Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

SÉLECTION DU PRIX WEPLER FONDATION LA POSTE 2015

 

WEPLER-affiche-7sept Le prix Wepler Fondation La Poste 2015 vient d’annoncer les douze titres retenus dans le cadre de sa 18ème édition. Le prix sera décerné le 9 novembre à la brasserie parisienne Le Wepler.

Composé de lecteurs et de professionnels, le jury devra élire un gagnant : 10.000 euros reviendront au lauréat, et 3000 à celui qui obtiendra la mention spéciale, servant à récompenser une « tentative marquée par un excès, ou une singularité ».

La sélection :

Archives du vent de Pierre Cendors (Le Tripode)
Comme Ulysse de Lise Charles (POL)
Une forêt d’arbres creux d’Antoine Choplin (La Fosse aux ours)
Quand le diable sortit de la salle de bain de Sophie Divry (Noir sur blanc/Notabilia)
Le présent infini s’arrête de Mary Dorsan (POL)
Mémoires d’outre-mer de Michaël Ferrier (Gallimard)
La sœur de Pascal Herlem (L’arbalète/Gallimard)
Animarex de Jean-François Kervéan (Robert Laffont)
L’oragé de Douna Loup (Mercure de France)
Entre les deux il n’y a rien de Mathieu Riboulet (Verdier)
Achab (séquelles) de Pierre Senges (Verticales)
Farigoule Bastard de Benoit Vincent (Le Nouvel Attila).

Pierre Cendors, Archives du vent, Le Tripode
Pierre Cendors est un écrivain de langue française né en 1968. Archives du vent est son cinquième roman. Un réalisateur de génie - Egon Storm - se retire du monde avant la diffusion d’une trilogie qui révolutionne l’histoire du cinéma. Depuis sa solitude, il mentionne dans un ultime message l’existence d’un homme mystérieux  : Erland Solness.

Lise Charles, Comme Ulysse, P.O.L
L’auteur est née en 1987. Elle vit et travaille à Paris. Huis clos dans un manoir du Massachusetts. Dans Comme Ulysse, son deuxième roman, l’écrivaine joue du tragique et de la désinvolture. « Comme Ulysse », la narratrice du roman de Lise Charles entreprend un voyage. À New York, avec sa sœur, qui ne tarde pas à la laisser tomber.

Antoine Choplin, Une forêt d’arbres creux, La Fosse aux ours
Antoine Choplin est l’auteur de Radeau, du Héron de Guernica et de La Nuit tombée (prix France Télévisions 2012). Inspiré de la vie de l’artiste Bedrich Fritta, ce roman relate sa déportation avec sa femme et son fils dans le camp tchèque de Terezin.

Sophie Divry, Quand le diable sortit de la salle de bain, Noir sur Blanc/Notabilia
Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier. Elle vit actuellement à Lyon. Elle a obtenu le succès avec La condition pavillonnaire (Mention spéciale du Prix Wepler-Fondation La Poste 2014). Dans un petit studio mal chauffé de Lyon, Sophie, une jeune chômeuse, est empêtrée dans l’écriture de son roman. Elle survit entre petites combines et grosses faims.

Mary Dorsan, Le présent infini s’arrête, P.O.L
Mary Dorsan est infirmière psychiatrique. Le présent infini s’arrête est son premier roman. Un premier roman très maîtrisé et littéraire, dans lequel Mary Dorsan relate un an du quotidien d’adolescents et de soignants d’un institut psychiatrique.

Michaël Ferrier, Mémoires d’outre-mer, Gallimard
Michaël Ferrier né en 1967, est un écrivain français qui vit à Tokyo, où il enseigne la littérature. Parti sur les traces de son grand-père, artiste de cirque, Michaël Ferrier découvre et revisite une partie méconnue de l’Histoire de France : sur fond de colonisation, le « Projet Madagascar », à travers lequel les nazis, « rêvant d’étoiles jaunes sur l’île Rouge », visaient à se débarrasser physiquement des Juifs d’Europe.

Pascal Herlem, La sœur, L’arbalète/Gallimard
Le psychanalyste Pascal Herlem recompose la vie de sa sœur aînée, lobotomisée à 14 ans. Un récit bouleversant de sobriété. Toute son enfance, l’auteur l’a vécue dans un silence pesant. Silence entretenu autour de l’existence d’une sœur « qu’en croyant bien faire on a lobotomisée ».

Jean-François Kervéan, Animarex, Robert Laffont
Écrivain, journaliste, chroniqueur littéraire et nègre de best-sellers (Michel Drucker, Catherine Breillat, Hervé Vilard...), Jean-François Kervéan vit à Paris. Quête irrévérencieuse de la vérité intime de Louis XIV, Animarex dépoussière avec une vitalité contagieuse les figures figées et convenues du monarque absolu le plus célèbre de l’Histoire.

Douna Loup, L’oragé, Mercure de France
Douna Loup est née à Genève. L’oragé est son troisième roman. Antanarivo, 1920. Rabe, orphelin d’une famille princière déchue, gagne de petites sommes en travaillant la dentelle. Il est feuilletoniste à l’occasion. À presque vingt ans, il rencontre Esther, poétesse de dix ans son aînée. Ils forment alors un pacte : veiller sur l’œuvre de l’autre.

Mathieu Riboulet, Entre les deux il n’y a rien, Verdier
Né en 1960 en région parisienne. Il vit et travaille à Paris et dans la Creuse. À l’orée des années soixante-dix, à Paris, à Rome, à Berlin, les mouvements de contestation nés dans le sillage des manifestations étudiantes de 68 se posent tous peu ou prou en même temps que la question du recours à la lutte armée et du passage à la clandestinité.

Pierre Senges, Achab (séquelles), Verticales
Pierre Senges est né à Romans en 1968. Il vit à Paris. Le lecteur trouvera ici la suite véridique des aventures d’Achab, soi-disant capitaine, rescapé de son dernier combat contre un poisson immense. On verra comment ce retraité à la jambe de bois a tenté de vendre au plus offrant son histoire de baleine - sous forme de comédie musicale à Broadway, puis de scénario à Hollywood.

Benoît Vincent, Farigoule Bastard, Le Nouvel Attila
Benoît Vincent est botaniste et écrivain. Farigoule Bastard est son premier roman. L’histoire de Farigoule Bastard a été rapiécée par des mains peu habiles, rejointes par quelques bouches peu sensibles à la vérité et à la fidélité. Ce personnage de berger haut-provençal a vécu une histoire qu’il est bien difficile, aujourd’hui, de tenir d’un bloc.

....

En 2014, le lauréat était Jean-Hubert Gailliot pour Le soleil (L’Olivier) tandis que Sophie Divry, présente dans la première sélection 2015, avait reçu une mention spéciale pour son précédent roman La condition pavillonnaire (Noir sur Blanc/Notabilia).

La Fondation La Poste, la brasserie Wepler et la librairie des Abbesses.

Wepler affiche2 2015

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite