Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda décembre 2011 - janvier 2012

 

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Texte et musique

Un enfant de la Corrèze.
Le 3 janvier 2012
Théâtre de la Bruyère à Paris.

Un enfant de la Corrèze L’OSE présente « Un Enfant de la Corrèze » de Ben Zimet, un spectacle de théâtre musical (soutenu par la Fondation La Poste) qui lieu le 3 janvier 2012 au Théâtre La Bruyère à Paris.
« Un enfant de la Corrèze » créé et interprété par Ben Zimet, représente la manifestation d’ouverture du centenaire de l’OSE.

L’action se situe en France sous l’Occupation. C’est l’histoire d’un enfant juif caché pendant la Guerre. Un spectacle de théâtre musical sur le thème de la mémoire de la Shoah, où des textes originaux en français (contenant des lettres), des chansons françaises de l’époque et des chants yiddish s’entrecroisent.
Ben Zimet est considéré comme l’un des artisans du renouveau de la musique klezmer en France. La mise en scène est signée Lionel Parlier et la Direction musicale, Maurice Delaistier avec le Yiddish Quartet.

Ben Zimet (narration et chant) avec le « Yiddish Quartet » :
Maurice Delaistier (violon, guitare),
Louis Derouin (contrebasse),
Michel Derouin (piano, accordéon),
Nicole Uzan (chant)

Les 40 choristes de la chorale Zamir sous la direction d’Albert Benzaquen seront en première partie.

Prix des places : 25 €, 40 € et enfin 80 € pour le Carré Or.

Renseignements et réservations : 01 53 38 20 17
http://www.ose-france.org/

...

Lectures en Arles. Association Culturelle du Méjan.
Le 16 janvier, correspondance de Debussy.

Les Lectures en Arles, manifestation proposant chaque année à la Chapelle du Méjan huit lectures de textes littéraires, ponctuées de parties musicales. Dans ce cadre, sera donnée le 16 janvier 2012, une lecture de la correspondance de Debussy par Didier Sandre, accompagnée d’oeuvres pianistiques interprétées par François Chaplin.

Textes : extraits de la Revue blanche, poèmes de Debussy, lettres de Debussy à sa femme, à son éditeur...

François Chaplin est l’une des personnalités les plus passionnantes du piano français. Son jeu clair, poétique et architecturé convient tout aussi bien à la musique allemande, celle de Brahms qu’il a enregistrée avec bonheur, qu’à la musique française, en particulier celle de Debussy dont il extrait toute la subtilité. Il est invité en soliste dans les capitales du monde entier et par de nombreux orchestres, tout en participant aux festivals les plus importants. François Chaplin fut lauréat de la Fondation Menuhin et lauréat du Concours international de Senigallia ; il a remporté les prix Mozart et Robert Casadesus au Concours international de Cleveland en 1989. Il mène depuis cette date une active et brillante carrière internationale. En musique de chambre, François Chaplin joue régulièrement avec les quatuors Talich, Psophos, Debussy, Elysées, les violoncellistes François Salque, Emmanuelle Bertrand, les pianistes Cédric Tiberghien, Marie-Josèphe Jude et le clarinettiste Patrick Messina. François Chaplin est également professeur de piano au CRR de Versailles et donne des masterclasses en France à l’étranger, notamment au conservatoire de Saint-Pétersbourg, à Montréal, en Norvège et au Japon.

Didier Sandre, acteur aux multiples facettes, est présent à la fois au théâtre, au cinéma, à la télévision, et dans les concerts. Il a été nommé Chevalier des Arts et Lettres et Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Il a participé aux grandes aventures du théâtre subventionné de ces 20 dernières années avec Catherine Dasté, Michel Hermon, Bernard Sobel, Jorge Lavelli, Jean-Pierre Miquel, Jean-Pierre Vincent, Maurice Béjart, Giorgio Strehler, Patrice Chéreau, Luc Bondy et Antoine Vitez. En Avignon pendant le Festival 2001, et Paris au Théâtre de Chaillot, il était Titus dans Bérénice de Racine mis en scène par Lambert Wilson aux côtés de Kristin Scott Thomas. En 1996 Didier Sandre a reçu le Molière du meilleur acteur pour le rôle d’Arthur Goring dans Un Mari idéal d’Oscar Wilde. Au cinéma, on a pu le voir dans Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferrand, Conte d’automne d’Eric Rohmer et Le Mystère Paul d’Abraham Segal, Les Amants du Flore ou Hell. Parmi de nombreux téléfilms, dont Passion interdite, Deux frères, ou L’enfant éternel. Passionné de musique, il participe à de nombreux concerts qui intègrent un récitant dans des œuvres de répertoire, ou construits spécifiquement pour la scène.

Chapelle Saint-Martin du Méjan
place Nina-Berberova - Arles
lundi 16 janvier 2012 à 20h30
Téléphone : 04 90 49 56 78
http://www.lemejan.com

...

Impressions Debussy. Compagnie Ivan Morane
le 23 janvier à 20 h 30 au studio Raspail, Paris.

D’après la correspondance de Claude Debussy, spectacle pour piano, violoncelle et comédien, mise en scène par Ivan Morane.

« J’ai souhaité prendre une place particulière dans ces célébrations : donner un coup de projecteur sur l’homme ; son caractère, ses contradictions, ses espoirs et ses désespoirs, les injustices qu’il a subies, et celles qu’il a prodiguées !
Quel meilleur moyen pour cela que de plonger dans l’immense correspondance intégralement éditée en 2005 par Gallimard avec le soutien de la Fondation La Poste et de la Fondation Salabert.
Et quoi de plus théâtral qu’une correspondance ! Une personne « prend la parole » en direction d’une autre personne ; c’est bien là la définition première du théâtre. Et où, plus que dans les correspondances, trouve-t-on autant d’aveux, d’accents de sincérité qui « échappent » même quelquefois à leurs auteurs ?
Où est-on plus près du cœur - au sens propre comme au sens figuré ! - de son rédacteur ?
Claude Debussy n’échappe pas à ce mécanisme. Non seulement la lecture de ses lettres permet de le comprendre profondément en tant qu’individu, mais plus important encore, elle éclaire incroyablement ses œuvres ; même celles que l’on connaît le mieux, on ne les entend plus de la même manière après la lecture des 2000 pages de lettres que l’on dévore avec gourmandise.
J’ai - pari fou ! - tenté d’en extraire les pages les plus passionnantes, et que leur lecture à haute voix représente environ 40’ d’un spectacle où un pianiste et à une violoncelliste interprètent quelques-unes de ses oeuvres.
Eux aussi, en 40’ (quelques Préludes pour piano, la Sonate pour violoncelle et piano, une transcription des Bilitis...), tenteront d’éclairer à leur tour ces lettres bouleversantes, pleine d’humour, pathétiques parfois, cruelles par moment, intelligentes toujours, que j’interprète.
Une scénographie simple - mais permettant d’échapper à un simple « concert/lecture », une création lumière théâtrale, une forte complicité entre les trois interprètes et la merveilleuse voix de Marie-Christine Barrault, devraient faire de ce spectacle un moment « à part » -au plus près de l’homme - dans la grande masse des manifestations autour de Claude Debussy en 2012. »
Ivan MORANE

Vincent Larderet, piano
Silvia Lenzi, violencelle
Ivan Morane, comédien
Avec la voix de Marie-Christine Barrault

La Compagnie Ivan Morane est située au Théâtre Antonin Artaud
2 impasse Toulouse Lautrec
81600 Gaillac
Tél : 05 63 41 48 03
Mail : compagnie.ivan.morane@orange.fr
http://www.compagnie-ivan-morane.com/

Studio Rapail
216 boulevard Raspail
75014 Paris

http://www.studio-raspail.fr/
studio-raspail@wanadoo.fr


Appel au grand public

La Poste lance un appel au grand public afin de recueillir les plus belles lettres au Père Noël

À l’occasion du cinquantième anniversaire du secrétariat du Père Noël en 2012, La Poste lance un appel au grand public pour que celui-ci lui confie les plus belles lettres d’enfants et d’adultes écrites au Père Noël qui peuplent les archives ou les imaginations. Ces lettres écrites au Père Noël seront publiées dans un ouvrage en association avec Jean-Pierre Guéno, créateur de la collection « Paroles de... » et les Éditions Télémaque.

Lettres d’archives ou lettres contemporaines, lettres d’enfants, d’adultes, émouvantes, drôles, poétiques, humoristiques ou insolites..., ce livre constituera une collecte unique des trésors épistolaires des particuliers liés à la fête de Noël et célébrera les liens qui unissent depuis longtemps le Père Noël à l’histoire des Français.

Plus d’un million de Français, petits et grands, écrivent chaque année au Père Noël

Jacques Marette, Ministre des Postes en 1962, créa un service à Libourne afin que La Poste puisse répondre à l’abondant courrier qu’envoyaient les enfants au Père Noël. La psychanalyste Françoise Dolto fût ainsi la toute première « secrétaire » du Père Noël. Le secrétariat du Père Noël, mis en place par La Poste, ouvre depuis ses portes chaque année, avec une soixantaine de secrétaires chargées d’ouvrir les enveloppes et de répondre aux enfants. Aujourd’hui, plus d’un million de Français, petits et grands, écrivent chaque année au Père Noël.

Dans le cadre de son programme « Partageons l’émotion du Courrier », La Poste a décidé de célébrer cette tradition en mobilisant autour de cette opération unique en son genre l’ensemble des postiers, sa Fondation d’entreprise pour la promotion de l’écrit, le Service clients Courrier de La Poste de Libourne où réside le secrétariat du Père Noël, le Comité pour l’Histoire de La Poste et l’Adresse Musée de La Poste. De nombreux événements seront organisés par La Poste à l’automne 2012 auprès du grand public et des postiers pour promouvoir cette belle opération.

L’appel au grand public : Vos plus belles lettres au Père Noël

Confiez à La Poste vos plus belles lettres adressées au Père Noël et dormant dans vos tiroirs ou dans vos mémoires. Les missives sélectionnées illustreront un beau livre à paraître en novembre 2012 aux Editions Télémaque. Adressez vos lettres avant le 29 février 2012 à l’adresse suivante :

50 ans Secrétariat du Père Noël
BP 109
75363 PARIS CEDEX 08
ou par courriel à jpgueno@wanadoo.fr
http://www.laposte.fr/emotionducourrier



Expositions

Format de poche Louise Michel
Maison de Victor Hugo
Jusqu’au 8 janvier 2012

À l’occasion de l’anniversaire de « L’Année Terrible » (1871), la Maison de Victor Hugo à Paris consacre un « format de poche » à Louise Michel. Louise Michel (1830-1905), institutrice socialiste puis anarchiste, s’engage activement dans la Commune de Paris (1871). Arrêtée par les Versaillais, elle est déportée en Nouvelle Calédonie. Elle s’intéresse à la culture canaque et s’insurge contre le colonialisme. Après l’amnistie, elle revient à Paris en 1880 et poursuit son activité de militante, donnant des conférences à travers la France et en Europe. Inquiétée par la police, elle s’exile à Londres en 1890 où elle écrit Histoire de ma vie, qui complète ses Mémoires publiées en 1886. Elle est l’auteure de nombreux écrits, témoignages (La Commune), romans (La Misère, Les Méprisées...), poèmes, pièces de théâtre, contes... Grande lectrice de Victor Hugo, qu’elle cite et dont elle s’inspire dans ses écrits, elle partage sa haine pour l’Empire et sa défense des « misérables ». Elle signe ses articles politiques « Enjolras », hommage à l’intransigeant révolutionnaire des Misérables, et rencontre Victor Hugo à plusieurs reprises, avant et après l’exil. Elle lui adresse une importante correspondance et trouve en lui un confident. Pendant la Commune, Hugo s’éloigne des Communards dont il réprouve les moyens, mais il les soutient pendant leur répression par les vainqueurs et lutte pour obtenir leur amnistie. Déportée à l’autre bout du monde, Louise Michel se souvient du « grand exilé » dont elle transcrit les vers sur les rochers océaniens.
Autour du manuscrit d’Histoire de ma Vie de Louise Michel et d’une dizaine de dessins, notamment des illustrations de « L’Année terrible », l’accrochage présentera une trentaine d’ouvrages, dont de nombreuses éditions originales, autant de lettres manuscrites et d’estampes et imprimés. Réalisé à partir des collections de la Maison de Victor Hugo et de celles de la Bibliothèque Marguerite Durand, avec la participation de la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville, il se décline en plusieurs thèmes : Louise Michel poétesse romantique, républicaine sous l’Empire, combattante pendant « l’année terrible » et éternelle révoltée.

Maison de Victor Hugo
6 place des Vosges
75004 PARIS
Tel : 01 42 72 10 16
Du mardi au dimanche de 10h à 18h - Entrée libre

...

Le poète et le voltigeur.
Jacques Berne et Jean Dubuffet, 40 ans d’amitié
Du mercredi 18 janvier 2012 au dimanche 29 janvier 2012.
Musée Malraux, Le Havre

Le poète et le voltigeur, Berne et Dubuffet En 1977, en remerciement à la Ville du Havre qui lui a consacré une exposition rétrospective, Jean Dubuffet donne à sa ville natale Ontogénèse, une « grande découpe » réalisée l’année précédente, l’une des dernières œuvres du cycle de l’Hourloupe entamé en 1962. Artiste inclassable, auteur d’un œuvre peint et sculpté considérable, Dubuffet ouvre et referme une succession de cycles à partir de 1942 jusqu’à l’Hourloupe et ses sculptures monumentales ou aux Théâtres de mémoire, aux Mires et aux Psycho sites des années 80. Infatigable militant d’un art éloigné de la culture, Dubuffet a accompagné son exceptionnelle production plastique d’écrits littéraires et d’une correspondance très dense avec les hommes de lettres et les poètes de son temps. L’amitié de toute une vie et les profondes affinités intellectuelles entre l’artiste et le poète Jacques Berne ont été, à partir de 1946, soutenues par une longue correspondance qui vient de rejoindre le fonds de la bibliothèque Salacrou grâce à la complicité d’Annick Berne. Autour d’Ontogénèse et de peintures de Jean Dubuffet, dont certaines dédicacées par l’artiste, l’exposition présente des dessins, une sculpture, et une pièce inédite, un tapis du cycle de l’Hourloupe.
Témoins de cette amitié de 40 ans, dialoguent livres et textes poétiques de Jacques Berne illustrés par Jean Dubuffet (Il y a, Voici qu’ici), dessins et maquettes, ainsi qu’une sélection de lettres dont certaines à « en-tête » dessinées par l’artiste, exposées pour la première fois.

Catalogue de l’exposition :
Le poète et le voltigeur. Jacques Berne et Jean Dubuffet, 40 ans d’amitié.
Collection Les Cahiers du MuMa. Editions Somogy. 40 pages, 30 illustrations
Auteurs : Dominique Rouet, conservateur à la Bibliothèque Salacrou du Havre et Michèle Blanchard, directrice du service culturel du MuMa

Musée Malraux
2 boulevard Clémenceau
76600 Le Havre
Tél : 02 35 19 62 62 ou par courriel :
museemalraux@lehavre.fr
http://lehavre.fr/annuaire/musee-da...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite