Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions du 26 décembre 2002

Dernières parutions du 26 décembre 2002

édition du 26 décembre 2002

Couverture du livre Geneviève Straus :biographie et correspondance avec L.Halévy

Correspondances

Françoise Balard, Geneviève Straus : biographie et correspondance avec Ludovic Halévy, 1855-1908 . La correspondance complète de Geneviève Straus, épouse de Georges Bizet avec ses cousins Halévy et plus particulièrement Ludovic, coauteur du livret de Carmen, permet de retracer au plus juste la vie de cette femme, amie et égérie de Proust et de bien d’autres. Des coulisses des théâtres au devant de la scène politique, musiciens, actrices, aristocrates, écrivains, hommes de pouvoir, défilent ici et révèlent dans toute son intimité la société parisienne de la seconde moitié du XIX ème siècle. Ed. CNRS, 448 p, 30 euros.

Cherry Vanilla, Les papiers de Ziggy Stardust . Traduction de l’anglais Daniel Bismuth. Au début des années 70, David Bowie fort occupé par son personnage de Ziggy Stardust a très peu de temps à consacrer à ses fans. Aussi lorsque le magazine Mirabella lui propose d’écrire dans ses colonnes, préfère-t’-il confier cette mission à son attachée de presse de l’époque. Chaque semaine, au gré de l’inspiration de Cherry Vanilla, Bowie/ Ziggy dévoile dans ses lettres une foule de détails sur sa vie : père et mari modèles, guide spirituel pour ses jeunes admirateurs ou encore rock star objet de fêtes grandioses. Ed. Hachette Littératures, 232 p, 18 euros.

Jean Sénac, Jean Pélégri, Les deux Jean : Jean Sénac, l’homme soleil, Jean Pélégri, l’homme caillou : correspondance 19962-1973, poèmes inédits . La correspondance entre Jean Sénac, le poète qui signait d’un soleil et Jean Pélégri romancier, tous deux animés du même amour inconditionnel pour l’Algérie et la littérature. Par leurs écrits et leurs actes, ils ont accompagné la révolution algérienne, notamment par leur engagement dans l’Union des Ecrivains Algériens. Ed. Chèvre-feuille étoilée (Hérault), 94 p, 14 euros

Biographie/ autobiographies

Jean-Christian Petitfils, Le véritable d’Artagnan . Il y a le personnage de fiction des prétendues Mémoires de Courtilz de Sandras et des Mousquetaires de Dumas et il y a le véritable d’Artagnan dont la vie est un roman. Bien que doté d’un caractère " bien trempé " et d’un goût de l’aventure qui lui valent très vite d’être officiellement reconnu, le destin de Charles de Batz, comte d’Artagnan est pourtant longtemps resté méconnu. Louis XIV lui confie toutes sortes de missions décisives pour son règne, telle l’arrestation du surintendant Fouquet en 1661. Ce cadet de Cascogne " monté à Paris " accède ainsi aux plus grands honneurs : Capitaine de la Volière royale, chef de compagnie des mousquetaires du roi, maréchal de camp, gouverneur de Lille et meurt en héros devant Maëstricht. A travers notamment des extraits de correspondances de Mazarin, de Mme de Sévigné, de Le Tellier et du Roi Soleil, J.C Petifils sort de l’oubli l’une des figures historiques les plus marquantes du Grand Siècle. Ed. Tallandier, 270 p, 21 euros.

Essais

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, Lettres sur les habitants de Paris/ Marivaux suivi de Les Chimères de Paris/ Jérôme Bouron . Edition établie et annotée par Jérôme Bouron. Entre août 1717 et août 1718, Marivaux publie dans Le nouveau Mercure sept lettres destinées à une dame de province. Qu’il disserte sur le peuple, les bourgeois, les dames de qualité ou les beaux esprits, le jeune Marivaux s’attache toujours à débusquer les vices et les vertus de la société parisienne. L’acuité et l’audace de son écriture, l’étonnante modernité de son analyse, préfigurent déjà du succès qui l’attend dans les salons de la capitale. Ed. Séguier, 92 p, 12 euros.

Marc Bizer, Lettres romaines de Du Bellay . Une étude sur la dimension épistolaire des sonnets des Regrets, adressés pour la plupart à des contemporains du poète français tels que Ronsard et Magny. A la lumière des ?uvres des anciens, Cicéron, Pline, Sénèque et Pétrarque, l’auteur définit les grands axes de la recherche littéraire de Du Bellay où poésie rimait avec humanisme. Ed. Presses de l’Université de Montréal, 302 p, 23 euros.

Romans policiers

Lawrence Block, Les lettres mauves . Traduction de l’américain Etienne Menanteau. Anthea Landau, agent littéraire du légendaire Gulliver Fairborn, menace l’anonymat de l’écrivain le jour où elle décide de vendre sa correspondance avec ce dernier. Sur la demande dAlice Cottrell, une ex de Fairborn et pour préserver la retraite d’un écrivain qu’il vénère, Bernie Rhodenbarr, bouquiniste-cambrioleur accepte de dérober les lettres. Mais n’ayant pu résister à la tentation de voler quelques bijoux, Bernie se retrouve principal suspect du meurtre d’Anthea Landau. Sur fond d’enquête policière L.Block revisite ici le mythe de Salinger. Ed. Seuil, 348 p, 6,50 euros.

Musique

Signes. 24, Serge Kerval, Jacques Durand-Desjeux : Bretagne et Loire au coeur. Un hommage en chansons à la Loire et à la Bretagne sous la plume du poète Jacques Durand-Desjeux et du chanteur Serge Kerval. Des essais, des entretiens, des poèmes, des extraits de correspondance et des textes de chansons témoignent de la rencontre entre les deux hommes, entre deux territoires. Ed. du petit véhicule (Nantes), 135p, 18,30 euros.

Jeunesse

Marie-Claude Bérot, Chaque jour, je t’écrirai . Léa écrit à son frère Jean, Jean aurait eu 16 ans, il était son aîné de 4 ans. C’est à ce frère idéal qu’elle n’a jamais connu qu’elle livre ses espoirs et ses émois d’adolescente l’espace d’un été. Ed. Flammarion-Père Castor, 128 p, 4 euros.

Elisabeth Miso