Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Composants de Thierry Beinstingel. Mention spéciale du jury 2002 par Elisabeth Joël

édition du 5 décembre 2002

 

Couverture du livre Composants de Thierry Beinstingel.

Thierry Beinstingel, Composants, Editions Fayard, Mention spéciale Prix Wepler-Fondation la Poste 2002.

Né à Langres en 1958, Thierry Beistingel est cadre dans les télécommunications. Il a publié en 2000 un premier roman Central, aux Editions Fayard.

Remise de la mention spéciale du jury, Thierry Beistingel et Sylvie, 2003.

26 novembre 2002 - brasserie Wepler. Remise de la mention spéciale du jury, Thierry Beistingel et Sylvie Pélissier, Déléguée générale de la Fondation La Poste.

Le monde du travail n’est pas un thème à la mode chez les écrivains d’aujourd’hui. Thierry Beinstingel s’y attaque avec ténacité et confirme dans Composants son talent révélé par Central. Le livre retrace la vie quotidienne d’un intérimaire pendant cinq jours. Vingt chapitres se succèdent selon un ordre chronologique, du lundi matin au vendredi soir. Toujours le même scénario : les 2 heures et quart de transport à l’aller et au retour, les heures passées à travailler, les pauses cigarettes, la gamelle, les repas avec la famille, les nuits. La mission : coller des étiquettes sur des boîtes d’engrenage et de composants puis les ranger sur des étagères. L’environnement : un hangar sans chauffage et sans électricité, situé dans le pôle d’activité d’une lointaine banlieue.
Une femme et deux enfants, un licenciement après 15 ans passés chez un équipementier automobile à fabriquer des tableaux de bord, des petits boulots puis l’intérim : on sait finalement peu de choses sur ce travailleur des temps modernes, pas même son nom. Une absence d’identité à l’image de l’univers dans lequel il évolue : un milieu clos, peuplé de figures anonymes, et complètement déshumanisé, où la répétition de gestes machinaux le rend étranger à son propre corps : "soulever une boîte de l’intérieur du carton, coller le code barre, poser la boîte à côté du carton, décoller un deuxième code barre sur la feuille, prendre une nouvelle boîte, coller le code barre, la poser sur la première ? etc"
La solitude guette, l’ennui aussi, parfois la révolte "marre d’obéir, d’ordonner un monde, marre, vraiment marre", même si elle reste contenue, "on sait pertinemment que la dernière action sera faite pour la tranquillité de la femme, les gosses, la famille, les pères, les mères, toutes ces vies empilées sur le même mode : on bosse, on vit". Le tout dit avec des phrases nominales courtes, cinglantes, des verbes à l’infinitif , ou avec le pronom personnel "on" (l’intérimaire ne dit jamais "je") : la langue, elle aussi, traduit la déshumanisation opérée par le travail.
Pour s’évader, pour donner du sens à des gestes qui n’en ont pas, l’intérimaire trouve une échappatoire : la lecture d’un catalogue, "engrenages et composants mécaniques" utilisé pour classer les objets à étiqueter. À l’intérieur, des poulies, des engrenages, des chaînes, des courroies, des "amortisseurs de chocs, rotatifs, en acier", des "roues libres combinées à aiguille, en acier et plastique" : les mots, même les plus insignifiants, donnent vie à ce monde d’objets inanimés, faisant de l’intérimaire un "fidèle officiant de cette religion technique".

Ce surgissement inattendu de la beauté dans cet univers si désinvesti par l’humain fait de Composants un livre étonnant sur le pouvoir des mots, leur poésie et leur capacité à réinvestir le réel.

Elisabeth Joël

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite