Retour

Edito du 30 juin 2005

100 ans de rencontres intellectuelles
de Pontigny à Cerisy

Depuis Pontigny, et de façon de plus en plus accentuée à Cerisy, on a délibérément franchi les limites entre les disciplines et les compétences, pour faire droit et donner leur chance à de nouvelles problématiques, mais on a aussi franchi les limites entre les cultures et les pays. Jacques Derrida, "Le modèle philosophique d’une contre-institution" in Colloque de Cerisy, p. 252

A l’occasion des cinquante ans du Centre culturel international de Cerisy, a été organisé, en août 2002, le Colloque S.I.E.C.L.E, 100 ans de rencontres intellectuelles de Pontigny à Cerisy, dont les actes viennent d’être publiés par l’IMEC. Les "Décades de Pontigny", instaurées par Paul Desjardins dès 1910, et soutenues par les membres de la première Nouvelle Revue française se sont poursuivies grâce à sa famille, sa fille, Anne Heurgon-Desjardins, puis ses petites filles, Catherine Peyrou et Edith Heurgon. En 1947, Anne-Heurgon Desjardins entreprend de prolonger l’oeuvre de son père à l’abbaye de Royaumont, où Francis Ponge, Marcel Arland, Raymond Guérin, André du Bouchet, Clara Malraux, Nicolas de Staël... participent aux décades. A partir de 1952, les rencontres s’organisent au Château de Cerisy et depuis 1977, Edith Heurgon et Catherine Peyrou assurent conjointement la direction du Centre. Dans la lignée de Pontigny, Cerisy invite à la création intellectuelle, littéraire et artistique et propose chaque année, de mai à octobre, des colloques sur des sujets extrêmement variés.

Nathalie Jungerman


Retour