Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 30 octobre 2003
August strinberg et Harriet Bosse

Edito du 30 octobre 2003
August strinberg et Harriet Bosse

Nathalie Jungerman

Photo de Harriet Bosse teantn une fleur

Les 21 et 22 novembre 2003, le Théâtre Montansier à Versailles, et début décembre le Théâtre Intima à Stockholm, présenteront August et Harriet, une création de Gabrielle Rozsaffy-Lindberg mise en scène par Frédéric Sauzay. Une pièce qui mêle subtilement un choix de lettres authentiques d’August Strindberg et des réponses écrites par Gabrielle Rozsaffy-Lindberg pour remplacer la voix d’Harriet Bosse qui a fait disparaître ses propres lettres. Photo d’ August strinberg appuyé sur un rocher

Cet échange épistolaire recréé découvre la relation amoureuse, passionnée et très vite conflictuelle de deux amants, pour qui la création artistique est bien le seul refuge. C’est en 1900 qu’August Strindberg rencontre Harriet Bosse, jeune actrice norvégienne employée au Théâtre Royale de Stockholm. Leur mariage dure trois ans mais ils continuent à se voir et à s’écrire jusqu’en 1908, quatre ans avant la mort de Strindberg. Auteur dramatique et écrivain suédois, August Strindberg, " le père du théâtre moderne " est le créateur d’une ?uvre considérable qui va bien au-delà de sa seule production pour la scène. Il s’investit dans une quête de type mystique, occultiste, alchimique et accumule des notions dans tous les domaines, notamment linguistiques (connaît le chinois) et scientifiques. Il est également peintre et photographe. Dans ses romans et son théâtre, il travaille des thèmes naturalistes, (en France, il découvre le naturalisme de Zola), symbolistes, et en même temps que Edvard Munch en peinture, compose des pièces dites " expressionnistes ". Les Créanciers, La Danse de Mort, Père sont données au Théâtre de L’OEuvre à Paris, fondé en 1892 par Lugné-Poë avec Maeterlinck, Camille Mauclair et Vuillard qui établissent un nouveau répertoire et révélent de jeunes auteurs et des auteurs étrangers. Vuillard, actuellement à l’honneur avec une importante exposition qui lui est consacrée dans les Galeries nationales du Grand Palais, a développé autour notamment du répertoire de Strindberg une activité de scénographe et de décorateur pour ce théâtre d’avant-garde.

Nathalie Jungerman