Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

 

Lettres choisies - Jules Pascin

 

Lettre à Lucy Krohg

Surtout fais bien attention à toi. Il vaut mieux exagérer de ce côté ; ne mange pas de marée ! pas d’huîtres, pas de moules ! Pas de salade ! Et surtout pas trop de calvados ! Le temps s’est beaucoup rafraîchi, fais bien attention d’être toujours couverte. Et surtout mets de gros bas, achète des bas de sport... Est-ce que tu as tout le confort nécessaire ? Si c’est un peu primitif chez les Dubreuil, ne te gêne pas pour aller habiter un bon hôtel, les Dubreuil comprendront.

Je ne sors pas. Je n’ai vu personne. Si ! tout à l’heure, ce matin (je me lève tôt), j’ai rencontré, passant près de moi, Varèze, un cigare à la bouche, lisant le journal Le Journal avec une expression drôlement passionnée. Il ne m’a pas vu mais j’ai rigolé en pensant que depuis vingt-deux ans que je le connais, c’était la première fois que je le voyais à la lumière du jour !

J’ai passé hier tout l’après-midi à l’atelier, de deux heures à huit heures et demie, rien qu’avec un pot de yoghourt, et j’aurais bien volontiers continué à dessiner si je n’avais senti que mes yeux se fatiguaient. Je n’ai dessiné que des blagues, des bêtises, mais je suis quand même content de retrouver toute ma facilité pour dessiner et surtout le plaisir de le faire... Il faudrait que je profite du calme présent pour faire encore une ou deux peintures...

André Bay
Adieu Lucy, Le roman de Pascin
© Éditions Albin Michel, 1984


Lettre à Lucy Krohg
(inédite) © Collection privée

Lucy, Tu as du te faire des idées que je ne pas encore répondu, mais je viens seulement de trouver ton télégramme tout à l’heure en rentrant de St Cyr sur Morin où j’ai passé quelques jours chez Mac Orlan. Je serai ce soir (lundi) à 9 h N°5 St Georges, ou, si tu ne viens pas, demain, mardi 6 h ½ au même endroit. Mais viens plutôt ce soir voir un copain qui a bien besoin de toi, tout en copain !
Je te jure
Pascin


Lettre à André Warnod
(inédite) © Collection privée

Cher Monsieur Warnod,

J’ai reçu l’autre jour votre article de l’Avenir. J’ai été très touché de votre appréciation, surtout qu’on sentait l’article écrit par un artiste. Bien que je craigne que mes dessins ne contiennent pas toujours les qualités que vous y voyez, vous avez quand même, en les devinant, trouvé ce que je cherchais à faire.
L’appartement que j’avais en vue à Montparnasse m’a échappé, aussi je suis de nouveau à la chasse d’une location. Si un jour, en passant, on se rencontrait chez moi, cela me ferait grand plaisir, autrement je me permettrai de passer chez vous pour vous donner mon nouvelle adresse aussitôt que je serai déménagé. Mes salutations sincères Pascin

Si le dessin ci-joint ne vous déplais pas trop, vous me feriez grand plaisir de bien vouloir le garder en souvenir...


Lettre à André Warnod
(inédite) © Collection privée

Mon cher Warnod,

Mille mercis pour votre mot. C’est très gentil de votre part d’avoir pensé à moi pour cette exposition de portraits d’enfants. Comme la date semble encore assez éloignée, j’aurai peut-être le temps de faire le portrait de votre petite fille. En ce moment, je suis en plein travail pour l’Araignée, les portraits de vieux d’après nature promettent une série assez embêtante.
J’ai commencé quelques autres compositions, assez grandes et plus fantaisistes dont les portraits de Mac Orlan et Salmon.
A très bientôt, j’espère
Bien à vous Pascin

Abonnez vous à notre Lettre d’information,
FloriLettres

Chaque mois, recevez gratuitement la revue culturelle de la Fondation La Poste consacrée à l’actualité littéraire et au patrimoine de la correspondance.
Pour s’inscrire, cliquez ici
Le lien "s’abonner" est obsolète. > s'abonner

A la une

Le Prix « Envoyé par La Poste » 2016 remis à Thierry Froger

30 août 2016 - Thierry Froger remporte le Prix « Envoyé par La Poste » pour son livre Sauve qui peut (la révolution),lire la suite

Les actions

Les actions de la Fondation La Poste 2015

La Fondation La Poste qui se veut à la fois culturelle et sociale a pour objet de soutenir l’expression écrite - dans la mesure où s’y incarnent les valeurs communes au Groupe La Poste - et en particulier la confiance, la solidarité, la proximité et l’innovation. Ainsi, elle encourage plus précisément avec un souci de la qualité et avec éclectisme : l’écriture épistolaire, l’écriture vivante et novatrice, l’accès à l’écriture sous ses diverses formes… lire la suite