Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Extraits - lettres et documents de et sur Henri Michaux

édition du 29 janvier 2004

 

Carte manuscrite d’Henri Michaux à Maurice Saillet.

Envoi d’Henri Michaux à Maurice Saillet, sur l’édition originale de Connaissances par les gouffres. Gallimard, le point du jour nrf, 1961.
Coll. Nathalie Jungerman

Amicalement
A Maurice Saillet
... qui n’aime pas
trop ceux qui croient connaître
H. Michaux

© Henri Michaux, Jean-Pierre Martin, Gallimard 2003

René Bertelé - journal (inédit) (p. 394)

Déjeuné ce matin avec Michaux et Rudy. [Rudy A. Augustinci, directeur de la galerie Rive Gauche]. Présence charmante de Michaux qui parle beaucoup de ses voyages, de l’Inde, de la psychanalyse (idéal bourgeaois de santé, de Freud), de la peinture - avec une intelligence, un brio, une subtilité qui me ravissent. Après déjeuner, nous allons un moment chez lui voir ses peintures qui décidément valent beaucoup plus que l’amateurisme ; très envie de le revoir. C’est un très grand bonhomme ; il dit ceci qui me frappe : "Tous les gens qui ont fait de grandes choses l’ont fait pour sortir d’une difficulté, d’un cul-de-sac".


Henri Michaux à Jules Supervielle (p.420)

Mon cher Julio,

je me sens mieux en France depuis que je te sais rentré. Pourtant je ne peux encore m’approcher de toi. Ma femme en traitement ici, comme tu sais, est de cette sorte de malades qui ne peut se soigner seule. Nous pensons rentrer à Paris au début septembre. j’attends cette joie. Pourvu que tu ne te sois pas éloigné à nouveau. Entre une méditation-poème et une réception ( !), donne quelques nouvelles de toi à celui qui en désire tellement. Un abrazo de ton vieux Plume.


Henri Michaux à Jean Paulhan (p.434) IMEC

1936

Sais-tu qu’Al Hallaj le mystique musulman, martyr (non crucifié) fut lors de son procès examiné par une commission de grammairiens (section de théologie) quise décida à le condamner à mort pour ses mots, ceux-ci étant de corps, au lieu d’esprit ? Peut-être aussi n’avalaient-ils point ce propos de Hallaj que toit-même tu n’accepteras pas [ ...] : "Nos langues servent à articuler des mots et c’est de cela qu’elles meurent, et ainsi (continue Hallaj) nos moi égoïstes servent à nous occuper d’actions, et c’est de ces occupations fragmentaires mêmes qu’elles meurent".


Cioran, Cahiers (p. 579)

1er juillet 1970

Hier soir dîner avec Michaux. Il me parle de mon article sur Beckett et me dit qu’il n’est pas d’accord avec moi sur la "vie", laquelle est, à mon avis, une chose extraordinaire.
Ce n’est pas la première fois que je suis frappé par l’"optimisme" de Michaux. Cela ne me dérange pas du tout, et je trouve très beau, qu’après avoir été longtemps crispé et malheureux, on en arrive à une vue sereine des choses. Une belle "vieillesse" (bien qu’on imagine difficilement quelqu’un de moins vieux que Michaux).


Henri Michaux à Herman Closson
Henri Michaux, A la minute que j’éclate, Ed. Didier Duvillez, 1999

[Carte postale expédiée de Boulogne-sur-Mer, le 5 juin 1920]

Monsieur Herman Closson
Hotel des artistes
Geng en Limbourg
Belgique

Mon vieux,
Silence sur mon port
D’attache [Pour être regardé avec les yeux idéalement provocateurs
Que tu as barré] Coquin de
Sort ! Y en a-t-il des femmes
Par ici et des " bistros ".
Je ne sais rien te décrire pour le moment
La "réalité" est un coup de massue
Tu reçois le coup ; tu ne sais pas décrire La massue.


[Carte postale expédiée de Londres, le 7 mai 1924]
Monsieur Herman Closson
47, avenue Dupétiaux
St Gilles Bruxelles
Belgium

Mon vieux,

Londres est une ville qu’un
auditif curieux doit
entendre.
Un monument fomidable
mais que l’ouie ne partage pas...
divise
distingue
tel le bruit d’une forêt
Mes respects à Mme closson
Amitiés à Hélène et à Jacques

Henry


Dunkerque, le 20 juillet 1920

Mon cher vieux,

Que tu me manques, vieux (chevelure frénétique, réflexions délicieusement idiotes (gentil hein le brute que je suis). Tu n’écris pas plus qu’un manchot.
Je vais aller je crois pendant une dizaine de jours dans un port du Nord. Si je n’y reçois pas une lettre de toi je te jouerai un de ces tours qui te crouleront la réputation comme tu me chahutes l’âme en me privant de toi. Gare aux femmes de bordel que je connais, qui passent par Bruxelles pour aller à Anvers !
Vieux rat de bibliothèque grimpé à bord d’un navire ! Ce n’est pas ça l’épouvantable. C’est toutes ces amitiés et amitiés amoureuses inachevées. De grâce lis "l’amitié amoureuse".
Fais lire ça à Camille ; offre ça à Tina ou à quelque autre de tes platoniciennes avec un ex libris énervant comme une lecture de Loti. Moi j’en suis toujours là ou plutôt j’y rentre pour de bon.
Ce sale Dunkerque m’est devenu cher par le nombre de gens que j’y connais.
Tous ils subissent cette influence et cette induction que je porte de curiosité et compréhension sympathique, et je dois quitter tout ce monde de gens disparates dont je n’ai pu achevé l’étude psychologique. (...)
Dire que je suis détraqué à présent tellement je
Connais de disparate [illisible]
Avant c’était l’Infini calme de Ruysbroeck
Maintenant l’Infini agité.

Je t’aime comme un chat

Si ne voilà pas une lettre
D’hystérique
C’est que j’en ai oublié
Tous les symptômes

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite