Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 4 avril 2002

Edito du 4 avril 2002

A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo (1802-1885), de nombreuses manifestations culturelles célèbrent le poète. FloriLettres lui rend hommage et recommande sa correspondance avec Juliette Drouet publiée en deux volumes aux éditions Fayard, ainsi que l’exposition "Victor Hugo, l’homme océan", soutenue par La Fondation la Poste, qui se tient à la Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, jusqu’au 23 juin 2002 et présente plus de trois cent cinquante pièces, manuscrits, lettres et dessins.

Poète, dramaturge, romancier, épistolier, Victor Hugo est aussi l’auteur d’une oeuvre graphique importante dont les dessins, presque toujours réalisés à la plume, accompagnent souvent lettres et manuscrits. Il est en effet intéressant de noter l’analogie entre le texte et l’image : dans une lettre adressée à sa femme Adèle, Hugo décrit l’architecture flamande et illustre son propos d’un dessin très précis du beffroi de Mons. D’autres compositions figuratives tendent vers l’abstraction avec un traitement plus libre des lignes et de la matière, comme par exemple "Le bateau vision" où le sujet semble disparaître dans le mouvement des flots. Les Taches-Voilures, encre brune et lavis ou Taches et collage, lavis réalisé au moyen d’un timbre-poste découpé en forme de pochoir apparaissent comme un prélude à l’art informel des années 1950.

FloriLettres vous invite à découvrir quelques-unes de ces pièces provenant des collections de la Bibliothèque nationale de France, et présente des lettres extraites de l’édition parue chez Fayard, un entretien inédit avec Jean Gaudon, spécialiste de littérature du XIXème siècle, qui a consacré la plus grande partie de sa vie de chercheur à la correspondance de Victor Hugo. Ce numéro propose également une réflexion sur le statut du " je " épistolaire par Marc Escola, universitaire à Paris - Sorbonne. Il a publié pour le site Fondation La Poste deux autres articles intitulés "Qui m’écrit" et "Cliquez c’est posté".

Nathalie Jungerman