre 1839
-  Mariage de Robert et Clara ( journal de Clara septembre 1840)

-  Conseils aux jeunes musiciens

-  Journal de Robert - ( 14 mars 1842)
-  Journal de Clara - (septembre 1842)

§ Final du 1er quatuor de Schumann

-  Journal de Robert ( octobre 1842)
-  Journal de Clara ( novembre 1842)

-  Journal de Marie , fille aînée de Robert et Clara (1852-1853)

§ 1er mouvement du 3ème quatuor de Brahms

-  Journal de Clara ( 10 février 1854)

-  Journal de Clara : Mort de Robert ( 1856)

§ Fratres d’Arvo Part

-  Pièce de minuit et Rétable

§ Mendelssohn : Quatuor op. 13 en la mineur

§ J. Brahms : Allegro du 1er quatuor opus 51

§ Robert Schumann : 1 er quatuor pour cordes dans son intégralité

Durée du spectacle : environ 1 h 30 sans entracte

Quatuor Ludwig - Tel 01 75 57 27 24
quatuor.ludwig@orange.fr


A travers Clara, photo À travers Clara. Une correspondance musicale et littéraire
Du 4 au 25 janvier 2011 et du 1er au 27 février 2011
Théâtre du Tambour Royal, Paris

Le destin tragique de Robert Schumann à travers la musique de sa femme Clara.

Orianne Moretti, soprano et
Philippe Guilhon-Herbert, piano.

Quand Robert Schumann rencontre pour la première fois Clara en 1828, il a 18 ans, elle en a 9. Robert est tout de suite fasciné par la jeune Clara, pianiste virtuose et déjà compositrice. C’est le début d’un destin exceptionnel que le couple de musiciens consignera dans des Correspondances puis un Journal intime. En 1854, Robert part pour l’asile. Clara Schumann ne le reverra qu’avant sa mort en 1856. À travers Clara embrasse l’univers du piano, du chant et de la littérature. La musique éblouissante et méconnue de Clara Schumann nous fait découvrir une communion spirituelle et artistique singulière entre une femme et un homme d’exception. Voyage musical, voyage épistolaire, À travers Clara nous transporte dans l’univers sonore et émotionnel d’une époque, l’Europe romantique, à travers la sensibilité et le talent d’une femme.
Orianne Moretti

Clara Schumann. Pièces pour piano :

Pièces caractéristiques Opus 5 n°2 « Caprice à la boléro » et n°4 « Le Ballet des Revenants Soirées Musicales Opus 6 n°2 « Notturno » et n°4 « Ballade »
Drei Romanzen Opus 21 n°1 et n°3
Scherzo opus 14 1er mouvement
Romance en la mineur
Variations sur un thème de Robert Schumann Opus 20.

Lieder :

« Walzer »
« Der Mond kommt still gegangen »
« Warum willst du and’re fragen »
« Liebst du um Schönheit »
« An einem lichten Morgen »
« Geheimes Flüstern hier und dort »
« Er ist gekommen in Sturm und Regen »
Sie liebten sich beide »
« Der Abendstern »
« Ich stand in dunklen Traümen »

Robert Schumann
Kinderszenen, « Vom fremden ländern und Menschen » opus 15
« Am Camino »

Jean-Sébastien Bach
Fugue en ut dièse mineur

Durée du spectacle : 1h10

D’après une idée originale d’Orianne Moretti

Mise en scène : Orianne Moretti
Dramaturgie : Orianne Moretti
Costumes  : Arielle Brandely
Musiques : Clara Schumann, Robert Schumann, Jean-Sébastien Bach

Textes : Extraits des Correspondances et du Journal intime de Clara et Robert Schumann

Correspondances Compagnie
http://www.correspondancescompagnie.com/

Les 4,11,18,25 janvier 2011
et 1,6,8,13,15,20,22 et 27 février 2011

au
THEATRE DU TAMBOUR ROYAL
4 rue du Faubourg du Temple
Passage Piver
75011 Paris
01 48 06 72 34
http://tambourroyal.jimdo.com/


Les Lettres persanes de Montesquieu
lundi 24 janvier 2011
Studio Raspail, Paris

Spectacle littéraire et musical tiré des Lettres persanes de Montesquieu.

Montage et mise en scène de Florence Huige
Damien Roussineau,
Modeste Nzapassara
et Florence Huige.

Studio Raspail
216 boulevard Raspail
75014 Paris
http://www.studio-raspail.fr/
Réservation : studio-raspail@wanadoo.fr


Léger au front
mercredi 26 et jeudi 27 janvier 2011
Invalides, Paris

Spectacle créé à partir de la correspondance de guerre (1914-1918) de Fernand Léger.

Léger au front
Résolument engagé dans l’aventure de l’art moderne, Fernand Léger est mobilisé en 1914, à l’âge de 33 ans. Les lettres de sa correspondance sont des témoignages écrits à chaud après l’orage du combat. Il voit avec ses yeux de peintre, il écrit avec son style sans manières, un style qui nous jette corporellement dans les creux des tranchées, les pieds dans la boue, le nez reniflant l’odeur du souffre, celle de la chair humaine.

Respectivement compositeur et sculpteur décident, à la lecture du texte, Une correspondance de guerre à louis Poughon de Fernand Léger de transposer ces pages écrites dans les tranchées en essayant de faire entendre, de faire voir par l’association de leurs différentes compétences « le tableau » de ces moments vécus par l’artiste. La rencontre avec Jacques Gamblin, acteur, metteur en scène, est décisive et prend une autre tournure lorsque ce dernier accepte de jouer le rôle de Fernand Léger, d’être Fernand Léger, et de construire avec nous le spectacle. L’enjeu, c’est de trouver un temps durant lequel les lettres seront lues, lesquelles vont et viennent entre la présence de l’horreur et les pensées lointaines. Un spectacle qui conjugue plusieurs dimensions : auditives, visuelles et plastiques. En mettant en scène les pensées de l’artiste, et ce qu’il appelle de tous ses voeux : l’idée d’un art total à la française, l’art doit se mélanger à la vie. En effet, à la sortie de la guerre, il souhaitera la fin de la peinture de chevalet, il se met alors à collaborer aux mises en scènes théâtrales, avec d’autres artistes de l’art moderne. Il expérimente donc ces nouveaux champs qui s’ouvrent devant lui, il est libre. Le corps de l’acteur se couvre de terre, celle des tranchées, le sculpteur au côté de Jacques Gamblin intervient plastiquement par un modelage aux gestes et rythmes différents. Pendant une heure un cérémonial se met en place, entre la parole, la terre (nouvelle peau de Léger) et la musique de David Chaillou (violoncelle, caisse claire, trompette).
Le souvenir du monde monochrome résonne, la poussière sans forme, où tout s’entremêle dans une sorte d’apothéose de visions d’un monde en train de se défaire. La couleur avait disparue, avec elle tout espoir de gaité, d’un son, d’un parfum.

Lectures de Jacques Gamblin
Sculptures de Patrice Alexandre
Musique de David Chaillou
Mise en scène de Jacques Gamblin

Fernand Léger, Une correspondance de guerre D’après Une correspondance de guerre de Fernand Léger
(« Les cahiers du musée national d’art moderne ».
Éd. Centre Georges Pompidou, 1990)

Production La Comète - scène nationale de Châlons-en-Champagne
Deux représentations aux Invalides

Musée de l’Armée
Hôtel national des Invalides
129 rue de Grenelle, 75007 PARIS
Tél. : 33 (0)1 44 42 35 07 (en semaine uniquement, de 10h à 12h et de 14h à 16h)


Prix littéraires

Prix Sévigné
Jeudi 3 février 2011

Le Prix Sévigné couronne la publication d’une correspondance inédite ou d’une réédition augmentée d’inédits apportant une connaissance nouvelle par ses annotations et ses commentaires, sans limitation d’époque, en langue française, ou traduite d’une langue étrangère.


Lectures

Affiche expo Calamity Jane Lettres de Calamity Jane
Vendredi 4 février 2011
L’Adresse Musée de La Poste

Lecture par Emmanuelle Lepoutre de lettres de Calamity Jane dans le cadre de l’exposition qui lui est consacrée à L’Adresse - Musée de la Poste. Martha Canary, plus connue sous le nom de Calamity Jane, figure légendaire du Far West, dont les aventures ont souvent fait l’objet de controverses, a aussi beaucoup été caricaturée.
L’exposition, organisée à l’occasion de la parution de l’ouvrage de Gregory Monro, Calamity Jane - Mémoires de l’Ouest, retrace le parcours de cette femme hors du commun.

l’Adresse Musée de La Poste
34 Bd de Vaugirard
75731 PARIS CEDEX 15
http://www.ladressemuseedelaposte.com/



Publications soutenues par la Fondation La Poste

De décembre 2010 à janiver 2011

Lettres de Franz Liszt Franz Liszt, Lettres à la princesse Marie de Hohenhole-Schillingsfürst, née de Sayn-Wittgenstein
L’ouvrage comprend 230 lettres inédites écrites en français et un cahier de fac-similés de lettres et partitions. Cette correspondance s’échelonne de 1848 à 1886. Le musicien s’adresse pendant près de 40 ans à la fille de la princesse Caroline Sayn-Wittgenstein, devenue sa compagne. Elles font état de ses déplacements et reflètent la vie musicale de cette période à Weimar, Rome et Budapest. Éditions Vrin, Collection « MusicologieS ». En librairie le 6 décembre 2010

CAHIER PEN CLUB 1 Que peut la littérature en ces temps de détresse ? Correspondances
Cahier du Pen Club # 1
L’épopée de l’Aéropostale est un symbole : celui de la libre communication entre les hommes et les femmes répartis sur tous les continents. Les progrès des technologies, la rapidité des moyens de transport - la transmission mondiale du son et de l’image, l’instantanéité des messages électroniques - ont bouleversé les échanges. Toutefois, la lettre demeure, sous diverses formes, un modèle de ces nouveaux modes de partage de la parole.
Dans cet esprit d’ouverture et de libre expression, le P.E.N. CLUB français a choisi, avec le concours de La Fondation d’Entreprise La Poste, d’engager une réflexion sur la place et le rôle de la littérature dans notre monde moderne en sollicitant la plume d’écrivains contemporains, dans les différents pays qui ont été concernés par la grande aventure de l’Aéropostale.
Une trentaine d’auteurs - poètes, romanciers, essayistes - ont choisi de répondre à la sollicitation conjointe du P.E.N. CLUB de France et de la Fondation d’Entreprise La poste . Éditions Calliopée, 192 pages. 28 €. En librairie le 15 décembre 2010

Correspondance Hendrik Witbooï : « Votre paix sera la mort de ma nation »
Préface de J. M. Coetzee. Lettres inédites d’un chef de guerre au moment de la colonisation allemande dans le Sud de l’Afrique à la fin du XIXème siècle.
Hendrik Witbooï ‘(1830-1905) est le descendant d’une dynastie de chefs Namas venus s’établir en Namibie en 1823. Il refuse la « protection allemande » et mène une guerre de résistance face au colonisateur en 1893-1894. Vaincu, il signe un traité de paix qu’il respectera pendant dix ans, et meurt au combat en 1905, après s’être à nouveau soulevé contre les forces coloniales.
Correspondance croisée entre Witbooï, ses alliés et le représentant des forces allemandes. Éditions Le Passager Clandestin, Janvier 2011

A.I.R.E. Association Interdisciplinaire de Recherche sur l’Epistolaire
« L’Association Interdisciplinaire de Recherche sur l’Epistolaire » existe depuis 1981 et regroupe les meilleurs spécialistes de l’épistolaire. Elle réunit des chercheurs de disciplines diverses travaillant sur la lettre comme pratique d’écriture et comme genre littéraire. Sa revue annuelle épistolaire a une diffusion internationale, ses travaux de recherche sont réputés pour leur sérieux et leur caractère novateur.
Site Internet :
http://www.epistolaire.org
Publication des actes du colloque « La Lettre au cinéma » (Mars 2010 /Musée de La Poste). Éditions Honoré Champion, Janvier 2011

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite