Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions
édition du 17 octobre 2002

Dernières parutions
édition du 17 octobre 2002

édition du 17 octobre 2002

rilkerodinsite

Mémoires/ Correspondance

Rainer Maria Rilke, Cher maître : lettres de R.M Rilke à A. Rodin . Clara Rilke, elle-même sculpteur, fait découvrir Rodin à son mari ; la révélation est telle que l’écrivain autrichien accepte de s’atteler à une monographie de l’artiste français. Nous sommes en 1902, Rilke écrit donc à Rodin pour lui faire part de son projet et de son départ pour Paris. C’est le début d’une longue correspondance qui se poursuivra jusqu’à la mort du sculpteur, et ce malgré leur brouille de 1906, où Rodin décide de se passer des services de secrétaire de Rilke. Etonnante que cette rencontre entre deux artistes aussi différents l’un de l’autre, où lettre après lettre Rilke laisse éclater son admiration sans failles pour Rodin. C’est en disciple qu’il se place, désireux de tout apprendre de ce "maître", de cet "artiste idéal", seul apte à ses yeux à démêler les mystères de la vie et de la création. Fidèle au concept de la collection Grand Pollen, l’ ?uvre plastique de Kitty Sabatier s’approprie ici le texte de Rilke. Ed. Alternatives, 96 p, 19,50 euros.

Gustave Flaubert, Cinq lettres d’Egypte . Postface de Jérôme Vérain. De novembre 1849 à juillet 1851, Flaubert et son ami de jeunesse Maxime du Camp, parcourent l’Orient officiellement missionnés par les Ministères de l’instruction publique et du commerce. Les lettres que Flaubert adresse à sa mère et au poète et dramaturge Louis Bouilhet ponctuent ce long voyage, future source d’inspiration pour l’écrivain. Ed. Mille et une nuits, 80 p, 2,50 euros.

Françoise d’Aubigné Maintenon (marquise de), Marie-Anne de la Trémoille des Ursins (princesse de), Correspondance de Madame de Maintenon et de la princesse des Ursins 1709 : une année tragique . Edition établie, présentée et annotée par Marcel Loyau. C’est dans une chambre obscure de Marly, à l’abri des enfermements de l’étiquette, que naît en 1705 la profonde amitié de Madame de Maintenon et de la princesse des Ursins. Leur art de la conversation, fondé sur la liberté et la confiance, se prolonge dans une correspondance hebdomadaire, assidue durant 10 ans. De cet imposant dialogue épistolaire, le présent ouvrage ne retient que l’année 1709, la plus effroyable de la guerre de Succession d’Espagne, véritable fléau pour l’Europe entière. De chaque côté des Pyrénées, rien de ce qui se joue historiquement, n’échappe à ces deux femmes exceptionnelles. Les deux amies occupant une place stratégique au sein de l’intimité royale dévoilent dans leurs lettres l’influence décisive qu’elles ont eu sur le cours des événements. Ed. Mercure de France, 407 p, 6 euros.

Philippe Jaccottet, Gustave Roud, Philippe Jaccottet, Gustave Roud : correspondance 1942-1976 . Edition établie, présentée et annotée par Josée-Flore Tappy. Philippe Jaccottet n’a que 17 ans lorsqu’il rencontre Gustave Roud, aussi l’influence de cet aîné sera t’elle prépondérante sur la vie et l’ ?uvre du jeune poète. Le lien épistolaire que tisse les deux écrivains suisses, rend compte de la générosité, de la disponibilité avec laquelle Roud dénoue les affres existentiels et créatifs de son jeune ami. Fort de sa maturité littéraire mais tout autant de ses doutes et d’une perpétuelle quête poétique, Roud révèle à Jaccottet le chemin de son propre univers. Ed. Gallimard, 30 euros.

Marguerite Moreno, Souvenirs de ma vie . Les souvenirs de l’actrice Marguerite Moreno, amie de Verlaine et de Mallarmé, compagne de Marcel Schwob, partenaire de monstres sacrés tels que Guitry, Jouvet, Berry, Simon. Colette avec qui elle entretint une correspondance, vantait l’étoffe d’écrivain de cette femme à l’intelligence aigüe.

Biographies/ autobiographies

Michel Crévecoeur, Jean Guillaume, Lettres d’un fermier américain . Traduction de l’anglais, Jean Lacroix, Patrick Vallon. Un portrait du Nouveau Monde et de ses habitants, en douze lettres par un observateur originaire du Vieux Continent au XVIIIe siècle. Ed. L’Age d’homme (Lausanne), 213 p, 21,34 euros.

Histoire

Howard Zinn, Une histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours . Loin des manuels d’histoire officiels, Howard Zinn dessine une toute autre histoire des Etats-Unis, celle des plus modestes. A partir des témoignages écrits ou oraux (courriers, presse, documents administratifs et juridiques), de Colomb à G.W. Bush, c’est tout le désenchantement du peuple qui s’exprime ici. Indiens, esclaves en fuite, jeunes ouvrières du textile, syndicalistes des années 1980-1990, GI du Vietnam, écologistes, pacifistes et antiracistes ; exclus et empêcheurs de tourner en rond, viennent ébranler la belle arrogance de la " 1ère nation au monde ".

Romans

J.M Coetzee, L’âge de fer . Traduction de l’anglais Sophie Mayoux. En 1986, au Cap,Elizabeth Curren agonise d’un cancer. Dans une longue lettre destinée à sa fille installée en Amérique, elle livre les étranges événements qui animent ses derniers moments de vie et sa vision des inévitables bouleversements de la société sud-africaine. Ed. Seuil, 256 p, 6,50 euros.

Prune Berge, T’es pas ma mère . Qu’en est-il du rapport à la maternité quand celle-ci trouve son origine dans des situations d’abandon et d’adoption ? A travers leurs lettres, des femmes de tous âges, échangent et tentent de mettre des mots sur leurs difficultés de mères. Ed. Actes Sud, 96 p, 5 euros.

Essais

Marc Uyttendaele, La Belgique racontée à Noa . Le temps d’une correspondance imaginaire avec une petite fille francophone, l’auteur esquisse un panorama du plat pays qui est le sien. Ed. Le Grand miroir (Bruxelles), 90 p, 8 euros. Elisabeth Miso

eterviewsite

A paraître le 25 octobre 2002

E-Terviews, dialogues par courrier électronique, de Frédéric Vignale. Eterview : n. f. (anglicisme) : conversation réelle simulée par le moyen du courrier électronique au cours de laquelle un journaliste interroge une personne sur sa vie, ses projets, ses opinions dans l’intention de mettre en ligne (on-line) cet entretien et de la partager avec le plus grand nombre. Néologisme attribué et popularisé par Frédéric Vignale. Journaliste qui collabore régulièrement à des émissions de télévision, Frédéric Vignale a été le premier à réaliser des sites Internet à titre gracieux pour les écrivains du milieu parisien. Son livre rassemble une série d’interviews ou conversations avec plus d’une quarantaine d’écrivains, acteurs, journalistes, photographes, créateurs... Ces rencontres se sont faites exclusivement par le biais du courrier électronique, interviews par e-mail qui sont des échanges scripturaires, des dialogues silencieux, non sans spontanéité et passion. Collection Esquilles, Copyright ID Livre. 298 p., 19 euros.