Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Agenda > Agenda du 30 octobre 2003

Agenda du 30 octobre 2003

édition du 30 octobre 2003

Affiche de l’expo De Pontigny à Cerisy. Un siècle de rencontres intellectuelles

Expositions

De Pontigny à Cerisy. Un siècle de rencontres intellectuelles.
Du 21 octobre au 15 décembre 2003. École normale supérieure
5, rue d’Ulm 75005 Paris.
Cette exposition, conçue et mise en oeuvre par Claire Paulhan (IMEC), assistée de Sylviane Drouillac (IMEC), a vocation à montrer à la fois l’histoire, les événements intellectuels, le mode de fonctionnement, les thématiques des colloques, les rituels et les continuités d’un siècle (presque) d’activités de deux institutions culturelles uniques en leurs genres et en leurs temps : l’abbaye de Pontigny et le château de Cerisy, sans oublier une période de transition aux Etats-Unis (Mount-Holyoke, de 1942 à 1944) et en France (Royaumont, de 1947 à 1952). Le parcours de l’exposition suit la chronologie, illustrée par environ 150 photographies noir et blanc, presque toutes inédites. De très intéressants documents d’archives sont présentés en fac-similé, notamment des manuscrits de Jean Paulhan, Jean Wahl, Francis Ponge, Philippe Sollers, Roland Barthes, etc., des plaquettes et livres, avec mentions autographes et des lettres de Walter Benjamin, Jean Tardieu, Jean Wahl, Henri Bergson, Vladimir Jankélévitch, Maria Van Rysselberghe, Gisèle Freund, Anne Heurgon-Desjardins, Jean Starobinski, Francis Ponge, Eugène Ionesco, Theodor W. Adorno, Georges Perros, Pierre Klossowski, André Malraux etc. Le catalogue de l’exposition est réalisé par Claire Paulhan (IMEC).

Huile sur carton marouflé sur toile, Autoportrait de  Vuillard

Catalogue de l’exposition Vuillard.
Collectif. Coédition du Musée des beaux-arts de Montréal et de la National Gallery of Art, Washington.
Sur la couverture :
Autoportrait à la canne
et au canotier, vers 1891

Vuillard (1848 - 1940)
Galeries nationales du Grand Palais 25 septembre 2003 - 5 janvier 2004
Cette exposition est la plus importante jamais consacrée à Édouard Vuillard (1868-1940). Elle permet pour la première fois d’analyser en profondeur l’ensemble de sa carrière, des années 1890 aux années 1930. Peintures, oeuvres graphiques et photographies - provenant de collections publiques et particulières du monde entier, ainsi que du fonds d’atelier de l’artiste -, 230 ?uvres au total sont présentées.
L’exposition consacre une section entière au théâtre d’avant-garde que Vuillard connaît par ses amis nabis. Alors que la scène française est en pleine mutation, l’idée d’associer des peintres au travail de mise en scène ouvre une ère nouvelle dans son histoire. Pendant près de cinq ans, Vuillard, co-fondateur du Théâtre de L’OEuvre, développe autour du répertoire d’Ibsen, Strindberg et Maeterlinck, une activité de scénographe et de décorateur qui influence profondément sa peinture, tant dans la forme que dans le contenu.

"On est ce que l’on garde ! "
les Archives de Picasso

Du 21 octobre 2003 au 19 janvier 2004 Commissaire : Laurence Madeline
A l’occasion du trentième anniversaire de la mort de Picasso, cette exposition est l’occasion de revisiter la vie, l’oeuvre, la place occupée par l’homme et par l’artiste dans son siècle grâce au fonds d’archives qu’il a accumulé tout au long de son existence.
Picasso a en effet conservé des milliers de papiers (carnets de notes, agendas, lettres, journaux, coupures de presse, croquis...) et de photographies qui témoignent, au jour le jour, de son travail et constituent une véritable chronique de sa vie. L’exposition suit un double mouvement : de la production d’archives (réception du courrier par Picasso et accumulation de bouts de papier) à leur transformation en collection de musée et surtout en documentation sur Picasso (processus du classement et de l’inventaire). Le phénomène des archives Picasso nous rappelle le souci permanent que le peintre avait pour l’écrit, l’imprimé, le papier, la trace - un souci qui se lit également dans nombre de ses ?uvres. Les archives de Picasso, loin d’être seulement les traces d’une existence achevée il y a trente ans, classées dans des dizaines de boîtes, sont les témoins étonnants, et presque toujours inédits, d’une vie sans cesse habitée par la création.
MUSEE PICASSO 5 Rue de Thorigny
75003 PARIS - Tél. 01 42 71 25 21