Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 17 juillet 2003

Edito du 17 juillet 2003

Rencontre avec Olivier Adam

Editeur au Rouergue, conseiller littéraire aux Nuits de la Correspondance, Olivier Adam est avant tout écrivain. Il a publié son premier roman à l’âge de 25 ans, son quatrième roman, Poids Léger est adapté au cinéma par Jean-Pierre Améris, et La Messe anniversaire, le cinquième, sort début septembre. En janvier prochain, paraît un recueil de nouvelles, Passer l’hiver.
La correspondance est bien présente dans ses récits, que ce soit dans Je vais bien, ne t’en fais pas, construit autour de lettres envoyées par un frère disparu à sa soeur ou dans La messe anniversaire, qui met en scène différentes voix narratives dont certaines s’expriment par le biais de la lettre et de l’e-mail. Olivier Adam est également à l’origine de la publication chez Pocket en septembre 2002 d’un recueil de 18 textes inédits sur le thème de la lettre de rupture, publication renouvelée cette année avec 15 lettres d’aveux. Cinéma, musique et poésie nourrissent son travail d’écriture qui s’élabore sur le mode d’une syntaxe brève, rythmique, sonore, à l’écoute des lieux, des personnages et des impressions qui surgissent et s’imposent à la narration, se refusant à tout pathos. Ce numéro est aussi l’occasion de publier des lettres poétiques inédites, écrites en voyage et lues par leur auteur au Carnet nomade (France Culture) de Colette Fellous.

Nathalie Jungerman