Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Edito du 16 octobre 2003

 

Photo de l’équipe La Boîte à Mots.

L’équipe de la Boîte à Mots.

Une boîte de toutes les couleurs dans laquelle les enfants de Lille, Roubaix, Tourcoing ou Villeneuve d’Ascq peuvent glisser des lettres adressées à Tom ou à Betty, adultes bénévoles et anonymes qui leur répondent : la Boîte à Mots. Apportée tous les quinze jours dans les écoles, les centres sociaux, les hôpitaux ou les terrains d’accueil des gens du voyage, par des facteurs qui aident les enfants à écrire, cette "boîte aux lettres pas comme les autres" recueillent les mots et distribuent les réponses. Une initiative de Maryse Thellier, fondatrice et animatrice de la Boîte à Mots qui s’est inspirée d’une idée rencontrée à Montréal. Laurent Marty, ethnologue, rend compte dans son ouvrage préfacé par Marie Desplechin, de cet atelier d’écriture épistolaire implanté dans la région lilloise et dont le concept s’est répercuté à Sèvres. Témoignages, analyses, observations participantes composent ce livre et permettent d’aborder différents thèmes liés à ce lieu d’échange : La Boîte à Mots dépasse le cadre épistolaire pour restaurer un contact avec l’écrit, établir un dialogue entre les générations, restituer les pratiques d’autorisation et constituer un "lien social". Depuis sa création, 8000 lettres ont circulé. Photo d’une fillette qui écrit.

©Les Correspondances de Manosque 2003. Photographie Jasmin Gordon. Une très belle idée non sans affinité avec celle des écritoires de Manosque assaillis notamment par les enfants lors du festival des Correspondances. Couverture du livre Lettres croisées (1923-58), Roger Martin du Gard, J. Tardieu

Roger Martin du Gard, Jean Tardieu, Lettres croisées (1923-1958) . Commentaires de Claude Debon, et d’André Daspre. Éd. Gallimard, Collection blanche (septembre 2003) FloriLettres rend également hommage au poète et dramaturge Jean Tardieu à l’occasion du centenaire de sa naissance. Il est célébré par de nombreuses publications dont Lettres croisées (une correspondance avec Roger Martin du Gard), par une importante exposition "Jean Tardieu, Comment parler musique ?" qui lui est consacrée à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris jusqu’au 9 novembre 2003. L’Archipel Sans Nom, adapté et mis en scène par Gilles Guillot s’est joué au théâtre du Rond-Point tout le mois de septembre. Dans un entretien avec Christian Cottet-Emard, en 1991, Jean Tardieu affirmait : "je considère que la poésie doit avoir plusieurs moyens d’accès, aussi bien visuels que sonores, aussi bien dans une lecture solitaire que dans une lecture grand-public. Il s’agit, en fait, d’une extension des possibilités d’accès qui m’a permis d’aller plus loin, jusqu’aux poèmes dialogués et même jusqu’aux poèmes à jouer : pour moi, ce sont toujours des poèmes."

La poésie de Jean Tardieu est une histoire d’enfance, de jeu, d’étonnement permanent devant les mystères, les doubles croches et les doubles sens du langage. Fabienne Darge (Le Monde)

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite