Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions,
édition du 23 mai 2002

Dernières parutions,
édition du 23 mai 2002

édition du 23 mai 2002

affairepaolasite

Romans policiers

Dona Léon, L’affaire Paola . Traduction de l’anglais William O.Desmond. Pour cette huitième enquête, le célèbre commissaire vénitien Guido Brunetti a fort à faire. Sa carrière et sa vie privée sont au plus mal. Paola, sa propre femme, serait-elle impliquée dans l’assassinat d’un certain Mitri, propriétaire d’une agence de voyages ? Qui est l’auteur de cette mystérieuse lettre retrouvée près de la victime l’accusant de pornographie ? Ed. Calmann-Lévy, 19 euros.

Laurent Flieder, Alter ego . Alex Gentil doit apprendre à vivre avec une terrible révélation : il n’a pas eu de mère, il est un clone. Comment est-ce possible ? A partir du journal intime d’Alex, de lettres et d’articles, le journal Le nouveau siècle rassemble toutes les pièces d’un puzzle inquiétant, où sur fond d’action humanitaire une grande multinationale s’adonne à de sombres manipulations pas seulement génétiques. Ed. HB Editions (Aigues-Vives / Gard), 250 p, 18 euros.

Romans

Bernard Le Bouyer de Fontenelle, Lettres galantes de Monsieur le chevalier d’Her***. Ces lettres galantes ou le récit des aventures d’un chevalier débordant d’esprit et d’imagination, occupent une place décisive dans l’histoire du roman. Dans cette oeuvre de jeunesse, retouchée jusqu’à sa mort, le poète et philosophe français, neveu de Corneille et intellectuel influent en son temps ; invente une écriture nouvelle, libre, réconciliant au sein d’un même discours précurseur légèreté et profondeur. Ainsi c’est en moderne qu’il s’adresse au lecteur, invitant ce dernier à penser par lui-même les bouleversements à venir des Lumières. Ed. Desjonquères, 180 p, 18,50 euros. rouenasite

Sigrid Nunez, Pour Rouenna . Une femme écrivain reçoit une lettre d’une amie d’enfance la priant d’écrire un livre sur son expérience d’infirmière au Vietnam. Un mois plus tard cette ancienne camarade de classe met fin à ses jours.Pour Rouenna, la narratrice reconstitue alors à l’aide de souvenirs, de notes et de photos le destin chaotique de cette femme singulière. Ed. Flammarion, 220 p, 20 euros.

Claude Pujade-Renaud, Daniel Zimmermann, Septuor . Sept personnages, sept professeurs d’université, se soumettent aux lois du sexe et du pouvoir en échangeant une correspondance sulfureuse le temps d’une année scolaire. Ed. Pocket, 4,70 euros.

Art

Renaud Siegmann, Mail art : art postal, art posté . Lettres-signes, lettres-dessins, lettres-photos, lettres-collages, lettres-rébus...aucun support, aucun matériau qui ne résiste à la fantaisie du Mail Art, cet art épistolaire si singulier né à New York au début des années 60. Entre écriture et image, cet art postal un peu timbré relie des milliers de correspondants dans le monde entier qui revendiquent une liberté totale de création. Renaud Siegmann, critique d’art et spécialiste du Mail Art présente ici ses plus belles trouvailles et le meilleur de sa production. Ed. Alternatives, 144p, 39 euros.

Correspondance

A paraître le 27 mai 2002 :
André Castel & Michel Leiris, Correspondance 1938-1958 , Ed. Claire Paulhan, coll. "Pour Mémoire". Edition établie et annotée par Annie Maïllis. 186 lettres, illustrées par 34 photographies et fac-similés, ornées de 2 dessins de Pablo Picasso et de 8 culs-de-lampe de Jean-René Laval. Quelle place la tauromachie a-t-elle réellement occupée dans la vie de Michel Leiris ? Fut-elle uniquement, pour l’autobiographe, une métaphore de l’écriture ? La figure du matador n’a-t-elle incarné qu’un modèle héroïque ? L’arène fut-elle le lieu où se conjuguèrent ses intérêts pour l’etnographie, la poésie, le mythe, l’éthique et le langage ? A ces questions, les 186 lettres de sa correspondance croisée avec celui qui fut son mentor dans la "planète des taureaux", André Castel - oenologue nîmois que ses contemporains appelaient "Don Misterio" - apportent une réponse circonstanciée et inédite... http://www.clairepaulhan.com/

Alain Bosquet, Marlène Dietrich : un amour par téléphone . Durant les 15 dernières années de sa vie Marlène Dietrich a noué avec Alain Bosquet une amitié particulière. A partir du journal de leurs conversations téléphoniques et de leur correspondance, l’auteur sans rien altérer du mystère de cette icône du 7ème art, laisse échapper d’entre les lignes le portrait d’une femme fatalement émouvante. Ed. La Différence, 111p, 6 euros.

Autobiographies/ Biographies

Diana Piazzola, Astor Piazzola. Edition et traduction de l’espagnol Françoise Thanas. Le regard de la fille d’Astor Piazzola sur ce père célèbre, figure emblématique de la musique contemporaine et du tango. Des témoignages d’artistes, des lettres inédites, des photographies lèvent le voile sur la vie méconnue de ce musicien exceptionnel.Ed. Atlantica ( Biarritz), 242 p, 19 euros. napoleonsite

Napoléon 1er ( empereur des Français), Napoléon Bonaparte en verve. Présentation et choix Pierre Chalmin. Une sélection de pensées mémorables de Napoléon Bonaparte, empruntées aux Essais littéraires du lieutenant Bonaparte, à l’abondante Correspondance de l’Empereur et aux mémoires de quelques grands contemporains tels que Metternich, Talleyrand ou Caulaincourt. Ed. Horay, 124 p, 5 euros. kafkasite

Divers

Gérard-Georges Lemaire, Hélène Moulonguet, Franz Kafka à Prague . Kafka vécut et écrivit à Prague sans cesse partagé entre attraction et répulsion à l’égard de sa ville. Même s’il ne l’a pas décrite précisément, le parfum de Prague imprègne pourtant toute son oeuvre. Cet ouvrage nous entraîne donc sur les traces de Kafka, du ghetto juif de son enfance au château royal, de la bibliothèque du Clementinum aux cafés qui accueillaient toute l’élite intelectuelle pragoise.Au détour des lieux, Gérard-Georges Lemaire évoque l’incroyabe effervescence artistique qui régnait à cette époque dans la capitale de la Bohême.Ce parcours révèle ainsi un Kafka moins sombre que ne le laissent tranparaître ses écrits, un Kafka intime à travers ses correspondances amicales et amoureuses. Outre les reproductions anciennes, les photos actuelles d’Hélène Moulonguet illustrent ce livre qui s’inscrit dans la saison tchèque débutant ce mois-ci. Ed. du Chêne, 168p, 39,90 euros.

Essais

Brigitte Diaz, L’épistolaire ou la pensée nomade : formes et fonctions de la correspondance dans quelques parcours d’écrivains du XIXe siècle . Balzac, Barbey d’Aurevilly, Stendhal, Georges Sand ou Kafka n’ont jamais abordé l’écriture épistolaire comme un genre mineur uniquement dédié à l’intime, à l’autobiographique ; ils ont au contraire saisi dans la forme de la lettre le médium de prédilection pour repenser la pensée de soi, du monde et de la littérature. Brigitte Diaz débarasse les correspondances de ces écrivains du XIXe siècle des analyses réductrices pour leur rendre toute leur dimension d’oeuvres littéraires. Ed. PUF, 241 p, 24 euros

Elisabeth Miso et Nathalie Jungerman