Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda décembre 2012

 

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Théâtre

« Maupassant, Portraits brisés » / Théâtre de l’Épi d’or

Maupassant, portraits brisés Création d’un spectacle littéraire adapté de la correspondance, des chroniques et des œuvres de Guy de Maupassant par Patrice Fay dans une mise en espace de Micheline Zederman.
« Accroché à son fauteuil comme à un radeau, Maupassant se jette dans ses souvenirs en désordre, naviguant entre les femmes, la littérature, la politique et la folie, il nous donne à entendre son œuvre, sa vie. Il parle à sa mère, à Flaubert, à Mouche l’héroïne de la nouvelle, à ses médecins, à son double qui surgit terrifiant... »
Réalisation d’un CD audio, interventions dans les milieux scolaires.

45 représentations sont programmées : - au Théâtre Essaïon à Paris 4ème du 9 janvier au 27 mars, tous les mercredis. - en tournée à La Réunion en avril et mai. - à L’Albatros en Avignon pendant le festival en juillet. - dans le Val d’Oise à Ermont-sur-Seine, Taverny et Eaubonne à l’automne.

Théâtre Essaïon
6 rue Pierre au lard
75004 Paris
Du 9 Janvier au 27 Mars 2013
Tous les mercredis à 20 heures
Réservations :
01 42 78 46 42
http://theatredelepidor.free.fr

.............

« Artaud / Barrault »
Tournée 2012-2013

Artaud Barrault Guenoun chaillot La Compagnie Artépo présente son projet de tournée 2012 - 2013 du spectacle « Artaud / Barrault » créé par Denis Guénoun avec Stanislas Roquette.

En écho aux danses de drame de Bali, à l’origine d’un choc fondateur pour Antonin Artaud, Denis Guénoun évoque la relation forte, empreinte de respect et d’admiration réciproque, qui le lia à Jean-Louis Barrault. Porté par un Stanislas Roquette prodigieux, pudeur et puissance mêlées, ce « monologue épistolaire » est une révélation.

- les 9 et 10 janvier au Théâtre de la Passerelle à Saint Brieuc
- les 13 et 14 février au Théâtre des deux rives à Rouen
- du 26 au 30 mars au TNP à Villeurbanne
http://www.spectacles.fr/artiste/co...

(Lire FloriLettres, édition n°126, été 2011 http://www.fondationlaposte.org/art... - Entretien avec Denis Guénoun, par Nathalie Jungerman)


Texte et musique

Quatuor Ludwig, Correspondance de Beethoven
à Montauban, Tarascon et Thouars.

Concert lecture tiré de la correspondance de Beethoven. Le spectacle débute avec une lettre de 1802 que Ludwig van Beethoven destinait à ses frères, mais ne leur a pas envoyée, dans laquelle il révèle le mal qui le ronge... Des extraits des seize quatuors à cordes ponctuent la lecture de la correspondance et permettent de suivre la vie du musicien.
Lecture des lettres par Nicolas Vaude, interprétation des œuvres de Beethoven par Le Quatuor Ludwig. - le 11 janvier à au Théâtre Municipal de Montauban - le 15 février au Théâtre Municipal de Tarascon - le 7 juin à l’auditorium du Conservatoire de Thouars

http://www.quatuor-ludwig.net/

..........

« Cher pays de mon enfance »
Théâtre de Vals les Bains (Ardèche)
le 25 janvier 2013

Création d’un spectacle épistolaire et musical. _ Le spectacle est composé des lettres de déracinés recueillies et lues par Jean-Pierre Guéno et des compositions du Trio Barolo. _ Première résidence de travail au théâtre de Vals les Bains au début du mois de novembre. _ Le spectacle sera présenté dans le cadre de la programmation le 25 janvier 2013 au théâtre de Vals les Bains.

Un jour, l’un des nôtres a quitté la terre de ses ancêtres. Il était breton, corse, ou ardéchois... Il parlait souvent le patois mieux que le français. Il ne connaissait rien de la ville. Ou bien il était portugais, italien, algérien, vietnamien ou malien... A peine arrivé, il a pris le chemin de l’école ou de l’usine. Les uns et les autres ont connu les mêmes émotions. Ils nous racontent leur histoire, par la voix de Jean Pierre Guéno et les musiques superbes du Trio Barolo, leurs aventures infiniment humaines, belles et déchirantes, qui passionneront toutes les générations. Ce spectacle est un hommage à ces déracinés qui ont fait notre Histoire. Il raconte la déchirure mais aussi l’allégresse et la soif de nouveaux horizons.
En 2004, Jean-Pierre Guéno avait demandé aux français de lui envoyer les plus belles lettres de déracinés qui dormaient dans leurs archives. Au delà d’un livre qui a rencontré un grand succès, et qui s’est comme Paroles de poilus, inscrit dans les programmes scolaires, les plus beaux témoignages de sa récolte viennent aujourd’hui nous rappeler à quel point nous sommes riches de l’agrégation de nos différences. La contrebasse de Philippe Euvrard, le trombone de Francesco Castellani, l’accordéon et le chant de Rémy Poulakis, associent les leitmotivs et les mélodies sans frontière du Trio Barolo, aux confins du Jazz, des musiques du monde et de la méditerranée, à la voix grave de Jean-Pierre Guéno pour mieux faire entendre la vibration, la petite musique de l’âme des déracinés et du voyage initiatique.
De Jean Pierre Guéno / Trio Barolo
Interprétation Jean Pierre Guéno, Francesco Castellani, Rémy Poulakis, Philippe Euvrard
Création lumière Patricia Deschaumes
Assistante à la mise en scène Judith Levasseur

Vendredi 25 janvier - 20h45
Centre Culturel de Vals - Les Quinconces
Salle Volane
3, avenue Claude Expilly
07600 Vals-les-Bains
Tél : 04.75.37.49.21
contact@lesquinconces.com
http://www.lesquinconces.com/theatre/


Prix littéraires

Remise du Prix Sévigné 2012-2013
le 5 février 2013 au Siège social du Groupe La Poste

Le prix Sévigné, doté par la Fondation d’entreprise La Poste couronne la publication d’une correspondance inédite ou d’une réédition augmentée d’inédits apportant une connaissance nouvelle par ses annotations et ses commentaires, sans limitation d’époque, en langue française, ou traduite d’une langue étrangère.

Il a été remis en février 2012 à Adelin Charles Fiorato pour Carteggio / Correspondance, la Correspondance complète de Michel-Ange, ouvrage paru en 2011 aux éditions Les Belles Lettres.


Lectures de correspondances
(Compte rendu)

Compte rendu de la soirée de lectures de correspondances par la Compagnie du Grain de Sable (PMVV) que la décade de Cerisy sur « Le renouveau des jardins : clefs pour un monde durable ? » a offert à ses participants sous le titre : Rêves de jardins : utopie(s) et résistance(s) (août 2012)

Des jardins au pied de la lettre
OU
Lecture cerisyienne de lettres jardinières

PAR SYLVAIN ALLEMAND

Colloque Cerisy aout 2012 « Monsieur,
Vous me demandez de venir passer une huitaine de jours chez vous, c’est-à-dire auprès de ma fille que j’adore. Vous qui vivez auprès d’elle, vous savez combien je la vois rarement, combien sa présence m’enchante, et je suis touchée que vous m’invitiez à venir la voir. Pourtant, je n’accepterai pas votre aimable invitation, du moins pas maintenant. Voici pourquoi : mon cactus rose va probablement fleurir. C’est une plante très rare (...) et qui, m’a-t-on dit, ne fleurit sous nos climats que tous les quatre ans. Or je suis déjà une très vieille femme, et, si je m’absentais pendant que mon cactus rose va fleurir, je suis certaine de ne pas le voir refleurir une autre fois... ». L’auteur de ces quelques lignes n’est autre que la mère de Colette et leur destinataire : Henri de Jouvenel ; une correspondance issue du recueil des Lettres à sa fille (Folio, 2006).
De grands écrivains qui prirent ainsi la plume pour donner des nouvelles de leur jardin, il y en eut bien d’autres. C’est ce qu’ont fait entendre Vincent Vernillat et Philippe Müller, de la compagnie PMVV Le grain de sable, au cours d’une déambulation jalonnée de lectures d’extraits, dans le parc et le potager du Château de Cerisy-la-Salle, à l’occasion d’une « décade » - un colloque de dix jours ( !) - organisé sur le thème des jardins, précisément (« Renouveau des jardins : des clés pour un monde durable ? », du 3 au 13 août 2012, dont les actes devraient paraître, en 2013, aux éditions Actes Sud ).
Autre illustration : George Sand qui, en quête d’un nouveau jardinier, adressa durant l’été 1869 plusieurs lettres à son ami André Boutet pour s’enquérir des résultats de ses recherches. Non sans esprit de contradiction. Dans une lettre, elle le presse en effet d’en trouver un aussi vite que possible. Dans une autre, elle demande d’être rassurée quant au sérieux de celui que son ami a enfin identifié, mais trop vite à son goût ! Naturellement, Rousseau a aussi eu les honneurs de cette anthologie épistolaro-jardinière. Et pas seulement pour son inclination aux promenades dans la nature, mais parce qu’en digne esprit encyclopédique de son temps, il manifesta un vif et constant intérêt pour la botanique et ce, par voie épistolaire (au point d’avoir incité les éditions du Mercure de France de publier, voici dix ans, tout un recueil de ses lettres consacrées à cette discipline). Et même si c’est pour en regretter le difficile apprentissage, comme il l’écrit dans cette lettre du 12 février 1767 adressée à Mme Delessert. Une autre, en date du 21 septembre 1771 et également lue par nos deux comédiens, révèle l’amitié qu’il sut nouer avec le célèbre naturaliste suédois, Linné.
À peine plus près de nous : le romancier et journaliste Alphonse Karr (1808-1890) dont nous nous ne saurions trop recommander la lecture de l’irrésistible Voyage autour de mon jardin (Nabu Press, 2010). Un recueil de lettres qui montrent s’il en était besoin que le jardinier, même amateur, n’a finalement rien à envier au grand voyageur. Car, pour peu qu’il sache observer la flore et la faune qui peuplent son jardin, il peut y déceler des sujets d’étonnement sinon d’émerveillement. Jusqu’à y compris cette colonie de pucerons que l’auteur décrit avec force détails, non sans établir de drôles de « correspondances » avec les hommes dans leur rapport mutuel comme à leur environnement...

Sylvain Allemand est journaliste, essayiste et co-directeur du colloque « Le renouveau des jardins : clefs pour un monde durable ? » (août 2012) avec Édith Heurgon et Sophie de Paillette. Centre Culturel International de Cerisy-La-Salle
hhttp://www.ccic-cerisy.asso.fr/jar...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite