Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 29 juillet 2002,
Marchand d’autographes

Edito du 29 juillet 2002,
Marchand d’autographes

par Nathalie Jungerman

autographestimbsite

C’est au mois de juin 2002, à l’occasion de l’édition n°7 sur la correspondance de Pierre Louÿs, que nous avons fait la connaissance de Frédéric Castaing, marchand d’autographes dont la galerie est située près des jardins du Palais Royal. Lors de notre visite, Frédéric Castaing nous a présenté quelques-unes de ses pièces de collections et notamment une lettre inédite de Pierre Louÿs adressée à son frère diplomate Georges Louis qu’il nous a autorisée à publier dans FloriLettres. Quelques jours plus tard, nous avons réalisé un long entretien consacré à sa passion et profession d’expert. Une opportunité également pour rappeler deux ouvrages : Signatures, isographie des hommes qui ont fait notre histoire, (Atout, 1998) dont il est l’auteur, et un catalogue prestigieux, préfacé par Régis Debray, édité par la Poste avec le soutien de sa Fondation : Autographes timbrés. Cet album qui accompagnait une exposition lors du Salon mondial du timbre de 1999 rend hommage à la correspondance en réunissant un grand nombre de fac-similés d’enveloppes et de lettres de personnalités très connues. Quant à l’actualité de la correspondance, vient de paraître ces jours-ci un recueil de lettres publié par les Editions Tallandier, (introduction par Denis Peschanski, textes réunis et présentés par Antoine Sabbagh) à l’occasion du 60e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv. Ces lettres et cartes écrites entre septembre 1941 et août 1944 depuis les camps de Drancy, Beaune et Pithiviers, ainsi que les mots griffonnés en tout hâte et jetés d’un train, ou cachés dans un sac de linge sale envoyé aux familles sont un témoignage de l’indicible. Nathalie Jungerman