Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

édito octobre 2011

 

Annie Ernaux, L’atelier noir Depuis son premier livre, Les Armoires vides, publié en 1974, Annie Ernaux ne cesse de questionner l’écriture, la forme à donner à chacun de ses textes dont l’objet n’est pas « l’invention d’un récit » mais la saisie d’une réalité singulière et collective.
À partir de 1982, elle a pris l’habitude de dater et de noter sur des feuilles éparses ses recherches et réflexions qui précèdent la rédaction de ses ouvrages. Pour les éditions des Busclats et grâce à Marie-Claude Char et à Michèle Gazier qui lui ont proposé d’écrire en marge de son œuvre, elle s’est risquée à la mise au jour de ce document de travail qui n’avait pas vocation à être montré. « C’est un journal de peine, de perpétuelle irrésolution entre des projets, entre des désirs ». En même temps que ce « journal d’écriture » paru sous le titre L’atelier noir, sort chez Gallimard dans la collection Quarto, Écrire la vie qui rassemble en un volume la majeure partie de ses livres, parmi lesquels La Femme gelée, La Place, Une femme, La Honte, Je ne suis pas sortie de ma nuit, Passion simple, Les années ainsi que dix courts récits dont l’un sur Cesare Pavese. En préambule à l’édition, Annie Ernaux a construit un « photojournal » à partir de photographies personnelles et d’extraits de son journal intime « parce que se dessine ainsi visuellement un parcours familial et social qui fait sens ».
Rencontre avec Annie Ernaux dans sa maison de Cergy, le temps d’un entretien...

Pour ce cent vingt-huitième numéro de FloriLettres, Gaëlle Obiégly, écrivain, que nous avions interviewée en 2005 à l’occasion de la parution chez Gallimard de son quatrième livre intitulé Faune, signe un article consacré au livre d’Anne-Claire Rebreyend, Dire et faire l’amour. Écrits intimes et confidences de 1910 à 2010 dont la récente publication aux éditions Textuel est soutenue par la Fondation La Poste.

Nathalie Jungerman

Télécharger FLoriLettres n°128 en pdf

...

Annie Ernaux

LES ARMOIRES VIDES [1974], 176 pages. Coll. blanche, Gallimard
Folio, 192 pages (1984)

CE QU’ILS DISENT OU RIEN [1977], 168 pages, Collection blanche, Gallimard
Folio, 160 pages (1989)

LA FEMME GELÉE [1981], 192 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 192 pages (1987)

LA PLACE [1983], 120 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 128 pages (1986)

UNE FEMME [1987], 112 pages, Coll. blanche (1988), Gallimard
Folio, 112 pages (1990)

PASSION SIMPLE [1991], 80 pages, Coll. blanche (1992), Gallimard
Folio, 96 pages (1994)

JOURNAL DU DEHORS [1993], 112 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 120 pages (1995)

LA HONTE [1996], 144 pages, Coll. blanche (1997), Gallimard
Folio, 144 pages (1999)

« JE NE SUIS PAS SORTIE DE MA NUIT » [1996], 112 pages, Coll. blanche (1997), Gallimard
Folio, 120 pages (1999)

L’ÉVÉNEMENT [2000], 128 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 132 pages (2001)

LA VIE EXTÉRIEURE (1993-1999) [2000], 144 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 160 pages (2001)

SE PERDRE [2001] 304 pages, Coll. blanche, Gallimard Folio, 384 pages (2002)

L’OCCUPATION [2002], 80 pages, Coll.blanche, Gallimard
Folio, 96 pages (2003)

L’ECRITURE COMME UN COUTEAU. ENTRETIEN AVEC FREDERIC-YVES JEANNET [2003], 156 pages, Éditions Stock
Folio, 148 pages. Parution 24 octobre 2011

L’USAGE DE LA PHOTO [2005], 160 pages, Coll. blanche, Gallimard
Folio, 208 pages, (2006)

LES ANNÉES [2008], 256 pages, Collection blanche, Gallimard
Folio, 256 pages (2010)

L’AUTRE FILLE [mars 2011], 78 pages, Nil, coll. «  Les affranchis  »

L’ATELIER NOIR [septembre 2011], 203 pages, éditions des Busclats

ÉCRIRE LA VIE : Les armoires vides - La honte - L’événement - La femme gelée - La place - Journal du dehors - Une femme - « Je ne suis pas sortie de ma nuit » - Passion simple - Se perdre - L’occupation - Les années. Gallimard, Collection Quarto, 1088 pages
20 octobre 2011.

..........

Sites internet

Éditions des Busclats
http://www.editionsdesbusclats.com/

Éditions Gallimard
http://www.gallimard.fr/

Documentation critique
http://auteurs.contemporain.info/an...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite