Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Discours de Philippe Rahmy, lundi 11 novembre 2013

 

Philippe Rahmy Mesdames, Messieurs, chers amis de remue.net et d’ailleurs,

quelle joie d’être avec vous ce soir pour la remise de cette mention spéciale du Prix Wepler. Je remercie très chaleureusement Marie-Rose Guarniéri, ainsi que chaque membre du Jury, la Fondation La Poste et la Brasserie Wepler. L’existence de l’écrivain est comme toutes les existences, une grammaire de la solitude ponctuée de lumières. Chaque lumière : une rencontre vraie, un bonheur.

Longtemps, je me suis demandé si je préférais tenir un livre ou une main amie. Je voyais, pour en faire l’expérience, une frontière, un rapport d’exclusion, entre l’écriture et la vie. Mes phrases me permettaient d’accomplir toutes les choses folles, les fugues, les conquêtes, dont mon corps était incapable, et mon corps ne rêvait que du surcroît de santé qui lui permettrait d’oublier, pour un temps, les livres.

Aujourd’hui, cette frontière est abolie. Mon voyage en Chine et le texte que j’en ai ramené ont marié, pour les dépasser, apprentissage de la mort et désir de vivre.

Me voici rentré d’un lointain voyage, passant sans relâche, comme le chien croise et recroise le seuil de la maison, de l’inconnu de la mégapole Shanghai à l’intimité du langage enivré, dilaté, emporté par la foule de la grande ville, à laquelle s’est mêlée celle de mes souvenirs. Je suis revenu transformé, normé par la multitude, borné par le mouvement, restitué au seul geste d’écrire. Ce geste en a appelé d’autres, réponses de la chance : la main tendue d’un éditeur, d’abord, La Table Ronde, les mains jumelles d’Alice Déon et de Françoise de Maulde qui ont mené ce texte au livre. Ensuite les mains expertes, inspirées, des libraires, sans lesquelles les livres s’échangeraient comme des marchandises. Enfin, les mains des lecteurs, les vôtres, les miennes, occupées à de si nombreuses tâches, pas toujours ragoûtantes, mais sauvées d’avoir acquis le réflexe de la littérature.

Philippe Rahmy, 11 novembre 2013

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite