Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions du 15 janvier 2004

Dernières parutions du 15 janvier 2004

édition du 15 janvier 2004

Couverture du livre Lettres des Isles Girafines de Albert Lemant.

Coup de coeur

Albert Lemant, Lettres des Isles Girafines . En 1912, l’explorateur Lord Mamaduke Lovingstone monte une expédition et part à la recherche des Isles Girafines, territoire des Girafawaras, peuple mythique qui se consacre à l’élevage des girafes. L’aventure durera cinq ans pendant lesquels il partagera dans des lettres destinées à son amie d’enfance Lady Pawlette Douglas, découvertes sur le monde de Girafawaland et rêve colonial, avant que de sombrer dans la folie. Éd. Seuil jeunesse, 64 p, 18 euros. A partir de 11 ans.

Correspondances

Léonard Euler, Lettres à une princesse d’Allemagne . Ces lettres rédigées à Berlin entre 1760 et 1762 et publiées à Saint-Pétersbourg de 1768 à 1772 constituent un brillant exemple de vulgarisation scientifique destiné à un lectorat non spécialisé. Ecrites par le grand mathématicien bâlois Euler (1707-1783), elles ont immédiatement rencontré un véritable succès populaire dés leur première publication. Rédigées dans un français limpide, elles ont été traduites dans de nombreuses langues. Euler aborde ici tous les sujets en dehors des mathématiques proprement dîtes, comme l’astronomie, la mécanique, l’optique, la musique, la philosophie et la logique, domaine auquel il a personnellement contribué de manière significative. Republiées aujourd’hui sous la direction de S.D. Chatterji, elles offrent un contenu scientifique d’une extraordinaire et accessible à un large public de professeurs, d’étudiants et chercheurs en science, sciences humaines et histoire. (Présentation de l’éditeur). Éd. Presses Polytechniques et Universitaires romandes (janvier 2003) , 512 pages, 32 euros.

Hector Berlioz, Lettres à la princesse . Sous la direction de Christian Wasselin. 200 ans après sa naissance, le 11 décembre 1803, Hector Berlioz occupe toujours le devant de la scène. En 2003 on aura pu savourer ses talents d’écrivain et de musicien notamment avec la publication du 8ème et dernier volume de sa colossale Correspondance générale et la nouvelle édition complète de ses ?uvres musicales. Lettres à la princesse, présente sa relation épistolaire avec la princesse Carolyne Sayn-Wittgenstein de 1852 à 1867, à l’époque où cette dernière, compagne de Franz Litz, fait les beaux jours de Weimar en accueillant de nombreux artistes. Ami du couple, Berlioz séjourne régulièrement dans la ville allemande et y donne plusieurs de ses oeuvres. Il dédie son opéra Les Troyens à cette princesse qui sait si bien l’encourager et à qui il confie dans ses lettres ses projets, ses ambitions, ses visions d’artiste et la genèse de ses compositions. Éd. L’Herne, 190 p, 15 euros.

Couverture du livre Correspondance de Sören Kierkegaard.

Sören Kierkegaard, Correspondance . Traduit du danois, présenté et annoté par Anne-Christine Habbard. Cette correspondance complète publiée pour la première fois en français, bien qu’elle n’élucide aucun des mystères qui entourent Kierkegaard (comme sa rupture inexplicable avec son grand amour Régine), jette pourtant un éclairage nouveau sur la vie et l’oeuvre du philosophe danois méconnu et mécompris, associé à tort à une pensée essentiellement tournée vers l’angoisse et le désespoir. Dans ses lettres à sa famille, à sa fiancée et à ses amis, Kierkegaard se montre tour à tour drôle, tendre, attentionné, enjoué, tourmenté, emporté ou cinglant sans cesse animé par le désir de connaissance profonde de l’humain, de soi-même et de l’autre. Éd. des Syrtes, 464 p, 25 euros.

Fronton, Correspondance . Edition bilingue traduite et annotée par Pascale Fleury. Les lettres de Fronton, professeur de réthorique de Marc Aurèle, adressées à l’empereur, à Lucius Verus, à Antonin le Pieux ou à d’autres personnages influents nous plongent au coeur du pouvoir de la Rome du IIème siècle et des questionnements de ce penseur. Éd. Les Belles Lettres "Fragments", 428 p, 25 euros.

Couverture du livre Maternelles de Patrick Chatelier.

Romans

Patrick Chatelier, Maternelles . Un enfant malade alité, un adolescent sur un rocher surplombant une vallée, un enfant et sa mère en voiture, une mère qui écrit à son fils dans un train... Des fragments de récit, des moments d’enfance, d’adolescence, de vie adulte, dont on ne sait s’ils appartiennent à un seul et même homme ou s’ils sont un même espace temps où entrent en résonance les voix de plusieurs personnages. Mais ce qui prend la forme d’un fil conducteur, ce qui lie ces différentes voix, ces différents âges de la vie, c’est une fièvre enfantine et l’imaginaire, les rêveries, les rituels chamaniques qu’elle suscite et autour desquels s’organisent les chapitres de ce roman. Ed. Verticales, 172 p, 16 euros.

John Banville, Impostures . Traduction Michèle Albaret-Maatsch. Axel Vander éminent professeur, hanté par la mort de sa femme et par son passé, reçoit un jour une lettre d’une jeune chercheuse qui prétend connaître ses plus terribles secrets. Une vie entière de mensonges, d’impostures, d’usurpation d’identité sur le point d’être démasquée ?Déterminé à protéger sa retraite dorée californienne et sa renommée internationale ; il part rejoindre l’inconnue à Turin et découvrira contre toute attente trouble, sensualité et rédemption par l’amour. Éd. Robert Laffont, 340 p, 22 euros.

Couverture du livre jeunesse Les lettres de Biscotte Mulotte

Jeunesse

Anne-Marie Chapouton et Martine Bourre, Les lettres de Biscotte Mulotte . Un matin, sur le bureau de la maîtresse, une lettre attend les enfants de la classe. C’est la lettre de Biscotte Mulotte qui habite dans un trou, derrière l’armoire. Les enfants fous de joie, décident de lui répondre... Réédition. Volume publié en 1985 dans la collection Cadet Castor, chez le même éditeur. Éd. Flammarion, 1, 90 euros.

Elisabeth Miso