Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda janvier-février 2014

 

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Festivals

Le Printemps des Poètes 2014, « Au cœur des Arts »
Du 8 au 23 mars

Affiche Printemps des poetes 2014 Avec Ernest Pignon Ernest, parrain de la 16ème édition. Le Printemps des Poètes met à l’honneur Max Jacob, à l’occasion du 70ème anniversaire de sa mort.
L’Enseigne de La Poste, et la Fondation qui promeut l’expression écrite, impriment cinq cartes postales poèmes distribuées dans les « Villes et Villages en poésie ». Un clip poème réalisé par le photographe et vidéaste Frédéric Lecloux à partir d’un poème de ... est diffusé du 8 au 23 mars sur les écrans des bureaux de poste.

« Si la poésie a toujours eu un lien étroit et naturel avec les arts premiers que sont le chant, la danse et le théâtre, elle est aussi souvent l’arrière-pays, le moteur secret ou le point d’appui de la création dans les arts plastiques, la photographie, la composition musicale, le court-métrage cinématographique, la vidéo, voire le cirque... Nous souhaitons mettre en avant, à la faveur du 16ème Printemps des Poètes, le dialogue constant et fertile entre les poètes et leurs « alliés substantiels ». Ni au-dessus ni à côté, la poésie est au cœur de toute aventure artistique.

Ce 16ème Printemps des Poètes sera aussi l’occasion de saluer Max Jacob, dont on célèbrera le 70e anniversaire de la disparition au camp de Drancy. Poète précurseur du dadaïsme et du surréalisme, Max Jacob était aussi peintre et ami des peintres : Modigliani, Matisse, Braque, Juan Gris... Il était le filleul de Pablo Picasso. »
Jean-Pierre Siméon, directeur artistique

http//www.printempsdespoetes.com


Hommage - Colloques et lectures

« Max Jacob 1876-1944, vie et mort d’un archange foudroyé »
De mars à novembre.

Max Jacob méditant
Portrait de Max Jacob méditant, 1937
Cliché Rogi André
Musée des Beaux Arts d’Orléans

Dans le cadre de la commémoration du 70ème anniversaire de la mort de Max Jacob, l’Association des Amis de Max Jacob présente des manifestations qui se déroulent à Orléans, Saint-Benoît-sur-Loire, Quimper, Lyon, Paris, Drancy... Elles évoquent la période 1940-1944 et permettent d’aborder les étapes de l’existence du poète à partir de 1940, sous la menace des mesures antisémites : persécutions, recensement, port de l’étoile jaune, spoliations, puis son arrestation et sa déportation. Conjointement, le Printemps des Poètes mettra Max Jacob à l’honneur pour sa 16ème édition.

1. De mars à novembre au CERCIL (Centre de Recherche sur les Camps d’Internement du Loiret) à Orléans : Max Jacob : correspondances à l’heure allemande.

2. Trois lectures de correspondances par Fabienne Peter dont une pendant le week-end « Sorties Télérama », parallèlement à l’exposition « Max Jacob, un poète assassiné ».

3. Le 25 mars au CERCIL à Orléans : Les poètes assassinés. Soirée-lecture présentée par Claude Mouchard Évocation de l’œuvre poétique et épistolaire des poètes assassinés pendant la Seconde guerre mondiale : Jacob, Desnos, Fondane, et des poètes internés aux camps de Jargeau et de Pithiviers.

4. Le 29 novembre à la Médiathèque d’Orléans : colloque Écrire la menace

http://www.max-jacob.com/associatio...

http://www.cercil.fr/


Théâtre

« La Vénus au Phacochère »
La FIAF, French Institute Alliance Française - Théâtre Florence Gould Hall de New York
Les 5 et 6 février 2014

La Vénus au Phacochère : pièce de théâtre épistolaire et comédie dramatique en français sur-titrée en anglais de l’auteur Christian Siméon, dans laquelle l’actrice Alexandra Lamy, seule sur scène, incarne trois personnages pris le tourbillon d’une Belle Epoque misogyne. Christian Siméon, lauréat du Prix Durance Beaumarchais SACD, a écrit cette pièce épistolaire pour le Festival de la Correspondance de Grignan de 2012.


Prix littéraire

Prix Sévigné 2013
Le 4 février 2014, Paris

Remise du Prix Sévigné 2013 le 4 février au Siège social du Groupe La Poste.
Le Prix Sévigné couronne la publication d’une correspondance inédite ou d’une réédition augmentée d’inédits apportant une connaissance nouvelle par ses annotations et ses commentaires, sans limitation d’époque, en langue française, ou traduite d’une langue étrangère.


Cinéma

« La Cicatrice, une famille dans la Grande Guerre »
le samedi 1er février 2014
i

Le film de Laurent Véray sera diffusé le samedi 1er février 2014 sur France 3 Nord Pas-de-Calais Picardie à 15h20, avec une rediffusion prévue le lundi suivant en matinée. Le film sera ensuite disponible pendant 1 mois sur le site web de France Télévisions.



Expositions

Jean Cocteau le magnifique, les miroirs d’un poète
Jusqu’au 23 février 2014
Musée des Lettres et Manuscrits, Paris

Affiche Jean Cocteau le magnifique Un hommage à Jean Cocteau
À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Jean Cocteau, le Musée des Lettres et Manuscrits lui rend hommage avec une exposition intitulée « Jean Cocteau le magnifique. Les miroirs d’un poète » présentant plus de 150 manuscrits et lettres autographes, ouvrages illustrés et éditions originales, dessins, photographies et affiches, dont un grand nombre d’inédits. En parcourant cette exposition, le visiteur pourra passer de l’autre côté du miroir, objet phare de la mythologie personnelle de Jean Cocteau, afin de découvrir la personnalité de cet homme dont l’étoile, autre symbole, graphique celui-ci, maintes fois représenté, brilla durant plus de 60 ans au panthéon de la vie littéraire et artistique française. À la fois poète, romancier, dramaturge, dessinateur, décorateur, cinéaste... Jean Cocteau demeure aujourd’hui une référence, une source d’inspiration inépuisable pour nombre de créateurs de Jean-Luc Godard à Arielle Dombasle. Les pièces maîtresses de cette exposition sont le manuscrit du scénario original du film La Belle et la Bête, chef-d’œuvre classé « Trésor national », accompagné du manuscrit autographe du journal de ce film et de photographies prises lors du tournage, ainsi que Le Mystère de Jean l’Oiseleur, œuvre poétique mêlant écriture et dessin.

Dans le cadre de cette exposition, seront présentées plusieurs lettres relatives au couple mythique que formèrent Jean Cocteau et Jean Marais de 1937 à 1949, choisies parmi l’abondante correspondance entre ces deux monstres sacrés conservée par le Musée des Lettres et Manuscrits. Cette liaison qui inspira fortement le dramaturge et le cinéaste, donna naissance à des œuvres majeures comme La Belle et la Bête, L’Aigle à deux têtes, Les Parents terribles et Orphée dont Jean Marais fut l’inoubliable interprète passant du monde visible au monde invisible à l’aide d’un miroir.

Un hommage à Édith Piaf
Cette exposition inédite est également l’occasion de présenter un hommage à Édith Piaf, amie de Jean Cocteau, à travers différents écrits et photographies : correspondance qu’elle entretenait avec son amant Louis Gérardin, lettre écrite le jour de la mort de Marcel Cerdan, manuscrit du monologue de Cocteau écrit à son attention (Le Fantôme de Marseille), photographie prise lors Édith Piaf, Jean Cocteau aurait déclaré « C’est le bateau qui achève de couler. C’est ma dernière journée sur cette terre ». Jean Cocteau s’éteindra quelques heures après Édith Piaf, le 11 octobre 1963.

Commissaires de l’exposition :
Pascal Fulacher et Dominique Marny
Du mardi au dimanche de 10h à 19h / Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30 / Fermeture hebdomadaire le lundi

Musée des Lettres et Manuscrits
222, boulevard Saint-Germain, 75007 PARIS
Téléphone : 01 42 22 48 48
info@museedeslettres.fr
http://www.museedeslettres.fr

......

Jean Cocteau et le cinématographe
Du 2 oct 2013 au 23 février 2014
Cinémathèque française
Musée du Cinéma, Paris

Jean Cocteau, expo 2014 L’exposition, au Musée du Cinéma, est l’occasion de montrer des fonds exceptionnels collectés par La Cinémathèque française et grâce à la générosité de donateurs. Elle dévoile affiches, scénarios, correspondances, ouvrages précieux, dessins, photographies de plateau et de tournage, ou encore des costumes et objets, dont le célèbre costume d’homme-cheval imaginé par Cocteau pour Le Testament d’Orphée et la robe dessinée par Marcel Escoffier pour La Belle et la Bête.
Les collections témoignent aussi des activités de critique de Cocteau, et de son implication dans diverses manifestations d’importance, notamment le Festival de Cannes dont il fut à plusieurs reprises Président du jury avant d’en être nommé Président d’honneur.
Événement à l’occasion du cinquantenaire de la mort de Jean Cocteau, avec le soutien du Comité Cocteau et de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent.

http://www.cinematheque.fr/fr/expos...

Lundi, mercredi à samedi 12h-19h
Dimanche 10h-20h
Fermeture le mardi.

La Cinémathèque française
51 rue de Bercy
75012 Paris


Théâtre

Le lait et le miel
Les 4 et 5 février - 20h30, Creil

Le lait et le miel adapte au théâtre la correspondance entre le metteur en scène Nicolas Kerszenbaum, parti vivre trois mois dans des kibboutzim en Israël, et la célèbre ethnologue Jeanne Favret-Saada. Véritable carnet de voyage sensible, burlesque et poétique, ce spectacle mêle témoignages, films, fiction et chansons. Le lait et le miel est à la fois une approche vivifiante de la complexité israélienne et une méditation joyeuse sur comment, aujourd’hui, vivre ensemble.

Cie Franchement, Tu

Avec : Françoise Cousin, Nathalie Kousnetzoff, Yuval Rozman, Jean-Baptiste Verquin
Scénographie : Claire Legal
Lumières : Sarah Gouze
Musique et sound design : Guillaume Léglise

Théâtre de Creil
La Faïencerie
Allée Nelson, 60100 Creil

......

Camille Claudel, Correspondance(s)
Le 4 février 2014
Saint Julien en Genevois (74)

Il y a 70 ans, Camille Claudel nous quittait. Françoise Sliwka a retracé son parcours à partir de sa correspondance. Dans ces lettres, on retrouve une femme amoureuse, une soeur, une fille, une amie, en toutes situations passionnée, entière, souvent capable, même au coeur de la plus violente détresse, de faire preuve de distance et d’humour. Se promener dans cette correspondance, c’est découvrir les déclarations d’amour fiévreuses de Rodin, les appels au secours quand la pauvreté frappe trop fort, les télégrammes lapidaires pour tenir à distance l’ogre barbu, la dureté des mots de sa mère, le silence de Paul, la détresse à longueur de pages pendant les années d’internement, le mistral assassin, la solitude qui ronge...

Compagnie François Sliwka

Billetterie en ligne

L’Arande
24 Grande Rue
74160 Saint Julien en Genevois

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite