Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Edition été 2016

Écrivains en guerre 14-18. Exposition à l’Historial de Péronne.

 

Affiche-Exposition-ecrivains en guerre « Pas de pardon. Courage. Des galeries, on tire, grenades à main dedans. Hurlements. Par-dessus le remblai. En attrape un au collet. Haut les mains ! Par bonds, derrière le rouleau de feu. Estafette une balle dans la tête. Assaut au nid de mitrailleuses. Homme derrière moi tombe. » Ernst Jünger, Journaux de guerre, tome I : 1914-1918, Gallimard, coll. La Pléiade, 2008.
Ernst Jünger a combattu en première ligne dans la bataille de la Somme (1er juillet - 18 novembre 1916). Entre les notes qu’il consignait dans ses carnets sur le vif et les livres écrits à partir de ces pages, « il y a toute la distance qui sépare l’action de la littérature ». En 1992, l’écrivain allemand, alors âgé de 97 ans, revenait sur les lieux participer à l’inauguration de l’Historial de la Grande Guerre à Péronne, un musée qui propose une histoire culturelle comparée (Allemagne, Grande-Bretagne, France) du premier conflit mondial. Du 28 juin au 16 novembre 2016, l’Historial présente, avec le soutien de la Fondation La Poste, une exposition Écrivains en guerre. 14-18. « Nous sommes des machines à oublier », conçue et réalisée par Laurence Campa, universitaire, spécialiste de poésie et littérature française du XXe siècle, et par Philippe Pigeard, poète, compositeur et performer dont les récentes créations portent sur la « poésie la guerre ». Les deux commissaires ont choisi, à l’image de l’Historial, de traiter des trois principaux belligérants en sélectionnant des écrivains français, britanniques, et allemands présents sur le front de la Somme (Vaché, Cendrars, Sassoon, Tolkien, Stramm, Jünger, pour ne citer qu’eux). L’exposition propose une approche plus littéraire qu’historique. Elle se divise en huit sections dont les quatre premières s’intitulent « Vivre », « Choisir », « Survivre », « Combattre ». Le parcours simule une tranchée dans laquelle sont exposés lettres et manuscrits, éditions rares, photographies, eaux-fortes (d’Otto Dix), encres (d’André Masson) et objets, tout un ensemble de documents qui tissent l’histoire singulière de chaque personnage. Sur un mur, derrière les parois, sont projetées des images vidéo en noir et blanc, contrastées, parfois presque abstraites, où l’on distingue des combattants, des explosions, la plaine à perte de vue. Des éléments sonores, des bruits de déflagration, une vibration, un tremblement de l’air enveloppent le visiteur. Celui-ci a la possibilité de lire, entendre, regarder ou encore, écouter la lecture d’un texte. L’exposition ainsi conçue permet une immersion dans « l’univers mental et créatif » de ces écrivains embarqués dans la brutalité et l’absurdité du conflit. Le catalogue publié sous la direction de Nicolas Beaupré est une co-édition Gallimard/Historial de la Grande Guerre.

Nathalie Jungerman

..........

Télécharger FloriLettres, édition n°175 en PDF

..........

Écrivains en guerre 14-18 : « Nous sommes des machines à oublier »
Du 28 juin au 16 novembre 2016
Historial Musée de la Grande Guerre à Peronne.
Avec le soutien de la Fondation La Poste.

Commissariat de l’exposition :
Laurence Campa et Philippe Pigeard

Conseil scientifique de l’exposition :
Nicolas Beaupré, Laurence Campa, Jennifer Kilgore-Caradec

.....

Catalogue de l’exposition
Écrivains en guerre 14-18 : « Nous sommes des machines à oublier »
Sous la direction de Nicolas Beaupré
Éditions Gallimard / Historial de la Grande Guerre,
2016. 159 pages, 24 €.

Exposition et catalogue produits par l’équipe de l’Historial de la Grande Guerre :
Hervé François, directeur - Marie-Pascal Prévost-Bault, conservateur en chef - Marion Duplaix, coordinatrice de l’exposition et du catalogue - Caroline Fontaine, Centre International de Recherche de l’Historial de la Grande Guerre...

Le site de l’Historial

Les Éditions Gallimard

France Culture - Laurence Campa

France Culture - Jacques Vaché par Philippe Pigeard pour « Dans le sillage du météore désinvolte : Lettres de guerre 1915-1918 »

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite