Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Hommage à David Perlov,
cinéaste de l’écriture intime

édition du 25 décembre 2003

 

Photo portrait de David Perlov.

Á Mira, Yaël et Naomi

David Perlov, le cinéaste le plus célèbre d’Israël, est mort samedi 13 décembre à Tel-Aviv à l’âge de 73 ans. Né au Brésil en 1930, il s’est installé en 1952 à Paris où il a fréquenté l’atelier de lithographie de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. A cette même époque, il a dirigé son premier film qui met en scène une série de dessins, portraits satiriques de la bourgeoisie lyonnaise, réalisés à la fin du XIXème siècle par une jeune fille de 12 ans nommée Marguerite Bonnevay.

En 1958, Perlov a émigré en Israël et a dirigé une série de films documentaires, dont Jérusalem (1963), l’un des films les plus importants dans l’histoire du cinéma israélien. Il a également dirigé deux drames, The Pill (1968) et 42:6 (1969), une biographie de David Ben Gurion.

En 1973, il a commencé à tourner, Yoman (Journal intime), qui s’étale sur 10 ans. Centré sur sa vie privée et sur ses relations avec sa famille et ses amis, Journal intime offre un regard particulier sur les diverses crises traversées par Israël dans les années soixante-dix. David Perlov a continué à tourner des nouveaux chapitres pour ce film-fleuve, considéré à juste titre comme l’oeuvre la plus influente du cinéma documentaire israélien. Depuis 1973, il enseignait au département cinéma et télévision de l’Université de Tel Aviv et encourageait ses étudiants à réaliser des vidéos sur le mode du journal intime. David Perlov a été le premier à recevoir le Prix d’Israel pour le cinéma, en 1999. Son dernier film, un documentaire intitulé Photos 1952-2002, montre des photographies qu’il a prises au cours des 50 dernières années.

David Perlov avait une voix extraordinaire, grave, mélodieuse, une diction lente et pénétrante, c’était un ami, un parent...

Nathalie Jungerman

Lithographie de David Perlov 1

Illustration double de  Marguerite Bonnevay. 2

Affiche de l’exposition de photographies The Sam Spiegel Film  Television School 3

1 David Perlov
Sans titre, 1949
lithographie 37.2cm X 35.5cm.
Musée d’art contemporain de São Paulo

2 Marguerite Bonnevay
Tante Chinoise et les autres
Le premier film de David Perlov (1957) a été réalisé à partir des dessins de Marguerite Bonnevay.
Haut : La Révérende Abbesses de la confrérie des Pompières se trouve soudain transportée dans les airs par un mouvement trop précipité de la pompe du monastère.
Bas : Madame Doralice Palmon faisant laver la vaisselle à son époux moyennant quatre sous pour remplir sa tirelire.
Collection Bonnevay - Jungerman

3 David Perlov By the House by the Hotel
Exposition de photographies
The Sam Spiegel Film & Television School - Jerusalem Hannukah 2001

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite

Site Internet de David Perlov