Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda novembre 2013

 

Actualités - Marcel Cohen

Samedi 16 novembre 2013
17 heures
Maison de la Poésie, Paris.

Paris en toutes lettres 2013 Dans le cadre du festival Paris en toutes lettres (4ème édition) :
Rencontre avec Marcel Cohen, animée par Arnaud Laporte.
Lecture par Marina Saura.
Maison de la Poésie
Passage Molière
157 rue Saint-Martin, 75003 Paris
http://www.maisondelapoesieparis.com/

Jeudi 21 novembre 2013
19 h 30
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris

Rencontre avec l’auteur à l’occasion de la parution de Sur la scène intérieure. Faits (Gallimard, 2013)
Conversation avec Emmanuel Moses, poète, romancier et traducteur. Lecture par Laurent Natrella, sociétaire de la Comédie-Française
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
71, rue du Temple, 75003 Paris
http://www.mahj.org/

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Festivals

La Fureur des Mots - Paris 14ème
Du 15 au 30 novembre

Affiche La fureur des mots2013 Manifestation biennale - soutenue par la Fondation en 2009 et 2011 - qui a pour but de faire partager le plaisir de lire et d’écrire aux habitants du 14ème arrondissement parisien, et de leur faire découvrir ou redécouvrir les librairies ou bibliothèques de proximité.
Thème 2013 : « Le Polar dans tous ses états »
Concours de correspondances impliquant deux écoliers imaginaires troublés par des évènements étranges se déroulant près de chez eux.
Les écoles primaires et les centres de loisirs de l’arrondissement participent à ce concours : les enfants échangent une correspondance sur les faits mystérieux qu’ils observent autour d’eux.
Les meilleures lettres seront lues dans les quatre bibliothèques de l’arrondissement, et publiées dans un recueil offert aux familles des jeunes participants.

.....

Lettres d’automne. Montauban - 23ème édition
Du 18 novembre au 1er décembre - Association Confluences

Affiche lettres d’Automne2013 Thème « Albert Camus, notre contemporain ».
Le Festival célèbre le centième anniversaire de la naissance d’Albert Camus.

- présentation parisienne du Festival, le 14 octobre, au Studio Raspail.
Lecture par Maurice Petit et Didier Bezace d’extraits de Le premier homme et de Lettres d’Albert Camus à Louis Germain.

Du 18 novembre au 1er décembre, à Montauban :
Quatre rencontres lectures autour des correspondances d’Albert Camus avec :

- Michel Vinaver : « S’engager ? » Correspondance Camus Vinaver, 1945-1957
- Agnès Spiquel : Correspondance Albert Camus et Louis Guilloux
- Franck Planeille : Correspondance Albert Camus et René Char
- Claude Sicard : Correspondance Albert Camus et Roger Martin du Gard.
Par la Compagnie Le Théâtrophone.

http://www.confluences.org/Lettres-...


Théâtre

Association Théâtre Le Fenouillet - Drôme
Le 19 novembre à Crest

Mise en valeur théâtrale d’une correspondance entre les membres d’une même famille d’agriculteurs de Cléon d’Andran dans la Drôme.
Correspondance échangée durant la Première Guerre Mondiale (un millier de lettres) entre les hommes partis au front et la femme et les enfants restés à la ferme. Labellisé par le Comité départemental du centenaire 1914, le spectacle est présenté une quinzaine de fois à la Cartoucherie de Valence, à Montélimar, et dans une version plus courte, dans les collèges de Crest, Nyons...
- le 19 novembre à Crest, pour 350 élèves

.....

« Maupassant, Portraits brisés » / Théâtre de l’Épi d’or

Maupassant, portraits brisés Création d’un spectacle littéraire adapté de la correspondance, des chroniques et des œuvres de Guy de Maupassant par Patrice Fay dans une mise en espace de Micheline Zederman.
« Accroché à son fauteuil comme à un radeau, Maupassant se jette dans ses souvenirs en désordre, naviguant entre les femmes, la littérature, la politique et la folie, il nous donne à entendre son œuvre, sa vie. Il parle à sa mère, à Flaubert, à Mouche l’héroïne de la nouvelle, à ses médecins, à son double qui surgit terrifiant... »

45 représentations sont programmées.
- le 16 novembre à 20h30, à la Médiathèque Les temps modernes de Taverny en Val d’Oise
- les 24 et 25 janvier 2014 au Théâtre de l’Aventure à Ermont-dans le Val d’Oise

Téléphone : 01 39 59 06 44

http://theatredelepidor.free.fr/Sit...


Cinéma

« La Cicatrice, Une famille dans la Grande Guerre »
Le 10 octobre et le 26 novembre

Film réalisé par Laurent Véray, cinéaste et historien spécialiste de la Première Guerre Mondiale.
Ce film propose de commémorer la Première Guerre Mondiale à travers la correspondance exceptionnellement riche et les photographies échangées, au quotidien, par une famille française, au fil des quatre années de guerre.
Un ensemble de plusieurs milliers de lettres et une centaine de photographies ont été confiés à Laurent Véray par Jacques Résal, un descendant direct de la famille Résal.
La famille se compose des parents et des six enfants adultes dispersés aux quatre coins de la France, sur le front comme à l’arrière. Leur correspondance est abondante, jusqu’à dix lettres sont échangées chaque jour. Très tôt la famille est endeuillée : l’un des frères meurt au combat en septembre 1914. Son fantôme va hanter toute la correspondance.
Le réalisateur Laurent Véray met en valeur les archives privées, photographies et lettres, par des effets de surimpression sur l’image, sur les murs des deux maisons toujours existantes. Les lettres sont lues en voix off. D’autres archives sont utilisées pour replacer les personnages et leur correspondance dans le contexte de la Grande Guerre.
- le 10 octobre : projection à Blois dans le cadre des 16èmes Rendez-vous de l’Histoire
- le 26 novembre : projection du film à l’Auditorium du Musée de La Poste


Texte et musique

Association À l’écoute d’Augusta Holmès et de Pauline Viardot,
octobre et novembre 2013 à Paris

- le 17 octobre à 20h00 au Studio Raspail et
- le 24 octobre à 19h00 à l’Ambassade d’Ukraine ou au Théâtre de l’Hôpital Bretonneau /Quelques dames autour de Wagner, concert-lecture pour piano et chant : durant l’été 1869, Augusta Holmès, Judith Gautier, Maria Kalergis comtesse Mouchanoff, se retrouvent à Tribschen où résident Wagner et Cosima Liszst.

- le 22 novembre à 20h30 au Temple Pentemont Luxembourg / Pauline Viardot et l’Espagne, concert-lecture pour piano, violoncelle et chant : d’origine espagnole, Pauline se rend en Espagne en 1842 où elle remporte un triomphe dont elle rend compte à son amie George Sand...

- le 14 décembre à 20h30 au Temple Pentemont Luxembourg /Pauline Viardot et le chant du violon, concert-lecture pour piano et violon : Pauline a fait ses débuts aux côtés du violoniste Charles de Bériot, elle a pour ami le célèbre violoniste Joseph Joachim, et son fils Paul devient un instrumentiste admiré...

Augusta Holmès comme Pauline Viardot s’étant trouvées liées à nombre de gens célèbres, chaque séquence musicale est suivie d’une lecture de lettres visant à éclairer le contexte musical et artistique.
Lectures par l’historienne Michèle Friang.


Colloques

Colloque international « Carte postale et création »
Les 19, 20 et 21 novembre, Paris

Colloque carte postale et création Étrennes Utiles, carte postale, vers 1906,
exemplaire de 1913,
éditions Charles Collas & Co.,
Cognac, coll. part. DR.

Le colloque Carte postale et création. Usages, fonctions, enjeux de la carte postale dans le champ artistique aux XIXème et XXème siècles est organisé par le Centre André Chastel, l’Université Paris Sorbonne et par les Musées de Besançon. Cinq jours consacrés à la carte postale, support d’échange, de diffusion et de création.
Des personnalités du monde de la recherche en histoire de l’art s’appuient explicitement sur les échanges épistolaires : la correspondance entre Foujita et sa femme pendant la Première Guerre mondiale ; les propos de Picasso ; les relations entre Schwitters et les dadaïstes... Le recto des cartes postales est utilisé par les artistes plasticiens pour exprimer ce qu’ils ne peuvent dire autrement : cartes anti-nazies et anti-franquistes.

À Besançon, au Musée du Temps :
Exposition de la collection Tupin « Cartes postales : Besançon 1900-1936 »
Le Musée de La Poste, qui avait organisé en 1992 l’exposition « Regards très particuliers sur la carte postale » a prêté des cartes postales.
- les 16 mai et 17 mai : lecture de cartes postales issues du fonds Tupin, de cartes imaginaires de Georges Perec par la Compagnie La Loyale, troupe du Centre National de Besançon.
- le 17 mai : première session du colloque

À Paris, à l’ INHA, (Institut National d’Histoire de l’Art) :
- les 19, 20 et 21 novembre : deuxième session du colloque

Organisateurs : Isabelle Ewig, Emmanuel Guigon, Line Herbert-Arnaud, Françoise Levaillant

http://www.centrechastel.paris-sorb...



Exposition

Du visible à l’illisible
Du 14 septembre -27 novembre 2013.
Musée Singer-Polignac- Centre hospitalier Sainte-Anne

Du visible à l’illisible

Du visible à l’illisible

Exposition organisée par le Centre d’Étude de l’Expression Au Musée Singer-Polignac- Centre hospitalier Sainte-Anne

Le Centre d’Étude de l’Expression a pour mission de regrouper toutes activités de recherche, d’enseignement, de documentation liées au thème des thérapies à médiation artistique. L’association assure par ailleurs la gestion scientifique et matérielle des collections d’œuvres plastiques anciennes et contemporaines conservées à l’hôpital.

« La nouvelle exposition, autour de la Collection Sainte-Anne, est consacrée aux écrits et aux manuscrits. Il ne s’agit pas de traiter de l’émergence d’écrits dans la peinture ou de présenter des associations entre textes et images. L’objectif de cette exposition est de réfléchir au sens de la représentation de l’œuvre écrite, en lien avec le fond et avec la forme de celle-ci.
La lecture d’un manuscrit induit une troublante proximité entre celui qui a produit et celui qui reçoit. La main, qui trace les lettres et leur donne une forme toute singulière et propre à chacun, est le prolongement du corps. Comme si le langage, la parole et le déroulement de la pensée, étaient ancrés dans le corps, dépassant ainsi la matérialité de l’œuvre.

La structure d’un langage quelle qu’en soit la forme, mais surtout dans sa forme écrite, est un espace de construction qui a le pouvoir ou la capacité de contenir la pensée, voire même de lui éviter une déstructuration. Les lettres inédites d’Antonin Artaud qui sont présentées dans cette exposition, sont exemplaires à cet égard.

L’exposition Du visible à l’illisible, explore des manuscrits et des écrits différents quant à leurs natures, à leurs formes et à leurs intentions. Cependant qu’ils soient lisibles ou non, ils ont tous en commun d’être de véritables langages et de réelles modalités de transmission, au cœur de l’intime.

Ainsi les œuvres choisies sont-elles regroupées en sept Sections :

La première est consacrée à des manuscrits d’artistes présents dans la Collection Sainte-Anne ; Maurice Blin, Auguste Millet, Alfred Passaqui ont peint mais ils ont aussi écrit.
La deuxième Section est constituée de manuscrits et de tapuscrits qui marquent la naissance de la Collection Sainte-Anne.
La troisième Section, nommée « manuscrits venus d’ailleurs » rassemble des textes d’artistes qui ont écrit tant sur leur processus créatif, que sur leur propre difficulté psychique : Unica Zürn, Hans Bellmer, Maurice Utrillo, Gaston Chaissac, Séraphine de Senlis, Jean Dubuffet.
La quatrième Section, présente treize lettres inédites, écrites par Antonin Artaud alors qu’il était hospitalisé à Sainte-Anne en 1938 et 1939.
La cinquième Section s’intéresse particulièrement aux écritures illisibles qui sont néanmoins de vrais langages dont l’objectif est la transmission : Pascal, Gill Galieni, Dan Miller, Dwigh Mackintosh.
La sixième Section, intitulée « écrire avec les écrits des autres », présente des travaux contemporains qui jouent avec le langage des autres afin de créer de nouvelles formes d’écriture et d’expressions : NicolasAiello, Michel-Henri Viot, Claude Lévêque.
Enfin pour clore le parcours de cette exposition, sont présentés des manuscrits de Théophile Bra et de Jean Dubuffet. Ces textes du XIXème siècle pour l’un et de la fin du XXème siècle pour l’autre, sont en quelque sorte des manifestes définissant l’essentiel de la vie, la création et la pensée. »
Dr. Anne-Marie Dubois
Secrétaire général du Centre d’Étude de l’Expression.

Musée Singer-Polignac
Centre d’Étude de l’Expression & Centre Hospitalier Sainte-Anne
De 14 h à 19 h sauf lundi et mardi (nocturne le jeudi jusqu’à 21h)
1, rue Cabanis - 75014 Paris
centre-etude-expression@bbox.fr
http://www.centre-etude-expression.com

Concert au Musée Singer Polignac à l’Hôpital Sainte-Anne, le 26 septembre 2013 à 19h30

En résonance à l’exposition « Du visible à l’illisible » au Musée Singer-Polignac à l’Hôpital Sainte-Anne, l’Ensemble Zellig réalisera un concert-lecture comportant : Schumann, Stravinsky, Jolivet, Rebotier, Dubuffet... Lectures de lettres inédites d’Antonin Artaud, de textes de Dubuffet, de poèmes d’Hölderlin...

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite