Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda avril-mai 2013

 

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Festivals

Le Festival du Mot, La Charité-sur-Loire - 9ème édition
Du 29 mai au 2 juin

Exposition Murs (Mures) de Mots au Hasard des rues : des citations d’écrivains qui évoquent le Mot et les bonheurs qu’il procure semées par Christian Souverain, peintre en lettres, sur les murs de la ville et les vitrines des commerçants.

Annouk Grinberg Anouk Grinberg
© DR

Le 1er juin : spectacle « Rosa, la vie »
Entre Rosa Luxemburg et Anouk Grinberg c’est une histoire qui a commencé il y a longtemps. Le jour où quelqu’un lui a offert une vieille édition des lettres de la militante révolutionnaire.
« Dès que j’ai commencé la lecture, je suis tombée dedans, comme dans un puits de lumière » explique la comédienne. Désirant partager son enthousiasme avec le public, elle en fait d’abord des lectures au théâtre. Et, en 2009, elle publie Rosa, la vie, une nouvelle anthologie des lettres de Rosa la rouge, qu’elle a traduites en collaboration avec Laure Bernardi.
Pour la scène, Anouk Grinberg a choisi celles écrites en prison entre 1915 et 1917. On y découvre une femme fragile, amoureuse de la vie, en prise avec la beauté du monde par-delà ses injustices. Lumineuse de justesse, et l’émotion à fleur de peau, la comédienne sublime les mots de la militante, et nous transmet une formidable leçon de vie, d’humanisme, et d’amour.

Texte : Rosa Luxemburg. Traduction : Anouk Grinberg, Laure Bernardi.
Adaptation, mise en scène et lecture des lettres de Rosa Luxembourg par Anouk Grinberg.
Régie : Thierry Legeai - Dessin : Ernest Pignon.

Samedi 1er juin, 20h30
Salle capitulaire
La Charité-sur-Loire
http://www.festivaldumot.fr


Théâtre

Spectacle Chaissac / Dubuffet
« Vive l’art, quand il ignore son nom ! »
du 24 mai au 1er juin 2013, Paris

Chaissac © Gaston Chaissac, collection privée

En parallèle de l’exposition « Gaston Chaissac / Jean Dubuffet, entre plume et pinceau » à l’Adresse Musée de La Poste (28 mai-28 septembre) la Compagnie Artépo crée, dans une mise en scène de Denis Guénoun, un spectacle d’après la correspondance qu’échangèrent les deux peintres : Gaston Chaissac - Jean Dubuffet, Correspondance 1946-1964 aux Éditions Gallimard (Édition de Dominique Brunet et Josette-Yolande Rasle, parution fin mai 2013). Au-delà de leur échange artistique, se noue entre le premier, cordonnier in partibus, et le second, fondateur et théoricien de l’Art Brut, un rapport humain singulier mettant en jeu deux visions du monde qui pendant près de vingt ans se complètent ou s’opposent.

Mise en scène : Denis Guénoun
Avec Wissam Arbache et Koffi Kwahulé
Assistant : Alexis Leprince
Administration : Alice Perot-Hodjis avec la collaboration amicale de Stanislas Roquette

Représentations au Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, 75018 Paris
du 24 mai au 1er juin 2013
À l’initiative et avec le soutien de La Fondation d’entreprise La Poste et du Musée de la Poste

Le 28 mai : vernissage de l’exposition à l’Adresse Musée de La Poste 34 Boulevard de Vaugirard, 75015 Paris
01 42 79 24 24

- 2 août : spectacle au Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives
- 5 septembre : lecture déambulatoire à l’Adresse Musée de La Poste
- 28 septembre : lecture spectacle au Studio Raspail à Paris
- 24 janvier 2014 : spectacle à l’Auditorium Saint Michel aux Sables d’Olonne

http://www.laposte.fr/adressemusee/


Colloque / Exposition

Colloque international « Carte postale et création »,
Mai et novembre 2013, à Besançon et à Paris

Le colloque « Carte postale et création » - usages, fonctions, enjeux de la carte postale dans le champ artistique aux XIXème et XXème siècles - est organisé par le Centre André Chastel, l’Université Paris Sorbonne et par les Musées de Besançon.
Cinq jours consacrés à la carte postale, support d’échange, de diffusion et de création.
Des personnalités du monde de la recherche en histoire de l’art s’appuient explicitement sur les échanges épistolaires : la correspondance entre Foujita et sa femme pendant la Première Guerre mondiale ; les propos de Picasso ; les relations entre Schwitters et les dadaïstes... Le recto des cartes postales est utilisé par les artistes plasticiens pour exprimer ce qu’ils ne peuvent dire autrement : cartes anti-nazies et anti-franquistes.

La première session de ce colloque organisé en partenariat avec l’Institut National de l’Histoire de l’Art se tiendra le jeudi 16 mai au musée du Temps et le vendredi 17 mai à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon. Une seconde session se tiendra en novembre 2013 à Paris.

Cartes postales, Musée du Temps À Besançon, au Musée du Temps :
Exposition de la collection Tupin « Cartes postales : Besançon 1900-1936 »

Le Musée de La Poste, qui avait organisé en 1992 l’exposition « Regards très particuliers sur la carte postale » a prêté des cartes postales.

Musée du Temps Palais Granvelle 96 Grande rue 25000 Besançon

tél : 03.81.87.81.50 fax : 03.81.87.81.60

Le visiteur est invité à explorer l’image de la capitale comtoise à travers une large sélection faite parmi les milliers de cartes échangées des années 1900 aux années 1936. Il pourra découvrir une vision de Besançon façonnée par le regard des touristes, des curieux, des soldats en garnison, des amoureux... de tous ceux qui prennent le temps d’écrire et de recevoir des cartes postales.
C’est dans les dernières années du xixe siècle (vers 1897) qu’apparaissent les premières cartes, lorsque les curistes viennent prendre les eaux à Besançon-les-Bains et occuper leur temps au nouveau casino. Les bains, le Kursaal, les nouvelles constructions du quartier de la Mouillère alternent avec les représentations des concours hippiques ou bien les scènes de théâtre.
À partir de 1904, le nombre de cartes postales explose, leur diffusion augmente en flèche à une époque où les quatre levées quotidiennes de la Poste permettent d’échanger plusieurs cartes par jour, et de mener de vraies conversations postales. C’est le moment où la carte prend sa forme actuelle, avec un dos divisé en deux parties, pour l’adresse et pour la correspondance. Objet de communication usuelle, la carte est détournée, griffonnée, rédigée en tous sens (...).

-  les 16 mai et 17 mai : lecture de cartes postales issues du fonds Tupin, de cartes imaginaires de Georges Perec par la Compagnie La Loyale, troupe du Centre National de Besançon.

-  le 17 mai : première session du colloque

Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon
12, rue Denis Papin
25000, Besançon

À Paris, à l’ INHA, Institut National d’Histoire de l’Art :
-  les 19, 20 et 21 novembre : deuxième session du colloque

http://www.centrechastel.paris-sorb...


Texte et musique

Quatuor Ludwig, Correspondance de Beethoven,
Le 7 juin à Thouars.

Quatuor Ludwig Concert lecture tiré de la correspondance de Beethoven. Le spectacle débute avec une lettre de 1802 que Ludwig van Beethoven destinait à ses frères, mais ne leur a pas envoyée, dans laquelle il révèle le mal qui le ronge... Des extraits des seize quatuors à cordes ponctuent la lecture de la correspondance et permettent de suivre la vie du musicien.
Lecture des lettres par Nicolas Vaude, interprétation des œuvres de Beethoven par Le Quatuor Ludwig.

Musiciens : Jean-Philippe Audoli (violon), Anne Copéry (violoncelle), Padrig Fauré (alto), Elenid Owen (violon)

Le Quatuor Ludwig se devait de monter un spectacle autour de la vie et l’oeuvre de Beethoven, à l’appui des seize quatuors à cordes du génial compositeur. Sur cette piste lumineuse, les «  Ludwig » ont confié l’évocation de ce destin bouleversant à Nicolas Vaude, comédien ardent s’il en est, pour nous livrer un Ludwig van Beethoven intime et attachant, accessible aussi bien au mélomane qu’à un auditoire néophyte.

le 7 juin à l’auditorium du Conservatoire de Thouars

http://www.quator-ludwig.net

..........

La Vie et le Rêve de la Vie
Association Sécession Orchestra / Berg-Mahler
Les 24, 26 28 et 30 mai à Paris

Projet présenté par Clément Mao-Takacs, chef d’orchestre. Les deux œuvres musicales Altenberg-Lieder d’Alban Berg et la Quatrième Symphonie de Mahler sont données extrêmement rarement ensemble, et forment un programme cohérent en raison des liens qui unissent les deux créateurs. Les textes qui ont inspiré Berg lui ont été adressés sur des cartes postales par le poète Altenberg.
Des extraits de la correspondance de Gustav Mahler à son épouse Alma accompagnent la Quatrième Symphonie et reflètent à la fois les conditions de travail, l’appréciation et la réception de l’œuvre, et l’importance capitale de la correspondance dans cette relation amoureuse.

La présentation didactique est assurée par le chef d’orchestre, elle apporte sur les œuvres un éclairage savant non dénué d’humour.

Concert orchestre + voix + lecture
Berg, Mahler
Ariane Douguet, soprano
Laurence Cordier, récitante
Secession Orchestra | Clément Mao-Takacs, direction

Clément Mao - Takacs est l’une des étoiles montantes de la nouvelle génération de chefs d’orchestre. Il est lauréat du festival de Bayreuth via le Cercle National Richard Wagner, et a reçu en 2008 le prix « Jeune Talent » de la Fondation Del Duca décerné par l’Institut de France / Académie des Beaux-Arts.

Les 24, 26 28 et 30 mai au Temple Saint Marcel à Paris
24 rue Pierre Nicole - Paris 75005 Paris

http://www.secessionorchestra.com

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite