Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Edito > Edito du 27 novembre 2003

Edito du 27 novembre 2003

Hommage à Raymond Cousse

Il n’y a pas d’espoir (et le mot est trop comique, comme tous les mots). Désespérant néant des éternels recommencements vides. Arrêter quoi ? Comment ? Puisque tout a cessé toujours. (...) Je ne veux pas. Je ne peux pas. Aujourd’hui ou demain. (Journal inédit 29 août 1991, 0h30 in Les Épisodes p. 81) © Marie-Claude Cousse et Les Episodes

Deux ans après la mort de Samuel Beckett, Raymond Cousse met fin à ses jours. La revue littéraire Les Episodes lui rend hommage en publiant des fragments de son journal qui comprend des milliers de pages, et des extraits de la correspondance entre lui et Beckett. Jean-Luc Bitton qui a travaillé avec Cousse à la biographie d’Emmanuel Bove retrace dans un avant-propos l’existence de cet écrivain et acteur à l’humour acerbe, rageur et désespéré. Dans L’envers vaut l’endroit, un recueil de ses notes prises lors de ses tournées théâtrales extra-européennes, récits du Quebec, d’Afrique ou d’Australie publiés aux éditions du Dilettante, Cousse écrit " Le jour se lève en accéléré le temps d’écrire une page. Bleu d’une extraordinaire intensité sur l’Océan Indien. Comme la terre serait belle si elle n’était pas infestée d’humains. " Les quelques pages publiées du journal de Raymond Cousse sont à la fois traversées d’éclats malicieux, désopilants et d’une question récurrente, paradoxale, également présente dans les lettres adressées à Samuel Beckett : la question de l’écriture, de l’impuissance d’écrire, "D’où vient cette paralysie au moment d’écrire ?" surmontée précisément par l’écriture elle-même, salvatrice, qui permet de "résister au sentiment écrasant de sa propre inutilité".

Nathalie Jungerman

Raymond Cousse : Bibliographie

Stratégie pour deux jambons Roman cochon Flammarion, 1978, Le Serpent à plumes 2001

Enfantillages Roman Flammarion, 1979

Théâtre I Sept pièces Flammarion, 1981

Le Bâton de la Maréchale Roman militaire et pornographique Flammarion, 1982

A Bas la critique et Vive le Québec libre ! Lettres et pamphlets Rupture, 1983

L’envers vaut l’endroit Journal d’australie Le Dilettante, 1986

La découverte de L’Afrique Journal à couper le beurre Le Dilettante, 1991

Emmanuel Bove, La vie comme une ombre biographie Raymond Cousse et Jean-Luc Bitton Préface de Peter Handke. Le Castor Astral (2000)

Apostrophe à Pivot Éd. Cent pages (2001)