Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Portraits d’auteurs > Dashiell Hammett : Portrait, par Corinne Amar

Dashiell Hammett : Portrait, par Corinne Amar

édition du 23 mai 2002

hammetportraitt

Il comprit alors que la mort frappait les hommes comme ça, au hasard, et que ceux-ci continuaient à vivre tant que le sort les épargnait. Le Faucon Maltais, chap.7. En France, le nom de Dashiell Hammet reste attaché à un autre, celui de la Série Noire et à des titres célèbres, tels La Clé de verre, La Moisson rouge, Le Faucon Maltais... En 1945, lorsque la collection naît, son directeur Marcel Duhamel sait très vite pourquoi Hammet en sera un des auteurs phares : Avec un style dépouillé à l’extrême, sa manière de ferrer le lecteur dès la première page, de planter en quatre lignes de dialogues un personnage, mieux que ne le faisaient quatre pages de détails descriptifs ou d’étude psychologique chez la plupart de ses confrères, Hammet mérite sa renommée. (cité par Natalie Beunat, D.H., parcours d’une ?uvre, éd. encrage) Homme de paradoxes et de légendes, détective privé devenu auteur de romans noirs, scénariste à la mode, militant pro-communiste, père de famille, amant distant, écrivain peu commode ; Dashiell Hammet (1894-1961) est revisité aujourd’hui à travers l’ensemble de sa correspondance publié aux éditions Allia, La Mort, c’est pour les poires.
Six cent trente et une pages, un millier de lettres... Grand frigide émotionnel qui n’exprimait d’affection qu’à distance, Hammet écrivait énormément ; à sa femme Joséphine d’abord, à ses filles, à ses éditeurs, à ses amis, à sa maîtresse enfin, la dramaturge américaine, Lillian Hellman. Hammet a vingt-six ans. Il est détective dans la fameuse agence Pinkerton. Atteint de la tuberculose alors qu’il est enrôlé dans l’armée, il rencontre à l’hôpital où il est soigné une jeune infirmière, Joséphine Dolan. Amitié, puis amour. Transféré dans un autre hôpital, il commence à lui écrire. Ces lettres constituent la première correspondance connue de Hammet. Il épouse Joséphine cette même année. Pour arrondir ses fins de mois, il se met à écrire pour les magazines populaires appelés Pulp et, en 1923, pour le plus connu d’entre eux, Black Mask, qui éditera ses premiers romans en feuilleton : Hammet possède une source d’inspiration intarissable ; son expérience de détective. Il introduit dans le récit policier un élément capital : la vraisemblance,. il raconte des histoires qui appartiennent totalement à la réalité, d’où cette précision extrême dans la description des méthodes d’enquête du héros. En 1930, engagé comme scénariste à Hollywood, il fait la connaissance de la seconde femme de sa vie, écrivain devenue elle aussi célèbre, ambitieuse, mariée, indépendante, infidèle et pourtant exclusive : Lillian Hellman. Elle verra en lui, plus que l’écrivain séduisant et adulé ; son mentor. Leur couple, lié par un arrangement tacite - elle s’occuperait de lui, en échange de quoi il l’aiderait à écrire ses pièces de théâtre - durera trente ans. Elle sera l’exécutrice testamentaire de son ?uvre. Les lettres les plus intéressantes de cette correspondance restent sans doute celles datées de 1927-1930, quand Hammet est en plein dans sa période productive littéraire. D’autant plus que le succès est immédiat. S’il fait preuve d’une certaine discipline dès lors qu’il s’agit d’écrire, le reste de sa vie se partage entre sa passion du jeu, l’alcool et les femmes. Il est imprévisible, affecte une conduite suicidaire que certains ont mis sur le compte de la maladie. Tuberculose et alcoolisme fragiliseront sa carrière. Des hospitalisations répétées y mettront un point final. Elle parla cinq minutes d’affilée ?en essayant de décider de l’attitude à prendre qui représentait le moins de risque. Et avant que nous puissions entendre l’intégralité de sa réponse, elle l’avait trouvée - le silence ! Nous ne pûmes plus obtenir d’elle la moindre parole ; et en ce bas monde, c’est la seule et unique manière de remporter la victoire au jeu du passage au grill
Le Continental Op dans La mort du Docteur Estep. La carrière littéraire de Dashiell Hammet n’aura duré que dix ans. Il lui restait vingt-sept ans à vivre ? Corinne Amar