Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Agenda mars 2016

 

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

_ _

Festivals

Affiche Printemps des poètes 2016 Le Printemps des Poètes 2016, 18ème édition.
Du 5 au 20 mars.

La 18ème édition a pour thème « Le Grand Vingtième, d’Apollinaire à Yves Bonnefoy, cent ans de poésie »

100 000 cartes postales-poèmes sont imprimées (cinq cartes postales différentes) et envoyées dans cent « Villes et Villages en Poésie », au réseau des trente-cinq Maisons de poésie et à des organisateurs sur tout le territoire (notamment les grandes villes et les structures : festivals, théâtres, bibliothèques...).

Le site du festival du Printemps des poètes

......

Festival Livres & Musiques de Deauville, 13ème édition.
Du 16 au 18 avril

festival-livres-musiques-de-deauville2016 Chaque année au printemps, le Festival Livres & Musiques de Deauville met à l’honneur les écrivains inspirés par la musique. Des dizaines d’auteurs et de musciens animent ce festival sur un thème différent chaque année. Poursuivant le chemin initié en 2013 d’explorer les littératures étrangères, l’édition 2016 sera dédiée à l’Italie. Elle se place sous le regard du génial fabuliste italien, père des héros illusres - Italo Calvino - et reste fidèle à ses valeurs :
le partage, l’ouverture, la découverte et l’exigence.
Rencontres, ateliers, lectures musicales ou concerts...

- Samedi 16 avril au Point de Vue : Pier Paolo Pasolini, Correspondance générale (Gallimard)
Trois interprètes : Fanny Cottençon, comédienne, Antonio Intelandi, comédien et chanteur, Mathieu El Fassi, pianiste.
Lecture-concert sous la direction artistique de René de Ceccatty, spécialiste de l’œuvre de Pasolini.

Le site du festival Livres & Musiques de Deauville


Concours

Concours « La nouvelle de la classe »
De septembre 2015 au 30 juin 2016.

Le concours « La nouvelle de la classe » est organisé dans la continuité du Livre sur la Place par la Ville de Nancy, de septembre 2015 au 30 juin 2016.
Il est ouvert à toutes les classes de CM1 et CM2 de Lorraine souhaitant s’engager dans un travail d’écriture se déroulant sur toute l’année scolaire. Les jeunes écrivains imaginent un texte et une illustration à partir de la lettre sur laquelle travaillent les Académiciens de la Commission du Dictionnaire.
L’Académie française apporte une précieuse collaboration, car ce sont les Académiciens de la Commission du Dictionnaire qui élisent la meilleure nouvelle, et un Académicien parrain de ce concours accueille la classe lauréate sous la Coupole.

Le Livre sur la Place - concours

Inscription et règlement



Expositions

Duras et elles.
Peintures de Betty Clavel
Photographies de Véronique Durruty
Du 12 mars au 9 avril 2016, Galerie Impressions, Paris.

Duras et elle, expo Vingt ans après la disparition de la romancière, les artistes Betty Clavel et Véronique Durruty réinterprètent Duras, en un dialogue, une correspondance entre mots, peinture et photographies. Duras, au-delà du Barrage, ensemble de vingt-sept huiles sur toile, et Duras Song, une trentaine de photographies, se partageront les cimaises de la magnifique galerie Impressions, récemment ouverte dans le Marais.

Marguerite Duras et Betty Clavel

« Je suis née au Vietnam ou presque. Née à la peinture, je porte un amour immodéré à ce pays. Des chapeaux aux bouddhas, des tongs aux tabourets, je raconte. Les teintes flamboyantes parfois, les tons fanés souvent, le quotidien, le marché, le coin de la rue... Ce pays de moiteur et d’odeurs, de bruits et de silences, d’eau et de terre, de fleuves et de mer.
Adolescente, j’ai découvert Marguerite Duras, ressassé ses mots, partagé ses maux.
Longtemps, j’ai cheminé aux cotés d’Un barrage contre le Pacifique. Ce roman, le plus autobiographique de Duras, qui a pris sa source à Sadec, lieu de tous mes rêves, se déroule à la frontière du Cambodge et du Vietnam, terre d’adoption.
Ébauché, abandonné, repris... pendant plusieurs années, le travail en résonnance avec le roman est aujourd’hui mené à son terme. Duras, au-delà du Barrage parle de Marguerite Duras, de sa vie même, de sa famille, échos de ma vie propre, des étapes de cette dernière jusqu’à ce jour même. »

Marguerite Duras et Véronique Durruty

« Elle aussi a un prénom de fleur. Ces fleurs de rien qui se sont paumées dans un prénom, pas comme Lys, Iris ou Camélia, dont les pétales habillent le visage et le font flamboyer dès le cordon coupé. Le reste, la violence le sexe l’alcool l’école l’ailleurs et l’argent et le frère et l’amour et le paraître, c’est du domaine de l’intime, et moi, je ne sais pas en parler. Je peux juste faire des images, celles qu’un hasard sans doute objectif impose à mon appareil photographique.
Alors j’écoute la musique durassienne. Je lis ses mots, à haute voix. Mëme quand je les lis dans ma tête ils chantent, c’est vrai des textes de Duras plus que de ceux de tous les livres que j’ai lus.
Ce n’est que récemment que mon amie Betty m’a appris que la structure des textes de Marguerite Duras s’apparentait à celle du Vietnamien, qu’elle a parlé en même temps que le français, et dont les modulations tonales, ajoutées au fait que je n’y comprends rien, sonnent comme une mélodie - que j’écoute comme un concert dans mes voyages (je m’accroupis dans un marché, dans le coin d’un temple ou à la sortie d’une école, je ferme les yeux, et j’écoute). Là à mon tour je lui dessine ma chanson. Ma Duras Song. Je voudrais que face à mes images on entende le clapotis du Fleuve Mékong contre les pilotis et le bois des barques, l’odeur douceâtre de la rivière et la moiteur de l’air. Que comme dans ses livres on ne sache plus où est le dehors et le dedans, où est l’intime et le voyeurisme, le secret et l’exhibition. Je voudrais être à la fois à Saigon et Trouville, à Hiroshima et Nevers, à Neauphle et à Calcutta.
Je voudrais fondre l’espace. Transformer le temps en beauté. »

Exposition du 12 mars au 9 avril 2016
Galerie Impressions, 17 Rue Meslay, 75003 Paris
Le mercredi de 18 à 21 heures et le samedi de 14 à 20 heures

Autour de l’exposition

Samedi 12 mars de 14 à 19 heures : rencontre avec les deux artistes.

Mercredi 16 mars à 20 heures : lecture par Annie Lapertot et Jihane Saouma (Compagnie Toi-Tu) d’une sélection de textes de Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras.

Samedi 19 mars à 20 heures : projection du documentaire Un barrage contre le Pacifique, hier et aujourd’hui. De Prey Nop à Sadec avec Marguerite Duras de Marie-Pierre Fernandes, assistante de Marguerite Duras.

Mercredi 23 mars à 20 heures : L’Asie, du réel à la fiction, conférence de Joëlle Pagès-Pindon*, Viceprésidente de l’Association Marguerite Duras. Agrégée de Lettres classiques, professeur de Chaire supérieure, chercheur associé du laboratoire THALIM-Paris-Sorbonne, Joëlle Pagès-Pindon est auteure de Marguerite Duras. L’écriture illimitée (2012) et coéditrice des Œuvres complètes de Marguerite Duras en Pléiade (2014). Elle a également publié chez Gallimard Marguerite Duras, Le Livre dit. Entretiens de « Duras filme », aux éditions Gallimard, « Cahiers de la NRF » (2014). La conférence sera suivie d’une discussion et d’une signature de ses ouvrages.

Vendredi 1er avril à 20 heures : performance d’Isabelle Bules, comédienne, autour des œuvres de l’exposition.

* Lire FloriLettres, édition n°154, Dossier Marguerite Duras - Centenaire. Entretien avec Joëlle Pagès-Pindon, mai 2014


Concours d’art postal

Concours international d’art postal

Concours d’art postal Digne Digne ma ville organise du 1er mars au 1er septembre 2016, en partenariat avec l’UNESCO Geoparc de Haute-Provence ainsi que de nombreux partenaires, le 1er concours international d’art postal sur le thème de l’Étoile de Digne.

Vous êtes tous invités à participer à ce concours !

Qu’est-ce que l’art postal ?

L’Art Postal est une manière de communiquer : un jeu avec la correspondance. C’est un échange d’art qui transite, condition incontournable, par La Poste.
L’art Postal, ou Mail Art, c’est donc l’art d’envoyer des lettres décorées. La lettre et l’enveloppe deviennent ainsi un support d’expression artistique.

Thème du concours : l’Étoile de Digne

Symbole de cette terre de rencontre entre les Alpes et la Provence, l’Étoile de Digne, également appelée Étoile de Saint-Vincent, est un bijou traditionnel dignois imaginé par le bijoutier Antoine Colomb au XIXe siècle.
Un temps oubliée, cette étoile à la forme unique au monde et composé d’un fossile vieux de 200 millions d’années serti dans son écrin de métal précieux, la pentacrine, redevient source d’inspiration pour les artisans du dignois.

A votre tour de vous laisser inspirer par l’Étoile de Digne et d’envoyer votre création avant le 1er septembre 2016 !

Concours ouvert à tous !

Adultes ou enfant, particuliers ou institutions, artiste ou pas, tout le monde peut participer à ce concours d’art postal. Il suffit d’avoir envie de s’amuser et de laisser aller son imagination.

Votre création sera exposée

C’est l’avantage du mail art : toutes les créations reçues, dans le respect du règlement, seront présentées lors d’une exposition qui aura lieu au dernier trimestre 2016 à la médiathèque intercommunale de Digne-les-Bains puis dans d’autres lieux du dignois dans les mois qui vont suivre.

Prix du Jury - Prix du public

À l’issu de l’exposition, un jury se réunira pour désigner une sélection d’œuvres dont un grand gagnant. Le public sera par ailleurs invité à désigner son grand gagnant. De belles surprises seront également remportées par les heureux élus !

Comment participer ?

Pour participer à ce concours, il vous suffit donc d’envoyer par la poste votre dessin, coloriage, pliage ou autre création artistique qui devra être elle-même oblitérée. Ne pas l’envoyer dans un autre contenant donc !

Le thème à respecter : l’Étoile de Digne. Cependant, si l’Étoile ne vous inspire pas -mais là, on ne vous comprendrez pas ;-) - vous pouvez toujours envoyer une création d’inspiration libre.

Attention : il est très important de laisser vos coordonnées sur la création que vous allez envoyer : nom-prénom + e-mail (et numéro de téléphone si possible). C’est le seul moyen de vous tenir informé du déroulé du concours et de vous prévenir en cas de sélection.

Ou envoyer votre création ?

À cette adresse :

Concours d’Art Postal - Étoile de Digne
10, impasse de la Lauze
04510 Aiglun
France

Pour en savoir plus

...........

Télécharger FloriLettres, édition n°171.

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite