Fondation d'entreprise LA POSTE

Recherche

> Edition du 7 février 2007
Accueil > Correspondance > Nouvelles publications > À la Une, écrire au père Noël

À la Une, écrire au père Noël

édition du 13 décembre 2000

penonoam

"Tu peux toujours écrire au père Noël !" : on connaît le sens ironique de l’expression. Pourtant le fait est là, le père Noël reçoit probablement plus de courrier que n’importe qui d’autre au monde ; on ne voit pas quelle vedette pourrait le battre. Pour un personnage légendaire, c’est au fond assez étrange, d’autant que nombre de lettres proviennent d’adolescents et d’adultes qui ont cessé depuis longtemps de croire en lui.
Comme beaucoup de traditions, celle du père Noël résulte d’une lente émulsion entre les mythes, les légendes, les inventions de quelques conteurs et les pratiques culturelles. Elle part de la Galilée, fait un tour en Amérique et en Finlande, et nous revient sous l’aspect du gros bonhomme joufflu distribuant par la cheminée les cadeaux qu’on lui a commandés. Son succès coïncide, cela n’étonnera personne, avec l’émergence de la société de consommation dont Noël est devenu le grand moment ... Mais est-ce vraiment de cela qu’il s’agit ? Non, bien entendu, car les lettres au père Noël seraient de ce point de vue d’une inefficacité totale. Puisque la tradition épistolaire perdure, c’est qu’autre chose est en jeu, pour les enfants comme pour les parents : pour les enfants, la lettre au père Noël tient de la prière et du voeu. Et les parents y trouvent leur compte, car ce sont eux, après tout, qui tiennent le plus à ce que l’enfance demeure ce paradis perdu où l’on "croit au père Noël". La meilleure preuve en est dans l’histoire. Dès 1962, la Poste prenait l’initiative de répondre aux quelque milliers de lettres alors expédiées au père Noël. C’est la psychanalyste Françoise Dolto qui fut chargée de rédiger le message de la première carte-réponse... En 1967, c’était à près de 50 000 lettres qu’il fallut faire face, aussi la direction de la Poste décida d’arrêter cette coûteuse opération en 1968. L’indignation fut telle qu’il fallut la reprendre dès 1969 ! C’est le service Client-Courrier, installé à Libourne en Gironde, qui se charge de l’affaire, lui seul étant est habilité à ouvrir le courrier. Il fait donc office de "père Noël", recrutant pour l’occasion une petite armée de secrétaires : car aujourd’hui les lettres reçues dépassent le million, et ce nombre augmente chaque année...
Depuis deux ans, il est aussi possible d’écrire au père Noël par e-mail sur le site de la Poste. La réponse arrivera... par carte postale. Et, cette année, différentes autres animations sont proposées : calendrier de l’Avent, coloriage électronique, carte de voeux...
La France n’est cependant pas la seule à prendre le père Noël au sérieux. La Poste canadienne fait de même depuis 1974, à la différence près que ce sont des milliers de bénévoles qui se collent à la tâche, et aussi qu’il faut écrire au père Noël à son adresse (Pôle Nord, Canada HOH OHO) pour obtenir une réponse.
Sur le net, l’impression est un peu différente. On ne compte pas les sites "officiels" du père Noël, ses résidences, ses parcs d’attraction, ses bureaux de poste, sans parler des sites commerciaux, scolaires, amateurs, affiliés ou non aux deux chaînes (web-rings) du père Noël. Au passage on trouvera de tout : on pourra suivre son traîneau grâce au GPS, entendre sa voix, visiter sa maison, dire bonjour à sa femme, lui envoyer des réclamations, et bien sûr lui écrire : une requête telle que "lettre au père Noël" génère des centaines de réponses en français, des milliers en anglais ! Voilà qui souvent ne semble guère avoir d’autre but que de susciter du trafic... et de récolter à bon compte des adresses e-mail. Et souvent, lorsqu’il est proposé une réponse du père Noël, c’est payant : ces pères Noëls-là ne font pas de cadeaux. Sylvain Jouty

Quelques sites, quelques livres : Ecrire au père Noel sur le site de la Poste Ecrire au père Noël au Pôle Nord Le programme de la Poste canadienne L’histoire du père Noël au musée du jouet Les bureaux de poste finlandais du père Noël :
Santa Claus’ Main Post Office
Santa Claus’ Main Post Office 2

Martyne Perrot, Ethnologie de Noël. Une fête paradoxale. Grasset, 281 p.,119 F.

noeltournier

Noël. Les plus beaux textes de la langue française . L’Archipel, 125 F. Cet ouvrage chronologique, préfacé par Michel Tournier, rassemble quelques-uns des plus beaux textes de la littérature française inspirés par l ?hiver, Noël et la Nativité. Tous les genres sont à l ?honneur, qu ?il s ?agisse du roman, du conte, de la poésie, du théâtre, de l ?épistolaire ou de la chanson, depuis le "Roman de Renart", les ballades de Villon ou de Clément Marot, jusqu ?à Proust, un extrait d ?"A l ?ombre des jeunes filles en fleurs", en passant par un poème de Rimbaud ou par une lettre de Cyrano de Bergerac "Contre l ?hiver"... (NJ.)