Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 23 mai 2002,
Dashiell Hammett, correspondance

Edito du 23 mai 2002,
Dashiell Hammett, correspondance

par Nathalie Jungerman

dashiellhammett

Un millier de lettres, présentées et annotées, illustrées par des photographies, des fac-similés, des couvertures de livres, des affiches de cinéma, constituent cet élégant ouvrage paru récemment aux Editions Allia. Dashiell Hammet, père fondateur du roman noir américain, s’adresse à sa femme Jose, à ses filles Mary et Joséphine, à Lilian Hellman, dramaturge, confidente et amoureuse, à ses amis et éditeurs, avec une écriture qui comprend peu d’argot et laisse entrevoir humour et affection. A l’encontre du style aride de ses romans, issu de son expérience acquise en tant que détective. Ce recueil de lettres, dont les commentaires biographiques et historiques sont précieux, restitue la vie et le parcours littéraire de cet écrivain, auteur notamment du Faucon Maltais que John Huston adapta au cinéma. Natalie Beunat est à l’origine de ce projet éditorial. Spécialiste de Dashiell Hammett, elle a traduit la correspondance et l’ interviewer nous a semblé indispensable. Des lettres entières et extraits de lettres illustrent ce numéro, dont quelques-unes d’un auteur de romans policiers français, Marcel Allain, connu pour avoir "inventé" Fantômas qui fera l’objet d’une saga cinématographique de 1913 à 1980. Une rétrospective est présentée au Centre Georges Pompidou. Dans un registre très différent, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, un film de David Perlov, cinéaste et documentariste israélien, met en images et mouvements l’écriture intime.