Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions, édition du 29 août 2002

Dernières parutions, édition du 29 août 2002

édition du 29 août 2002

maisonfeuillessite

Romans, fictions

Mark Z. Danielewski, La Maison des feuilles traduction de l’américain par Claro. D’abord diffusé sur Internet, best-seller au Etats-Unis depuis 2000, La Maison des feuilles est une véritable expérience de lecture autant par sa forme, collages, superposition d’écriture, fragmentation, jeu typographique, que par son contenu, dédoublement des voix et des identités. Une expérience poétique qui mêle plusieurs genres littéraires dont la correspondance. Ed. Denoël & D’ailleurs, sept. 2002. 709 p., 29 euros.

Simon Nizard, Les mains de Fatma . Roman épistolaire ponctué de courts textes de fiction, poèmes, contes et nouvelles. Ed. Maurice Nadeau. 184 p., 16 euros. (lire l’article d’Elisabeth Joël)

Ahmed Kalouaz, J’ai ouvert le journal . Une femme se souvient de celui qu’elle a aimé en retrouvant lettres et photos. Ed. Le Bruit des autres, 2002 43 p., 6 euros.

Olivier Larizza, Mon père serra de retour pour les vendanges . Le 1er août 1914, quand son père et son oncle quittent la Bretagne pour la guerre, le narrateur a dix ans. Dans la maison désormais envahie par l’absence, il reste avec sa mère. Le quotidien est alors rythmé par l’arrivée des lettres du père que l’enfant lit en cachette, et qui le transportent dans les tranchées, dans l’horreur de la guerre. Ed. Anne Carrière, 2002 166 p., 19,06 euros.

Rosamunde Pilcher, Retour sur la Lande traduction de l’anglais Jacques Guiod, Hubert Tézenas, Henri Walter. Trois histoires qui se déroulent en Cornouailles. Chacune des héroïnes éprouve le besoin de faire le point sur ses sentiments et s’efforce de trouver la bonne route vers le bonheur. Une d’entre elles, Laura passe de merveilleuses vacances jusqu’à l’arrivée d’une lettre anonyme... Pocket, 2002. 633 p., 7,80 euros.

Susanna Tamaro, Va où ton coeur te porte traduction de l’italien Marguerite Pozzoli. Une femme âgée décide d’écrire une longue lettre à sa petite-fille, sous forme de journal intime, afin de renouer des relations rendues difficiles par la crise de l’adolescence et par la mort de sa propre fille. Pocket 2002. 227 p. 4 euros.

Isabel Vaillancourt, Les mauvaises fréquentations . Une petite fille écrit une lettre à son père, parti brusquement du foyer, en prison ou en fuite suite à une histoire de vol, laissant ainsi sa femme et ses trois filles dans l’incompréhension. La narratrice décrit leur vie au quotidien et la perspective peu réjouissante pour les enfants d’un placement à l’orphelinat. Montréal, VLB, 2002. 165 p. 18,95 CAD vidalingsite

Raphaële Vidaling, Plusieurs fois par moi Pour la narratrice, Andréa Line, une jeune femme de 28 ans, les autres sont l’occasion d’observer, d’expérimenter et de se mettre à l’épreuve. Elle commence par son colocataire, l’hqmn, c’est-à-dire " l’homme qui me nourrit " : en échange de ses trouvailles gastronomiques, elle examine ses habitudes. Elle poursuit ses observations avec les réunions de consommateurs puis décide de mettre une annonce sur Internet " à la limite du vraisemblable " : " particulier donne une maison sur une île. Envoyer lettre de motivation ". Son objectif est d’étudier les réactions, la capacité des gens à exprimer et écrire leurs désirs. A sa grande surprise elle reçoit plusieurs messages électroniques... Un premier roman tout à fait singulier. Ed. Grasset, sept. 2002. 283 p., 17 euros.

Etudes littéraires

Je vous écris, (Escrvo-Ihe) . Etudie l’usage de l’épistolaire dans le monde littéraire et royal luso-brésilien et ses multiples répercussions, avec entre autres les lettres de Maître Joao au roi Dom Manuel, la Lettre didactique de Pedro Galego, la représentation de la lettre dans O ano da morte de Ricardo Reis de José Saramango. Ed. sous la dir. De Anne-Marie Quint. (cahier du Centre de recherche sur les pays lusophones-CREPAL). Presse de la Sorbonne nouvelle, 2002 267 p

Alain Jouffroy, Stanislas Rodanski : une folie volontaire . Une étude sur l’engagement littéraire du poète français qui exilé à New York pendant la Seconde Guerre mondiale, revient pour fonder la première publication surréaliste de l’après-guerre intitulé Néon. L’étude biographique comporte des extraits de poèmes, de manuscrits et une lettre ouverte à Stanislas Rodanski par Alain Jouffroy. Ed. J-M. Place, 2002. 122 p.,11 euros

lettresrupturesite

Correspondance

A paraître le 19 septembre 2002 : lettres de rupture , collectif Les Nuits de la correspondance. Ed. Pocket. Dix-huit auteurs écrivent sur le thème de la rupture : Olivier Adam, Anouar Benmalek, Yves Bichet, Geneviève Brisac, Arnaud Cathrine, Marie Darrieussecq, René Frégni, Jérôme Garcin, Eric Holder, Jean-Marie Laclavetine, Dominique Noguez, Yves Pagès, Denis Robert, Lydie Salvayre, Annie Saumont, Jacques Séréna, Arnaud Viviant, Stéphane Zagdanski.

Théodore de Bèze, Correspondance. 24, 1583 . Un ouvrage qui comprend cent lettres (suite de cette impressionnante correspondance), pièces annexes et pièces retrouvées, agrémenté d’ illustrations en noir & blanc et en couleur. Le reflet des luttes et des enjeux idéologiques et religieux de l’époque. Ed. Sous la direction de Hyppolyte Aubert ; éd. Alain Dufour, Béatrice Nicollier, Reinhard Bodenmann - Genève : Droz, 2002.444 p., 89,27 euros.

Cahiers Henri Pourrat. 3, L’Auvergne vue par Henri Pourrat et Albert Monnier. Grand épistolier, Henri Pourrat (mort en 1959) a eu plus de 1800 correspondants parmi lesquels figurent de nombreux noms célèbres : F. Ramuz, Francis James, Paul Claudel, Colette, Alexandre Vialatte... Ces cahiers livrent un extrait de sa correspondance avec Albert Monnier et des textes sur l’Auvergne. Ils comprennent également des photographies d’Albert Monnier. Ed. Suzanne Montagne, Claude Dalet - 2e éd. Clermont-Ferrand : Centre Henri Pourrat, 2001. 159 p. , 11 euros.

Héloïse, Pierre Abélard, correspondance : nouvelle version des lettres I-VI, présentation Roland Oberson. Outre la traduction, cet ouvrage présente une révision de l’ ?uvre originale, suscitant de nouvelles questions. Lausanne : Age d’homme, 2002. 460 p., 24 euros

Lettres d’Héloïse et d’Abailard (version dom Gervaise). Précédé de Vie d’Abailard . La correspondance d’un des plus grand philosophes et théologiens du XIIe siècle et de la jeune Héloïse qui fait preuve de coeuur et d’esprit. Le texte est établi par dom Armand-François Gervaise, fils du médecin de Fouquet. Il fut quelque temps Abbé de La Trappe, (mort en 1751). Ed. Roland Oberson - Lausanne : Age d’homme, 2002. 321 p., 21 euros

Journal intime

Helene Hanff, La duchesse de Blomsbury traduction de l’américain Jean-Noël Liaut La Duchesse de Bloomsbury propose une suite à 84 Charing Cross Road, (Autrement, 2001), une authentique correspondance échangée pendant vingt ans (de 1949 à 1969) entre Helene Hanff, scénariste new-yorkaise passionnée de livres et les employés de la librairie Mark & Co., 84, Charing Cross Road à Londres, spécialisée dans les titres épuisés. Après toute une vie d’attente, Helene Hanff arrive enfin à Londres en juin 1971. Son ami le libraire Frank Doel, premier et principal interlocuteur lors de ses échanges épistolaires est décédé, mais sa veuve, sa fille et une foule de personnages hauts en couleur l’accueillent lors de ce séjour. Helene Hanff raconte dans ce journal intime, la vie londonienne et son amour pour la littérature anglaise. Ed. Payot, 2002. 189 p., 12,50 euros

Etudes littéraires

Je vous écris, (Escrvo-Ihe). Etudie l’usage de l’épistolaire dans le monde littéraire et royal luso-brésilien et ses multiples répercussions, avec entre autres les lettres de Maître Joao au roi Dom Manuel, la Lettre didactique de Pedro Galego, la représentation de la lettre dans O ano da morte de Ricardo Reis de José Saramango. Ed. sous la dir. De Anne-Marie Quint. (cahier du Centre de recherche sur les pays lusophones-CREPAL). Presse de la Sorbonne nouvelle, 2002 267 p

Alain Jouffroy, Stanislas Rodanski : une folie volontaire . Une étude sur l’engagement littéraire du poète français qui exilé à New York pendant la Seconde Guerre mondiale, revient pour fonder la première publication surréaliste de l’après-guerre intitulé Néon. L’étude biographique comporte des extraits de poèmes, de manuscrits et une lettre ouverte à Stanislas Rodanski par Alain Jouffroy. Ed. J-M. Place, 2002. 122 p.,11 euros

N. J.