Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Edito Mars 2012

Michel-Ange, Correspondance. Prix Sévigné 2011-2012

 

Michel-Ange, Il Carteggio, coffret « N’allons pas chercher dans la correspondance de Michel-Ange ce qui ne s’y trouve pas.
Ce qu’on n’y trouve pas, c’est une pensée morale profonde, des considérations esthétiques originales sur l’art, des tourments sur sa créativité, qui nous apporteraient des éclairages nouveaux sur sa passion de la beauté ou sur ses grandes œuvres - qui n’en ont d’ailleurs pas besoin » prévient Adelin Charles Fiorato en préambule à l’édition de la Correspondance de Michel-Ange, parue aux Belles Lettres en 2011.
Professeur honoraire à l’Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris III et spécialiste des rapports entre culture et société à la Renaissance, Adelin Charles Fiorato a reçu le Prix Sévigné en février dernier pour cette édition scrupuleusement annotée qui présente le plus important corpus jamais traduit en français des lettres conservées de Michel-Ange.
En grande partie adressées à sa famille, les Buonarroti, ces 518 lettres couvrent toute la carrière de l’artiste, de 1496, alors qu’il a vingt-et-un ans, à 1564, quelques jours avant sa mort. Ses relations épistolaires ne sont pas un prétexte à l’écriture ni à une réflexion sur l’art, mais elles ont une fonction utilitaire et servent le plus souvent à régler les affaires courantes. Les lettres disent le quotidien, les conditions de travail, les journées harassantes, les rapports avec la famille, les amis, les disciples et les commanditaires. Cette Correspondance, qui « donne une idée de la micro-histoire d’une famille toscane de la Renaissance », contribue également à éclairer les comportements et les sentiments de Michel-Ange dans les domaines de l’amour, de la religion, de la politique, et témoigne de l’aspiration du sculpteur, peintre et poète à la promotion sociale de la lignée Buonarroti.
Rencontre avec Adelin Charles Fiorato, le temps d’un entretien, et d’une tasse de thé...

Nathalie Jungerman

Télécharger FLoriLettres n°133 en pdf

......

Michel-Ange
Carteggio / Correspondance
Publié sous le patronage de l’Istituto Italiano per gli Studi Filosofici.
Présentation,traduction et notes de Adelin Charles Fiorato. Texte critique italien de Giovanni Poggi, Paola Barocchi et Renzo Ristori.
2 volumes sous étui. Langue français, italien.
Éditions Les Belles Lettres, 2011, 75 €

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite

 
[bd_referer_mysql DB_referer : getAllTempReferer()] DB Error: unknown error