Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Lettres choisies - René Magritte

 

Catalogue de l’exposition
"Magritte tout en papier"
Édition Hazan, mars 2006

Lettre de René Magritte à Maurice Rapin

(p.92 - 93)

Le 5 septembre 1955

Cher Maurice Rapin,

Votre lettre et le Nouveau petit modèle de Théière m’ont fait plaisir. J’ai pensé aussi un peu, ces derniers temps à l’éléphant, les premiers pas m’ont fait entrevoir une image où quelque chose, de provisoirement défini comme étant une personne, est posé sur la queue du sympathique animal :

[dessin à la plume représentant un éléphant avec un petit personnage sur sa queue]

Je travaille laborieusement à finir deux assez grands tableaux, commencés avant "les vacances" et que je trouve "en rentrant" dans le même état qu’ils étaient au moment "du départ". J’espérais parfois (très peu, pas assez sans doute pour que mon souhait soit réalisé) que ces tableaux se seraient terminés tout seuls à mon retour. Ces tableaux sont :
"Souvenir de voyage", qui est une salle à manger de pierre, éclairée par la flamme de pierre d’une bougie de pierre posée sur une table de pierre. Tout est en pierre dans ce tableau : le tableau qui est pendu à un mur (et qui représente lui-même une vieille tour de pierre, un arbre de pierre, le ciel en pierre), le lion couché aux pieds d’un vieux savant, debout, qui regarde ce qui l’entoure, le compotier et les fruits posés sur la nappe de la table, le parquet et les moulures du plafond.
[...] Evidemment, si une exposition de mes tableaux se faisait à Paris, je constaterais que les circonstances sont propices à cette manifestation. Mais les ont-elles actuellement, au point de vouloir à tout prix organiser quelque chose dont l’effet ne ferait que souligner le désintérêt des milieux artistiques et littéraires pour ce que nous aimons ? Croyez cher ami, à mes meilleurs sentiments et saluez pour moi Mirabelle et Andralis,
René Magritte

Lettre de René Magritte à Maurice Rapin

(P. 102)

Le 22 mai 1958

[...]
Mon dernier tableau a commencé par la question : Comment peindre un tableau dont le verre d’eau est le sujet ? J’ai dessiné de nombreux verres d’eau :

[dessin représentant des verres d’eau] - - - etc. - - - une ligne [dessin] se trouvait toujours dans ces dessins. Ensuite cette ligne [dessin] s’est écrasée [dessin] et A pris la forme d’un parapluie [dessin], Puis ce parapluie a été mis dans le verre : [dessin] et pour finir le parapluie s’est ouvert et a été placé en dessous du verre d’eau :

[dessin d’un parapluie sous un verre d’eau]

Ce qui me semble répondre à la question initiale.
Le tableau ainsi conçu s’appelle :
"Les vacances de Hegel"
Je crois que Hegel aurait aimé cet objet qui a deux fonctions contraires : repousser et contenir de l’eau. Cela l’aurait sans doute amusé comme on le peut en vacances ?

Bien amicalement à vous René Magritte

P.S Votre question : B. devient-il fasciste ? m’étonne un peu : le texte que vous m’avez envoyé le montrait hostile à cette tentative de réhabilitation de l’inquisition, montée pour commémorer la condamnation de Siger de Brabant. Je ne suis vraiment pas au courant de ce qui peut intéresser le directeur des consciences surréalistes.

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite