Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Edition janvier 2015

 

Diderot en correspondance En 2013, année du tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (1713-1784), l’Université Toulouse II Le Mirail accueillait le premier colloque international consacré à la Correspondance de l’écrivain, organisé par l’équipe ELH-PLH (Équipe Littérature et Herméneutique - Patrimoine, Littérature, Histoire) en collaboration avec l’AIRE (Association Interdisciplinaire de Recherches sur l’Épistolaire). Depuis décembre dernier, les Actes de ce colloque sont publiés dans le quarantième numéro de la revue de l’AIRE, Épistolaire, qui comporte deux dossiers intitulés « Diderot en correspondance » et « L’Épistolarité politique ». Les différents articles réunis dans la première partie de cet ouvrage abordent l’ensemble de la correspondance de Diderot à partir de ses thèmes, de ses modes d’écriture, de sa littérarité. Ils étudient les fonctions sensorielles que revêt la lettre - appréhension au temps, à l’espace, au corps, à autrui -, les enjeux d’un échange, les questions d’esthétique et de poétique. Ils interrogent la relation entre la pratique épistolaire et l’œuvre ainsi que les problèmes liés à l’édition des lettres. Penseur politique, philosophe matérialiste, dramaturge, ayant signé romans, contes et nouvelles, figure marquante de la naissance de la critique d’art, encyclopédiste bien sûr, Diderot laisse une correspondance d’une grande diversité qui mêle débat d’idées et expérience intime. Elle est aussi un témoignage sur la vie intellectuelle et artistique du XVIIIe siècle.
Entretien avec Geneviève Haroche-Bouzinac, professeur à l’Université d’Orléans, qui dirige depuis 1999 la rédaction d’Épistolaire. Pour ce colloque, elle s’est intéressée aux anecdotes contenues dans les lettres de Diderot, des micro-récits pouvant offrir parfois une problématique morale ou le sujet d’un roman.

Nathalie Jungerman

Télécharger FloriLettres en PDF, édition janvier 2015

.....

Diderot en Correspondance
L’épistolarité politique

Épistolaire. Revue de L’A.I.R.E. N°40
Avant-propos de Geneviève Haroche-Bouzinac.
Librairie Honoré Champion 2014, 327 pages. 29 €.

L’A.I.R.E. a pour objet de réunir des chercheurs de disciplines diverses travaillant sur la lettre comme pratique d’écriture et comme genre littéraire, sur les correspondances et les écrits épistolaires et sur toutes les questions relevant de ce type d’écriture.

http://www.epistolaire.org/

Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation La Poste

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite