Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda janvier - février 2012

 

Expositions

Casanova, la passion de la liberté
Du 15 novembre 2011 au 19 février 2012
BnF François-Mitterrand / Grande Galerie

Affiche-Casanova La BnF a acquis en février 2010 le splendide manuscrit (3 700 pages) écrit en français, de l’Histoire de ma vie de Giacomo Casanova (né à Venise en 1725, mort à Dux, en Bohême en 1798).
Pour célébrer cet événement, elle consacre une grande exposition à cet étonnant personnage et écrivain. Le nom de Casanova a longtemps été synonyme d’« homme à femmes », un Casanova ou un Don Juan étant des termes plus ou moins interchangeables. S’il y a une différence dans la manière dont ces deux personnages conçoivent la séduction, il n’y a aucune commune mesure dans leur statut : Don Juan est une création légendaire, Casanova a été créé par Casanova lui-même, aussi talentueux pour l’art de la mise en scène que pour l’allant de la narration. Le but premier de cette exposition est de révéler cette force d’écriture au grand public. Et, dans le même mouvement, d’entraîner le visiteur sur les pas de cet extraordinaire aventurier du plaisir. Toujours soucieux de ne jamais sacrifier sa liberté ni à une femme, ni à une cause, ni au goût de la possession, Casanova est un infatigable voyageur. Ouvert à toutes les rencontres, il parcourt les routes de Venise à Madrid en passant par Moscou, et incarne, entre ombres et lumières, des facettes contrastées de son temps. Le scénario de l’exposition est construit comme une pièce en dix actes (à l’image des dix livres que comporte le manuscrit) qui invite à la découverte du monde sensuel, audacieux et baroque de Casanova. À travers la présentation de pièces exceptionnelles (gravures, peintures, sculptures, vues d’optique, objets, collections d’étoffes, films et musiques), l’exposition fait appel à tous les sens du visiteur. L’inventive mise en scène de Massimo Quendolo transmet la formidable énergie et la magie qui animent Casanova.
Bibliothèque nationale de France

Site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Téléphone : 33(0)1 53 79 59 59
http://expositions.bnf.fr/casanova/

mardi - samedi de 10h à 19h
dimanche de 13h à 19h
sauf lundi et jours fériés
tarif plein : 7 €
tarif réduit : 5 €

Casanova catalogue expo Casanova
La passion de la liberté

Catalogue de l’exposition
Sous la direction de Marie-Laure Prévost et de Chantal Thomas, avec la collaboration de Corinne Le Bitouzé et de Frédéric Manfrin.
Coédition Bibliothèque nationale de France / Seuil, 2011 240 pages et 163 illustrations dont 57 pages de fac-similé, 49 €

Des essais dus aux meilleurs casanovistes brossent le portrait de cette personnalité hors du commun, séducteur curieux de tout, sans cesse en quête de nouveaux plaisirs, tour à tour joueur professionnel ou conseiller des princes, parfois aussi escroc et, pour finir, bibliothécaire chez le comte de Waldstein, dans son château de Dux.
Au cœur du volume, un fac-similé de 57 pages fait découvrir intimement bien des épisodes de la vie longue et mouvementée que retrace l’un des monuments les plus originaux de la langue française, avec une liberté spontanée, sensuelle, épanouie, allègre, qui est celle de son auteur : « J’ai aimé les femmes à la folie, mais je leur ai toujours préféré ma liberté. »

.....

Le poète et le voltigeur.
Jacques Berne et Jean Dubuffet, 40 ans d’amitié
Du mercredi 18 janvier 2012 au dimanche 29 janvier 2012.
Musée Malraux, Le Havre

En 1977, en remerciement à la Ville du Havre qui lui a consacré une exposition rétrospective, Jean Dubuffet donne à sa ville natale Ontogénèse, une « grande découpe » réalisée l’année précédente, l’une des dernières œuvres du cycle de l’Hourloupe entamé en 1962. Artiste inclassable, auteur d’un œuvre peint et sculpté considérable, Dubuffet ouvre et referme une succession de cycles à partir de 1942 jusqu’à l’Hourloupe et ses sculptures monumentales ou aux Théâtres de mémoire, aux Mires et aux Psycho sites des années 80. Infatigable militant d’un art éloigné de la culture, Dubuffet a accompagné son exceptionnelle production plastique d’écrits littéraires et d’une correspondance très dense avec les hommes de lettres et les poètes de son temps. L’amitié de toute une vie et les profondes affinités intellectuelles entre l’artiste et le poète Jacques Berne ont été, à partir de 1946, soutenues par une longue correspondance qui vient de rejoindre le fonds de la bibliothèque Salacrou grâce à la complicité d’Annick Berne. Autour d’Ontogénèse et de peintures de Jean Dubuffet, dont certaines dédicacées par l’artiste, l’exposition présente des dessins, une sculpture, et une pièce inédite, un tapis du cycle de l’Hourloupe.
Témoins de cette amitié de 40 ans, dialoguent livres et textes poétiques de Jacques Berne illustrés par Jean Dubuffet (Il y a, Voici qu’ici), dessins et maquettes, ainsi qu’une sélection de lettres dont certaines à « en-tête » dessinées par l’artiste, exposées pour la première fois.

Catalogue de l’exposition :
Le poète et le voltigeur. Jacques Berne et Jean Dubuffet, 40 ans d’amitié.
Collection Les Cahiers du MuMa. Editions Somogy. 40 pages, 30 illustrations
Auteurs : Dominique Rouet, conservateur à la Bibliothèque Salacrou du Havre et Michèle Blanchard, directrice du service culturel du MuMa

Musée Malraux
2 boulevard Clémenceau
76600 Le Havre
Tél : 02 35 19 62 62 ou par courriel :
museemalraux@lehavre.fr
http://lehavre.fr/annuaire/musee-da...


Lecture

Autour de l’exposition Walter Benjamin Archives
« Une présentation de soi », textes autobiographiques
Lundi 30 janvier 2012 à 19 h 30
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Lus par Hanns Zischler

Introduction « Couleurs, contes, jouets et rêves éveillés : questions d’enfance », par Tilla Rudel, auteur de Walter Benjamin, l’ange assassiné (Mengès, 2006), et Philippe Baudouin, chargé de réalisation à France Culture, auteur d’Au microphone : Dr. Walter Benjamin (MSH, coll. « Philia », 2009)

Hanns Zischler est un acteur et réalisateur allemand né en 1947 à Nuremberg. Il mène également une activité de philosophe et d’éditeur.
Au cinéma, on l’a vu en France dans de nombreux film dont Au fil du temps de Wim Wenders (1975), Les Rendez-vous d’Anna de Chantal Akerman (1978), Amen de Costa Gavras (2002) ou Munich de Steven Spielberg (2005). Il a publié Visas d’un jour (Éd. Christian Bourgois, 1994) et Kafka va au cinéma (Éd. Les Cahiers du Cinéma, 1996), sujet autour duquel il a réalisé également un documentaire. Il avait joué à Paris au Théâtre des Bouffes du Nord en 1986 avec Jeanne Moreau dans Le récit de la Servante Zerline de Herman Broch, mis en scène par Klaus Michael Grüber.

Réservation indispensable par mail : reservations@mahj.org
ou par téléphone au 01 53 01 86 48
du lundi au vendredi de 14 h à 18 h

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
1, rue du Temple
75003 Paris
Le musée est fermé les samedis.
http://www.mahj.org/



Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Appel au grand public

La Poste lance un appel au grand public afin de recueillir les plus belles lettres au Père Noël

À l’occasion du cinquantième anniversaire du secrétariat du Père Noël en 2012, La Poste lance un appel au grand public pour que celui-ci lui confie les plus belles lettres d’enfants et d’adultes écrites au Père Noël qui peuplent les archives ou les imaginations. Ces lettres écrites au Père Noël seront publiées dans un ouvrage en association avec Jean-Pierre Guéno, créateur de la collection « Paroles de... » et les Éditions Télémaque.

Lettres d’archives ou lettres contemporaines, lettres d’enfants, d’adultes, émouvantes, drôles, poétiques, humoristiques ou insolites..., ce livre constituera une collecte unique des trésors épistolaires des particuliers liés à la fête de Noël et célébrera les liens qui unissent depuis longtemps le Père Noël à l’histoire des Français.

Plus d’un million de Français, petits et grands, écrivent chaque année au Père Noël

Jacques Marette, Ministre des Postes en 1962, créa un service à Libourne afin que La Poste puisse répondre à l’abondant courrier qu’envoyaient les enfants au Père Noël. La psychanalyste Françoise Dolto fût ainsi la toute première « secrétaire » du Père Noël. Le secrétariat du Père Noël, mis en place par La Poste, ouvre depuis ses portes chaque année, avec une soixantaine de secrétaires chargées d’ouvrir les enveloppes et de répondre aux enfants. Aujourd’hui, plus d’un million de Français, petits et grands, écrivent chaque année au Père Noël.

Dans le cadre de son programme « Partageons l’émotion du Courrier », La Poste a décidé de célébrer cette tradition en mobilisant autour de cette opération unique en son genre l’ensemble des postiers, sa Fondation d’entreprise pour la promotion de l’écrit, le Service clients Courrier de La Poste de Libourne où réside le secrétariat du Père Noël, le Comité pour l’Histoire de La Poste et l’Adresse Musée de La Poste. De nombreux événements seront organisés par La Poste à l’automne 2012 auprès du grand public et des postiers pour promouvoir cette belle opération.

L’appel au grand public : Vos plus belles lettres au Père Noël

Confiez à La Poste vos plus belles lettres adressées au Père Noël et dormant dans vos tiroirs ou dans vos mémoires. Les missives sélectionnées illustreront un beau livre à paraître en novembre 2012 aux Editions Télémaque. Adressez vos lettres avant le 29 février 2012 à l’adresse suivante :

50 ans Secrétariat du Père Noël
BP 109
75363 PARIS CEDEX 08
ou par courriel à jpgueno@wanadoo.fr
http://www.laposte.fr/emotionducourrier


Texte et musique

Impressions Debussy. Compagnie Ivan Morane
le 23 janvier à 20 h 30 au studio Raspail, Paris.

D’après la correspondance de Claude Debussy, spectacle pour piano, violoncelle et comédien, mise en scène par Ivan Morane.

« J’ai souhaité prendre une place particulière dans ces célébrations : donner un coup de projecteur sur l’homme ; son caractère, ses contradictions, ses espoirs et ses désespoirs, les injustices qu’il a subies, et celles qu’il a prodiguées !
Quel meilleur moyen pour cela que de plonger dans l’immense correspondance intégralement éditée en 2005 par Gallimard avec le soutien de la Fondation La Poste et de la Fondation Salabert.
Et quoi de plus théâtral qu’une correspondance ! Une personne « prend la parole » en direction d’une autre personne ; c’est bien là la définition première du théâtre. Et où, plus que dans les correspondances, trouve-t-on autant d’aveux, d’accents de sincérité qui « échappent » même quelquefois à leurs auteurs ?
Où est-on plus près du cœur - au sens propre comme au sens figuré ! - de son rédacteur ?
Claude Debussy n’échappe pas à ce mécanisme. Non seulement la lecture de ses lettres permet de le comprendre profondément en tant qu’individu, mais plus important encore, elle éclaire incroyablement ses œuvres ; même celles que l’on connaît le mieux, on ne les entend plus de la même manière après la lecture des 2000 pages de lettres que l’on dévore avec gourmandise.
J’ai - pari fou ! - tenté d’en extraire les pages les plus passionnantes, et que leur lecture à haute voix représente environ 40’ d’un spectacle où un pianiste et à une violoncelliste interprètent quelques-unes de ses oeuvres.
Eux aussi, en 40’ (quelques Préludes pour piano, la Sonate pour violoncelle et piano, une transcription des Bilitis...), tenteront d’éclairer à leur tour ces lettres bouleversantes, pleine d’humour, pathétiques parfois, cruelles par moment, intelligentes toujours, que j’interprète.
Une scénographie simple - mais permettant d’échapper à un simple « concert/lecture », une création lumière théâtrale, une forte complicité entre les trois interprètes et la merveilleuse voix de Marie-Christine Barrault, devraient faire de ce spectacle un moment « à part » -au plus près de l’homme - dans la grande masse des manifestations autour de Claude Debussy en 2012. »
Ivan MORANE

Vincent Larderet, piano
Silvia Lenzi, violencelle
Ivan Morane, comédien
Avec la voix de Marie-Christine Barrault

Studio Rapail
216 boulevard Raspail
75014 Paris

http://www.studio-raspail.fr/
studio-raspail@wanadoo.fr

...

Concert - lecture autour de la Correspondance presque complète d’Éric Satie
Lundi 30 janvier 2012
Siège du Groupe La Poste, Paris 15ème

Concert - lecture autour de la Correspondance presque complète d’Eric Satie (Librairie Arthème Fayard, éditions de l’IMEC 2000) le lundi 30 janvier au Siège social de La Poste.
Cette soirée sera reprise dans le cadre de la programmation du Festival d’Aix (du 5 au 27 juillet 2012), le lundi 23 juillet au Théâtre du Jeu de Paume. http:/www.festival-aix.com

Musique de Erik Satie
Conception et mise en scène de Jean Bellorini
Léa Trommenschlager, soprano
Damien Pass, baryton
Michalis Boliakis, pianiste
Jacques Hadjaje, comédien

.....

Sand, Chopin, vie et passion
Brigitte Fossey & Yves Henry
Salle Gaveau, Paris
15 février 2012.

Ce spectacle littéraire et musical a lieu à Paris, salle Gaveau le 15 février 2012. Il est composé des plus belles lettres de George Sand (depuis son adolescence jusqu’à sa dernière lettre avant sa mort) et des plus belles œuvres de Frédéric Chopin.
Le spectacle est conçu et interprété par Brigitte Fossey et Yves Henry, pianiste concertiste international.
http://www.yveshenry.fr

Fin 1838 Sand rencontre Chopin. Au bout de quelques mois, elle devient sa maîtresse, entreprend avec lui et ses enfants un voyage à Majorque. Leurs amours sont discrets, car Chopin craint les réactions de sa famille, et ce premier été est un été heureux. Ils resteront ensemble près de 10 ans, vivant une passion trouble qui les verra tantôt amis, tantôt amants.
Chopin malade, leur relation devint chaste, pour finalement s’apparenter à une relation mère-fils. Sand s’expliquera plus tard " J’ai besoin de souffrir pour quelqu’un, j’ai besoin de nourrir cette maternelle sollicitude, qui s’est habituée à veiller sur un être souffrant et fatigué." C’est finalement cet amour qui se sera essoufflé. « La grande question de l’amour est donc encore soulevée en moi ... »
Raconter la vie de George Sand à travers ses lettres, c’est plonger au cœur des passions du XIXème siècle, dont la musique de Chopin est également un des miroirs les plus éclatants. Il ne nous reste qu’une seule lettre de George Sand à Frédéric Chopin, celle qu’elle lui écrivit au moment de leur rupture, après sept ans de vie commune. Et nous n’avons aucune lettre de Frédéric Chopin à George Sand. Mais le parti pris de ce concert est de trouver des affinités et des correspondances entre les sentiments qui animent les lettres de George Sand, et ceux qui animent les compositions de Chopin.Brigitte Fossey et Yves Henry ont essayé de créer un dialogue imaginaire entre les plus belles lettres de George, et les plus belles pages de Chopin.

Salle Gaveau
45-47 rue La Boétie
75008 PARIS
01.49.53.05.07


Prix littéraire

Prix Sévigné 2012
15 février 2012 - Siège du Groupe La Poste, Paris

Prix qui couronne la publication d’une correspondance inédite ou d’une réédition augmentée d’inédits apportant une connaissance nouvelle par ses annotations et ses commentaires, sans limitation d’époque, en langue française, ou traduite d’une langue étrangère.
Le Prix Sévigné sera remis le 15 février prochain au siège social du Groupe Poste à 12 heures précises.
Les jurés ont présélectionné :

Michel-Ange - Carteggio Correspondance - Éditions Les Belles Lettres

Nicolas Bouvier et Thierry Vernet - Correspondance des routes croisées - Éditions Zoé

Jean Paulhan et Armand Petitjean - Correspondance 1934-1968 - Éditions Gallimard

Madame de Maintenon - Lettres volume I (1650-1689) - Éditions Honoré Champion

Anne de Lacretelle
Présidente-Fondatrice

Les membres du jury

Claude Arnaud
Jean-Pierre de Beaumarchais
Manuel Carcassonne
Jean-Paul Clément
Charles Dantzig
Pierre Kyria
Marc Lambron
Jean-Marc Léri
Diane de Margerie
Ivan Nabokoff
Eric Ollivier

Le Festival de la Correspondance de Grignan est partenaire du Prix Sévigné.

RSVP
Groupe La Poste
44, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
Tél : 01 55 44 01 17

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite