Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > Dernières parutions du 26 février 2004

Dernières parutions du 26 février 2004

édition du 26 février 2004

Couverture du livre Lettre à un(e) inconnu(e) de Gina Pane.

Essais

Gina Pane, Lettre à un(e) inconnu(e) . Gina Pane, figure majeure de l’Art corporel développe dans Lettre à un(e) inconnu(e) ses thèmes de prédilection que sont l’art, la science, la politique et le quotidien comme une invitation à mieux comprendre sa démarche artistique. Ed. ENSBA- Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 246 p, 18 euros

Dominique Millet, Le coeur et le cri variations sur l’héroïde et l’amour épistolaire . A partir du modèle des Héroïdes d’Ovide, cet essai tente de dégager les caractéristiques de la littérature amoureuse épistolaire au fil de lettres d’amour et de romans, tels que la correspondance d’Abélard et Héloïse, Les lettres portugaises, les Mémoires de deux jeunes mariées de Balzac et autres textes latins et français choisis à différentes époques. Ed. Honoré Champion, 288 p, rel. 55 euros

Correspondances

Correspondance d’Alphonse de Lamartine. Deuxième série (1807-1829). Tome I : 1807-1815 . Textes réunis, classés et annotés par Christian Croisille et Marie-Renée Morin. Les lettres rassemblées dans ce recueil suivent Lamartine de 1807 à 1829, de l’âge du collège à son entrée à l’Académie Française. Jusqu’en 1815, sa correspondance témoigne des amitiés importantes qui se tissent, des premiers amours, du voyage en Italie, de sa rencontre ave Graziella, de la construction de sa personnalité puis s’ouvre sur la période où s’affirme sa vocation de poète. Ed. Honoré Champion, 576 p, rel. 92 euros.

Rilke, Balthus, Lettre à un jeune peintre, suivi de Mitsou . Les dessins de jeunesse de Balthus, publiés à l’origine dans le recueil Mitsou préfacé par Rilke, sont ici précédés des lettres du poète autrichien adressées au peintre de 1920 à 1926. Rivages (2001), 112 p, 15,50 euros (réédition, à paraître le 9 mars).

Julie Otsuka, Quand l’empereur était un dieu . Traduction de l’américain Bruno Boudard. L’attaque de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, va bouleverser la vie des citoyens américains d’origine japonaise. De 1941 à 1945, ils vont ainsi subir arrestations et déportations vers des camps d’internement. Avec pour trame cette période honteuse de l’histoire américaine, Julie Otsuka retrace le drame vécu par une famille de japonais installée en Californie. Le père arrêté par le FBI est détenu au Nouveau-Mexique d’où il expédie des lettres censurées. La mère et les deux enfants rejoignent un camp dans l’Utah en plein désert ? Ed. Phébus, 192 p, 14,50 euros

Catherine Cusset, Amours transversales . Parfois des amours transversales viennent se superposer aux histoires déjà existantes. C’est de ce trouble là dont il est question dans ces quatre récits, où l’on retrouve les mêmes personnages en proie au télescopage de leurs sentiments, au gré d’époques et de lieux différents, de Paris à Cancún. Tel l’exemple de Myriam qui garde le souvenir de cet amour de jeunesse pour Hans et de sa lettre laissée sans réponse. Ed. Gallimard, 202 p, 16 euros

Mary Willis Walker, Glacée jusqu’au zoo . Traduction de l’américain Laurence Kiefé. Katherine Driscoll, dresseuse de chiens, traverse de graves difficultés financières quand elle reçoit une étrange lettre de son père absent depuis l’enfance, l’invitant à le rejoindre au Texas dans le zoo où il travaille. Arrivée à destination elle découvrira que son père est mort dévoré par un lion et qu’elle est elle-même menacée par des hommes bien plus féroces que des fauves... Ed. Liana Levi, 416 p, 12 euros