Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Editon janvier 2016

Paul Celan et René Char, Correspondance

 

Paul Celan et René Char, Correspondance et photos « Cher Monsieur, Je retrouve, en vous adressant ces lignes, tout l’espoir angoissé qui préside à mes rares rencontres avec la Poésie. », écrit en juillet 1954 Paul Celan à René Char. Ainsi commence un échange de lettres entre les deux poètes qui va durer jusqu’en 1968. Celan, né dans une famille juive germanophone de Czernowitz, en Bucovine (l’actuelle Ukraine), a été envoyé en 1943 dans les camps de travail roumains. Ses parents n’ont pas échappé à l’extermination nazie. Il est encore peu connu en France au moment où il entame cette correspondance alors que le poème Todesfuge (Fugue de mort) écrit trois mois après la libération du camp d’Auschwitz l’a rendu célèbre en Allemagne. Char, né à L’Isle-sur-Sorgue, grand résistant et auteur notamment des Feuillets d’Hypnos est au sommet de sa gloire. Attiré par l’écriture du poète français qui laisse percevoir « sa respiration de combattant », Celan qui est aussi un remarquable traducteur, a l’intention de « faire entrer les poèmes de Char dans les pays de langue allemande ».
Pour autant, cette correspondance, assez brève, contient peu de réflexions théoriques sur la pensée poétique, peu de lettres qui témoignent d’un véritable dialogue entre les deux hommes, mais ces absences, ces non-dits sont significatifs. L’édition commentée de Bertrand Badiou interroge les silences et la retenue qui construisent la relation. Elle met en perspective le discours, la personnalité de chacun et le rapport à l’autre.
Chercheur et enseignant à l’École normale supérieure, Bertrand Badiou gère la succession littéraire de Celan en qualité de représentant légal d’Éric Celan, le fils du poète. Pour documenter le mieux possible cet échange épistolaire, il a rassemblé et analysé tous les inédits, retranscrit les agendas et les journaux de Celan, consulté les archives que Marie-Claude Char a mises à sa disposition. Cette Correspondance publiée chez Gallimard avec le mécénat de la Fondation La Poste, est suivie de celle que René Char et Gisèle Celan-Lestrange, l’épouse du poète, elle-même peintre et graveur, ont entretenue de 1969 à 1977.

Entretien avec Bertrand Badiou. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

Nathalie Jungerman

......

Télécharger FloriLettres n°170 en PDF

Paul Celan - René Char
Correspondance 1954-1968
suivie de la Correspondance René Char - Gisèle Celan-Lestrange (1969-1977)
Édition établie, présentée et annotée par Bertrand Badiou.
Éditions Gallimard, novembre 2015. 336 pages. 28 €.
Ouvrage publié avec le soutien de La Fondation La Poste

......

Sites internet

Éditions Gallimard

France Culture (avec Bertrand Badiou) Paul Celan - Poésie et correspondance

Le Journal francophone de Budapest - Interview de Bertrand Badiou - Paul Celan : « Fugue de mort », 70 ans après la libération du camp d’Auschwitz

Amis de Paul Celan - Facebook

Paul Celan documentaire - Écrire pour rester humain (Arte. Avec Eric Celan et Bertrand Badiou)

René Char. Entretien avec Laurent Greilsamer. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

René Char. Entretien avec Marie-Claude Char. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

René Char. Portrait par Corinne Amar

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite