Retour

Agenda septembre 2016

édition septembre 2016

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

Festivals

Affiche Correspondances Manosque 2016 Les Correspondances Manosque La Poste, 18ème édition
Du 21 au 25 septembre 2016

Depuis 1999, Les Correspondances inventent de nouveaux modes de rencontres avec le texte pour mettre en avant une littérature vivante, elles accompagnent de jeunes écrivains et saluent les grands auteurs d’aujourd’hui, elles privilégient les lectures et les croisements. Fondé sur la rencontre et l’échange, le festival se déploie dans trois directions principales :
- Donner la parole aux auteurs à travers des exercices inédits : lectures, lectures croisées, performances, mais aussi rencontres sur les places de la ville.
- Mettre la littérature en correspondance avec d’autres formes artistiques en faisant aussi appel à des comédiens, des musiciens, des plasticiens pour des créations originales...
- Concevoir un vaste parcours d’écriture à travers une centaine « d’écritoires » pour investir la place publique, redécouvrir le plaisir de l’échange et envoyer des milliers de lettres.
Lectures
Grande salle du théâtre Jean-le-Bleu :
- le 23 septembre, 21h :
Un type bien, Correspondance de Dashiell Hammet, par André Wilms.
Auréolée de mystère, de légende, la vie de Dashiell Hammett en fait un véritable personnage de roman. Détective privé dans la fameuse agence Pinkerton, inventeur du roman policier moderne, scénariste à succès à Hollywood (Le Faucon maltais), Dashiell Hammett cesse pourtant d’écrire, à moins de quarante ans, au sommet de sa gloire. Homme paradoxal et multiple, Hammett n’en finit pas d’intriguer, de susciter toutes les interrogations.
(Un type bien. Correspondance 1921-1960, traduit de l’anglais (États-Unis) par Natalie Beunat, Points, 2016.)

- le 24 septembre :
Au bonheur des lettres, Volume II, par Marianne Denicourt et Cédric Kahn
En novembre 1982, une écolière de dix ans adresse cette lettre à Yuri Andropov :
« Cher M. Andropov, Je m’appelle Samantha Smith. J’ai dix ans. Félicitations pour votre nouveau poste. Ça m’inquiète beaucoup que la Russie et les États-Unis entrent dans une guerre nucléaire. Allez-vous oui ou non voter la guerre ? Si vous n’allez pas le faire, dites-moi, s’il vous plaît, comment vous allez aider à empêcher la guerre. Vous n’êtes pas obligé de répondre à cette question, mais j’aimerais savoir pourquoi vous voulez conquérir le monde ou, en tout cas, notre pays. Dieu a fait le monde pour qu’on y vive ensemble en paix et pas pour nous battre. Sincèrement, Samantha Smith. »
Parce qu’il croit plus que tout au pouvoir des lettres, Shaun Usher collecte, trie, choisit, découvre des raretés comme celle-ci. Parmi 122 lettres d’amour, d’admiration, de chagrin ou de mises en garde, Marianne Denicourt et Cédric Kahn prêteront leurs voix à Sylvia Plath, Richard Burton, Kurt Cobain, Katerine Mansfield, Mozart ou à la petite Samantha Smith... Qu’ils soient féministes, écrivains, architectes, acteurs, chanteurs, ces femmes et ces hommes rendent merveilleusement hommage à la correspondance.
Le programme du festival

......

Affiche festival Montélimar2016 Les Cafés littéraires de Montélimar, 21ème édition
Du 29 septembre au 2 octobre 2016

Dans le cadre du festival, une lecture de correspondance est programmée : Arthur Dreyfus et Dominique Fernandez, Correspondance indiscrète, Grasset, décembre 2015. Correspondance indiscrète restitue une correspondance de plusieurs mois engagée par deux écrivains à la suite d’un colloque articulé autour de la question suivante : en période de « liberté des mœurs », la littérature peut-elle tout dire de la sexualité ? Dans ces longues lettres se construit un échange entre deux écrivains que séparent soixante ans et qui abordent cette question en interrogeant les livres, les films, les cultures mais aussi leur expérience personnelle. Le programme du festival

.............................................................

Expositions

Affiche expo écrivains en guerre Exposition « Écrivains en guerre 14-18 : Nous sommes des machines à oublier » Du 28 juin au 16 novembre 2016 Historial Musée de la Grande Guerre à Peronne (Somme)

Avant même l’entrée en guerre et le premier jour de bataille, des écrivains ont pris la plume pour décrire leur environnement, leur ressenti et leurs expériences. Engagés dans le conflit et dans l’écriture, ils ont tous vécu des expériences partagées par des milliers de combattants et témoins. Mais ce sont eux, mieux que tout autre, qui ont su les dire.L’exposition propose un « parcours de guerre », reflétant les multiples étapes vécues au cours de ce conflit : prémisses de l’entrée en guerre, ressentis de chaque côté du front, vie dans les tranchées, expérience de la camaraderie mais aussi du combat, de la blessure et de la mort, retour vers l’arrière et vers le foyer, deuil et souvenir. Pour chacune de ces étapes, des textes et des objets traduisent le passage à l’acte d’écriture. La présentation de lettres manuscrites offre au visiteur un regard sur l’intimité des écrivains et le plonge au cœur de l’acte d’écriture, le courrier assurant durant ce conflit un lien essentiel entre le front et l’arrière.

Avec une orientation plus littéraire qu’historique, l’exposition transporte le visiteur dans un cadre inédit et original au cœur de la Première Guerre mondiale. A travers le regard et la voix d’écrivains qui l’ont vécue, de près ou de loin, des premières lignes à « l’arrière », de la veille du conflit aux lendemains, ou encore quand l’expérience de guerre continua à mobiliser la littérature. L’exposition évoque les parcours et les œuvres de grandes figures littéraires françaises, allemandes et anglaises, tels que Blaise Cendrars, Ernst Jünger, Guillaume Apollinaire, Wilfried Owen ou encore Joë Bousquet, Georg Trakl, Pierre Mac Orlan, Jacques Vaché, pour ne citer qu’eux. Le parcours présente une lecture chronologique, thématique et polyphonique du conflit le plus meurtrier de l’Histoire, dans une ambiance immersive, cherchant à mettre le visiteur en relation avec l’univers mental de ces hommes embarqués dans la grande tragédie de la guerre. Pour illustrer les textes choisis dans le parcours d’exposition, sont présentés des objets des auteurs, des lettres autographes et des photographies d’archives. Les collections de l’Historial concernant Apollinaire et Duhamel sont particulièrement mises en valeur.

Commissaires de l’exposition : Laurence Campa et Philippe Pigeard Historial de la Grande Guerre

......

Affiche expo Ben, Maillol Exposition Ben « Tout est art ? » Musée Maillol Paris
Du 14 septembre 2016 au 15 janvier 2017

À l’occasion de sa réouverture en septembre 2016, le Musée Maillol présente la première exposition d’envergure à Paris consacrée à Ben, figure majeure de la scène artistique contemporaine en France. Rassemblant plus de 200 œuvres issues pour la plupart de sa collection personnelle et de collections particulières, cette rétrospective révèle les multiples facettes d’un artiste iconoclaste et provocateur qui récuse la pensée unique depuis plus de 50 ans. Dans la continuité d’une ambitieuse rétrospective dédiée à Ben au Museum Tinguely de Bâle en 2015, le commissariat pour la partie historique de cette exposition au Musée Maillol a été confié à Andres Pardey, vice-directeur du Musée Tinguely, qui présente les débuts de la carrière de Ben avec une sélection d’œuvres-clés des années 1958 à 1978. Pour la partie contemporaine, carte blanche est laissée à Ben, invité à investir les espaces du musée avec ses créations les plus contemporaines, dont certaines seront présentées pour la première fois au public. Vous découvrirez à cette occasion des œuvres inédites conçues spécifiquement par Ben pour son exposition au Musée Maillol et inspirées par les œuvres d’Aristide Maillol conservées dans les collections permanentes de cette institution.

Musée Maillol - Fondation Dina Vierny
59-61 rue de Grenelle 75007 Paris

.............................................................

Spectacles

« Verso-recto, polyphonie pour quatuor et triptyque »
Le 23 septembre 2016, Studio Raspail, Paris.

Création d’un spectacle théâtral et musical « Verso-recto, polyphonie pour quatuor et triptyque » par la Compagnie Verso-recto.
Verso-recto réunit deux montages-collectes ; des écritures épistolaires sur cartes postales anciennes et des films d’archives amateurs des deux conflits mondiaux. Ces documents prennent vie dans une polyphonie servie par des instruments (clarinette strutti box, percussions, harmonica), des voix, des chants et un film projeté en triptyque.
Verso-recto est un éloge de la quotidienneté. La grande histoire collective apparaît en fil de chaîne, l’expérience humaine singulière est placée au premier plan. Des échanges quotidiens, délicats instants familiaux, laissent entrevoir le tragique sous-jacent. Verso-recto privilégie le sensible des mémoires plurielles. La légèreté cohabite avec la gravité. Par une mise en abîme, les enfants jouent à la guerre. Par une vision décentrée de l’Histoire, Verso-recto présente un récit constitué de fragments de films, de cartes postales, sans chronologie et sans personnages principaux où seuls comptent l’instant et l’humanité.
Dramaturgie : Laetitia Hernot
Direction musicale : Frédéric Ligier
Scénographie : Gabriel Hernot

Vendredi 23 septembre 2016
20h00
Studio Raspail
216, boulevard Raspail, 75014 Paris

.............................................................

Prix littéraires

Affiche Prix Wepler 2016 La sélection du Prix Wepler Fondation La Poste 2016

Treize auteurs sélectionnés, inclassables, éblouissants, bouleversants... pour cette 19e édition du Prix Wepler-Fondation La Poste. Lire la suite

..........

Télécharger FloriLettres, édition n°176 en PDF


Retour